Pourquoi Instagram a bloqué des posts #blacklivesmatter

La plateforme se défend après que certains usagers ont rencontré des difficultés techniques avec le hashtag #blacklivesmatter.

D’après Engadget,certains utilisateurs d’Instagram ont eu la désagréable surprise de voir des posts bloqués lorsqu’ils comportaient le #blacklivesmatter, mouvement antiraciste américain. Le message d’erreur, relayé sur Twitter, explique que l’action a été “bloquée” . Le message d’erreur est explicite : “Action bloquée. Veuillez réessayer ultérieurement. Nous restreignons certains contenus et actions pour protéger notre communauté. Dites-nous si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur”. Cela a conduit certains internautes à monter au créneau contre une potentielle forme de censure de la part de la plateforme. Mais le problème est en fait à chercher ailleurs: il s’agit d’une contre mesure automatisée contre le spam qui s’est déclenchée par erreur, causant ainsi un imbroglio dont la plateforme se serait bien passé.

Car Instagram est bien conscient de la sensibilité toute particulière de la question, des enjeux sociaux et des conséquences potentielles en termes d’image. Le groupe n’a donc pas tardé à faire amende honorable : très rapidement, leur compte Twitter officiel a publié un mea culpa et expliqué que cette protection s’était déclenchée de façon inopinée à cause de l’afflux de contenu estampillé #blacklivesmatter. Par ailleurs, le groupe en profite pour réitérer explicitement son soutien au mouvement et dit “travailler pour que les voix utilisant ce hashtag soient entendues”.

Black Lives Matter à nouveau au centre des débats

Cette résurgence du hashtag est évidement liée à la mort de George Floyd dont l’Amérique, le monde entier et bien évidemment les réseaux sociaux se sont émus. Le 25 mai dernier, cet afro-américain de 46 ans était asphyxié par des policiers blancs, lors d’une interpellation brutale. L’un d’entre eux a été licencié et fait aujourd’hui l’objet d’un procès pour homicide. Cette nouvelle affaire de violence raciste au pays de l’Oncle Sam a suscité de vives réactions de tous les milieux. Mais il s’en également suivi une vague de violences avec des pillages.

Le problème qui s’est posé sur Instagram situation peut sembler anecdotique, mais il illustre parfaitement le rôle pivot des réseaux sociaux dans ces grands thématiques sociales.  Aujourd’hui, un simple dysfonctionnement de ces systèmes peut altérer la balance des représentations dans le débat public : cela force les plateformes à être extrêmement réactives et à marcher sur des œufs, surtout lorsqu’il s’agit d’actualité brûlante. A l’heure où ces lignes sont écrites, #GeorgeFloyd fait toujours partie des hashtags les plus utilisés sur Twitter et l’émotion reste particulièrement vive.

Source: Engadget