En Corée du Sud, un robot 5G patrouille contre le retour de la Covid-19

Robots

Par Olivier le

Même si l’heure est au déconfinement, la pandémie de coronavirus et la menace que continue de faire planer la Covid-19 vont nécessiter une vigilance de tous les instants. Les robots vont nous aider à rester prudent en tout temps.

Crédit : En Corée du Sud
Crédit : En Corée du Sud

Les robots peuvent être des auxiliaires de santé publique efficaces… et zélés. À Singapour, un quadrupède Spot sillonne inlassablement un parc pour diffuser des messages de prévention et rappeler les règles de distanciation physique. En Corée du Sud, l’opérateur SK Telecom et le constructeur japonais Omron Electronics ont imaginé un robot encore plus malin.

Distributeur de gel hydroalcoolique

Ce robot autonome va au devant des personnes, il contrôle si le masque est bien porté, il prend aussi la température. Si celle-ci dépasse les 37,5 degrés, il sonne l’alarme et prévient le centre de contrôle sanitaire. Il peut aussi interdire à une personne d’aller plus loin dans le bâtiment. Inutile de risquer la création d’un cluster de coronavirus… L’appareil communique avec les autorités en 5G (la Corée du Sud est pionnière en la matière).

Le robot remplit aussi une fonction purement sanitaire : il ne lui faut que dix minutes peut désinfecter une surface de 33 mètres carrés grâce à des lampes ultraviolet. Il emporte aussi avec lui des pulvérisateurs de désinfectant pour les sols. Les passants peuvent même lui demander du gel hydroalcoolique pour les mains.

SK Telecom est également en mesure de déterminer une maintenance préventive via l’analyse des données collectées par le robot et des capteurs IoT installés dans les lieux où l’appareil patrouille. Un robot qui se trouve donc être tout à la fois préventif et aussi coercitif : il sera intéressant de connaitre la réception par le public.

Les premières unités patrouilleront dans les sièges sociaux coréens de SK Telecom et Omron Electronics. Les deux créateurs comptent ensuite déployer leur invention dans le monde dans le courant de l’année prochaine.