La future carte d’identité française aura vos empreintes et un format de carte de crédit

politique

Par Remi Lou le

Terminé la carte plastifiée bien trop grande qui dépasse du portefeuille et dont on abime systématiquement les bords. La France va adopter une nouvelle version de la carte d’identité d’ici 2021, confirme le ministre de l’Intérieur, au format plus compact et avec puce intégrée.

Bientôt fini les galères pour faire rentrer sa carte d’identité dans un portefeuille, avec sa taille non conventionnelle. Le format de la carte d’identité française, telle qu’on la connaît aujourd’hui et ce depuis 1987, va changer d’ici 2021, a confirmé le ministre de l’Intérieur. Elle devra se conformer aux standards européens et ainsi être réduite au format d’une carte de crédit (comme le nouveau permis de conduire) un format bien plus pratique à transporter dans un portefeuille.

Si la France change son format afin de se conformer à la réglementation européenne adoptée le 20 juin dernier, c’est également l’occasion d’améliorer la sécurité des nouvelles cartes. Il faudra ainsi fournir une photographie et deux empreintes digitales, lesquelles seront stockées sur « une puce sans contact » intégrée à la carte. Les démarches en ligne devraient notamment être facilitées du fait de cette fameuse puce. Cette puce permettra également de renforcer la sécurité aux frontières, notamment car il sera bien plus difficile de falsifier une carte.

« Actuellement, les niveaux de sécurité des cartes nationales d’identité délivrées par les États membres et des titres de séjour des ressortissants de l’Union européenne résidant dans un autre État membre et des membres de leur famille varient considérablement, ce qui accroît le risque de falsification et de fraude documentaire et entraîne des difficultés pratiques pour les citoyens lorsqu’ils cherchent à exercer leur droit à la libre circulation », indique la Place Beauvau, comme le note Le Point.

En Europe, certains pays sont déjà passés à cette nouvelle carte au format compact et avec puce intégrée. L’Espagne, le Portugal et la Belgique sont notamment équipés de telles cartes.

Source: Le Point