Xiaomi présente son cyclomoteur pliable Himo H1

Urban Mobility

Par Amandine Jonniaux le

Du pratique au moche, il n’y a qu’un pas, que Xiaomi n’a visiblement pas eu peur de franchir avec son Himo H1, un cyclomoteur pliable au design… particulier.

Crédits Xiaomi

Pratique, pliable, pas cher, mais avec look plus qu’étrange, le nouveau cyclomoteur de chez Xiaomi a de quoi susciter l’intérêt des curieux. Récemment repérée par le média Electrek, l’appareil promet de se replier aux dimensions d’une feuille A3, soit des dimensions particulièrement modestes pour un appareil censé transporter son utilisateur à la seule force de son moteur. Avec 13 kg à la pesée, et une puissance de 180W qui ne devrait pas lui permettre de dépasser les 18 km/h, le Himo H1 n’intègre pas de pédales, ce qui classe le véhicule dans la catégorie des cyclomoteurs selon la législation française. Si le Himo H1 sort un jour chez nous, il faudra donc s’attendre à devoir investir dans un casque homologué, une assurance ainsi qu’une immatriculation préviennent nos confrères de Frandroid. Plutôt contraignant donc, surtout quand on sait que les trottinettes et les vélos électriques de la marque permettent actuellement de se déplacer plus vite, tout en s’affranchissant des formalités liées aux cyclomoteurs.

Crédits Xiaomi

Outre sa fiche technique plutôt alléchante et son prix attractif, annoncé à 2999 yuans, soit environ 388€, on retiendra finalement du Himo H1 son design très particulier, bien loin du Himo T1 dévoilé il y a quelques mois par la marque. Décliné en couleurs vives (pour ne pas dire criardes), et directement inspiré de la franchise Transformers, qui apparaissent sur le cadre du véhicule, le nouveau cyclomoteur de Xiaomi semble aussi étrange qu’inconfortable, notamment à cause de ses minuscules repose-pieds, et de son siège qui ne respire pas franchement le bien-être. S’il y a peu de chance que l’appareil ne sorte un jour chez nous, il est néanmoins disponible sur la plupart des sites chinois.