Ecojoko lance une nouvelle version de sa solution pour résoudre le problème du gaspillage électrique

apps

Par Gregori Pujol le

Ecojoko a annoncé une innovation technologique majeure dans la chasse au gaspillage électrique, qui représente le chiffre colossal de 7 milliards d’euros par an pour les foyers français. A la suite de nombreux tests et échanges avec sa communauté d’utilisateurs, et grâce au soutien financier de BPI France, la nouvelle version de la solution indique désormais, à partir d’un seul et unique capteur, la consommation détaillée des différents types d’appareil. 

Pour comprendre comment l’électricité est consommée chez l’utilisateur, 9 catégories ont été définies : éclairage, chauffage et climatisation, eau chaude, veilles et appareils toujours allumés (box internet par exemple), gros électroménager (lave- vaisselle, lave-linge et sèche-linge), cuisson (four, plaques électriques ou en vitrocéramiques), réfrigérateurs et congélateurs, voiture électrique (si applicable), et autres appareils électriques.

Le relevé de chaque catégorie est fourni dans un diagramme coloré, simple & facile à lire (voir la capture associée). L’usage s’exprime en pourcentage de la consommation totale, en kWh et en euros selon le tarif sélectionné par l’utilisateur. Ecojoko bénéficie d’une liste de plus de 150 fournisseurs électriques avec les indications concernant les plages d’heures pleines & d’heures creuses. Le calcul est donc automatisé.

Cette fonctionnalité, qui manquait cruellement lorsque nous avions testé le produit, permet aux utilisateurs de mieux comprendre leur consommation, en identifiant les catégories les plus énergivores. On peut désormais savoir précisément ce qui consomme le plus chez soi, et donc ce qui alourdit la facture d’électricité.

Sur quelle technologie Ecojoko se base-t-il ?

La technologie développée par Ecojoko depuis 3 ans, permet d’allier à la fois simplicité d’utilisation et précision dans les informations détaillées sur la consommation. En effet chaque groupe d’appareils électriques possède une signature électrique qui lui est propre. Les appareils ne consomment pas de façon linéaire, mais selon des pics très reconnaissables. Ainsi, un four n’utilise pas de l’électricité de la même manière qu’un lave-linge, ou qu’un réfrigérateur.

A partir d’un seul capteur, que l’on pose simplement sur le disjoncteur général, Ecojoko mesure la consommation totale de votre électricité. Puis les algorithmes d’intelligence artificielle identifient les « signatures » électriques des différents appareils qui composent le signal global. Les consommations, ensuite converties en euros, sont donc répertoriées dans l’application mobile pour donner les différents postes de dépense.

L’objectif est de fournir toutes les informations nécessaires pour cibler les catégories les plus énergivores, afin d’être ensuite mieux accompagné et conseillé par Ecojoko pour réduire un éventuel gaspillage. L’assistant permet de suivre le résultat des efforts consentis pour diminuer sa facture. Observer la baisse concrète des dépenses permet de juger de l’efficacité des gestes mis en place et donc de continuer à les faire !