La Joconde en Rubik’s Cube se vend très bien

Sur le web

Par Olivier le

La Joconde fait vendre… y compris quand elle est représentée en Rubik’s Cubes ! L’artiste Invader a vendu sa vision de Mona Lisa aux enchères, plus de 480.000 euros.

Image : Artcurial
Image : Artcurial

Cette reproduction du tableau de Léonard de Vinci, créée en 2005 avec 330 cubes, était vendue par Artcurial dans le cadre de sa vente dédiée à l’Art urbain. Rubik Mona Lisa était estimé entre 120.000 et 150.000 euros, l’œuvre est finalement parti à 480.200 euros ! Un record en la matière.

Record aux enchères

Cette réinterprétation moderne de La Joconde fait partie d’une série de « tableaux objets » imaginés par Invader, dont on connait tous les œuvres : ses mosaïques inspirées par Space Invader ont envahi les rues de plus de 65 villes dans 33 pays. C’est en 2004 qu’il s’intéresse à un nouveau support de création pour son art : les Rubik’s Cubes. Ainsi nait le « Rubikcubisme ».

« Pour comprendre et voir la pièce, il faut prendre de la distance. De près, l’image n’est qu’un amas de cubes et de couleurs dont nous ne pouvons percevoir la signification. C’est lorsque nous reculons que l’œuvre prend son sens et que le visage nous apparait », explique Invader.

Rubik Mona Lisa est la première pièce d’une série qui revisite les grands tableaux de l’histoire de l’art. Des reproductions cubiques du Déjeuner sur l’Herbe (Alain Jacquet) et L’Origine du Monde (Gustave Courbet) ont ainsi été réalisées par l’artiste.

Cette vente s’inscrit dans un contexte où l’on célèbre les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci. Le Musée du Louvre consacre une exposition au maître, on peut même admirer Mona Lisa en réalité virtuelle.