Aux États-Unis, Amazon se sert de caméras thermiques provenant d’une société chinoise controversée

Business

Par Felix Gouty le

Les caméras utilisées par Amazon pour contrôler la température de ses employés américains proviendraient d’une compagnie blacklistée par les États-Unis et dénoncée par l’ONU pour son implication dans une violation des droits de l’Homme.

Crédits : Peggy_Marco / Pixabay.

La température corporelle des plus de 100 000 employés de rayon est contrôlée très régulièrement dans les entrepôts américains d’Amazon encore ouverts. Ce contrôle de température serait effectué par un réseau de caméras thermiques commandées auprès d’une société chinoise actuellement blacklistée aux États-Unis et dénoncée par l’Organisation des nations unies (ONU) : Zhejiang Dahua Technology Co., ou Dahua Technology. Les mêmes caméras thermiques et de reconnaissance faciale commercialisées par cette compagnie auraient été utilisées pour surveiller ce qui s’apparentent à des camps de concentration, notamment de populations de Ouïghours. Ce peuple turcophone en majorité attachée à la religion musulmane sunnite habite la région autonome du Xianjang, en Chine, où il y serait réprimé par le biais de « camps de rééducation et de formation professionnelle. »

Dahua Tchnology, dont les caméras seraient donc utilisées au sein de tels camps, avait été blacklistée en octobre 2019 par le ministère américain du Commerce. Ce dernier avait justifié cette sanction fédérale par l’implication de Dahua Technology « dans la violation des droits de l’Homme dans le cadre d’une campagne chinoise ciblant les Ouïghoures et d’autres minorités ethniques majoritairement musulmanes. » Comme le souligne Gizmodo, Amazon resterait néanmoins dans son droit : n’étant pas une société publique, soumise aux contraintes fédérales, mais une société privée, autorisée à commercer avec les entreprises étrangères qu’elle souhaite. Elle ne serait d’ailleurs pas la seule société à faire appel aux caméras de Dahua. De plus, Amazon affirme que les caméras installées dans ses entrepôts n’utilisent pas la reconnaissance faciale et se contentent de vérifier la température corporelle de ses employés. Gizmodo note néanmoins que les caméras de Dahua Technology restent capables d’identifier le genre, l’âge, les expressions faciales, la pilosité faciale, le port de lunettes ou de masque.

Source: Gizmodo