Oppo, présent sur l’électronique grand public depuis 2004 déjà !

Android

Par Partenaire le

Le Oppo Find X2 Pro est la surprise de cette année 2020. Du coup, on s’est intéressé à l’histoire d’Oppo qui multiplie les bons voire excellents smartphones depuis quelques années. Retour sur la marque chinoise, arrivée en France en 2018.

 

Oppo est une société récente quand on la compare à d’autres grands noms dans le domaine des nouvelles technologies. Elle a été créée en 2004 à Dongguan, dans la province de Guangdong, en Chine. Oppo s’est rapidement fait un nom dans le milieu grâce à des produits innovants et qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne sont pas liés à des smartphones. Aujourd’hui, Oppo, c’est une présence dans plus de 40 pays, plus de 40.000 employés et plus de 300 millions d’appareils dans monde.

 

Tout commence en 2004 pour Oppo, les premiers smartphones sont en train d’arriver, d’ailleurs, on ne faisait pas encore la différence entre les « feature phones » et les smartphones à vrai dire mais surtout, la révolution iPhone n’avait pas encore commencé. Tous les acteurs du marché de la téléphonie tâtonnaient encore pour trouver le produit miracle qui allaient pouvoir concurrencer les produits de Nokia, leader alors incontesté. Toujours est-il que Oppo, était encore loin du smartphone et son secteur de prédilection, c’était surtout le home cinema et l’audio. Dans l’univers du Home Cinema, Oppo proposait des lecteurs DVD (puis Blu-ray) de très bonne qualité et surtout à destination des vrais puristes. Si les marques grand public comme Sony,
Panasonic, Kenwood ou Sharp adressaient essentiellement des produits grand public, il y avait des marques moins connues mais qui faisaient le bonheur de ceux qui recherchaient la qualité optimale. C’était la même chose avec l’univers audio ! Quand beaucoup se contentaient d’un iPod ou même d’un Archos, les puristes s’orienter vers ces marques plus élitistes comme Oppo pour les lecteurs multimédia, alors capables de lire n’importe quel format et plus particulièrement les plus gourmands qui proposaient la meilleure qualité possible, très prisés des puristes.

Si la révolution iPhone d’Apple a tout chamboulé dans le monde des smartphones, Oppo a changé de cap que très tardivement par rapport aux acteurs du marché. Alors que les marques historiques voyaient leur part de marché fondre comme neige au soleil au profit d’Apple et de Samsung/Google, Oppo fait son entrée sur le marché des smartphones en 2011, soit 4 ans après le lancement du premier iPhone, une éternité dans le milieu de la mobilité. On notera tout de même que c’est en 2008 que Oppo avait déjà commencé à travailler dans le monde des téléphones mobiles mais les feature phones, comme le Smiley Face était passé inaperçu dans l’absolu. Aussi, pour se démarquer et marquer le coup, d’abord en Chine, puis en Asie, et enfin dans le reste du monde, Oppo a choisi de se focaliser sur les innovations et la photo.

Ainsi, en 2011, le Find Me X903 voit le jour avec pour ambassadeur Leonardo Di Caprio et une histoire qui prend place à Paris. Fin 2012, Oppo a lancé le U701 Ulike 2, un smartphone avec une caméra frontale de 5 Mégapixels alors que la tendance de l’époque était plutôt d’avoir un capteur allant du VG1 au 2 Mégapixels. Fin 2012, Oppo lance le Find 5, un des tous premiers smartphones avec un écran Full HD, définition qu’on utilise encore aujourd’hui. A l’époque, ça n’avait pas trop de sens puisque les écrans étaient bien plus petits mais c’était une prouesse technologique que de proposer du Full HD, la même définition qu’une TV. Plus tard, le Find 7 sera un des premiers à proposer un smartphone avec une définition Quad HD et donc une impressionnante densité de 535ppp sur un écran de 5,5 pouces. On notera que le Find 7 servira de base pour le OnePlus One.

Souvenez-vous du Lumia 1020 qui proposait d’impressionnantes photos de 38 Mégapixels et bien à la même époque, en Asie, Oppo proposait déjà des photos allant jusqu’à 50 Mégapixels en combinant une dizaine de photos de 13 Mégapixels. Cette course que menait Oppo a apporté le N1, un smartphone avec un bloc photo qui non seulement intégrait un objectif lumineux mais qui était aussi rotatif, ce qui permettait d’avoir le meilleur smartphone à selfie de l’époque. Ce n’est pas tout puisque le N1 proposait un dos tactile pour mieux scroller. Pour les plus geeks, le N1 était aussi le premier smartphone supporté par CyanogenMod. Son évolution, le N3, accueille un des premiers lecteurs d’empreintes sur un smartphone de la marque et surtout, le bloc photo était maintenant motorisé, ce qui simplifiait la prise de panoramas. Enfin, il y avait la gamme R qui était synonyme d’innovations et de nouveautés comme témoignent le R5, un smartphone qui ne faisait que 4,85mm d’épaisseur, ou le R11 qui permettait de combiner deux capteurs afin de produire la meilleure photo possible. On arrive alors en 2018 avec une arrivée des plus remarquées en France. En effet, la marque chinoise a choisi le Louvre pour son arrivée en France mais aussi pour l’annonce de son nouveau Find X, un smartphone premium qui avait fait l’impasse sur les encoches comme les iPhone X ou autres smartphones Android de l’époque pour proposer un écran intégral et un bloc photo caché dans l’épaisseur du smartphone et qui se dévoilait que lorsqu’on faisait appel à la fonction appareil photo. Ingénieux. La suite, on la connait avec la gamme Reno et plus particulièrement le Reno Zoom 10x qui proposait un impressionnant zoom périscope 10x. Si le Reno Zoom 10x n’est pas le premier smartphone à proposer la technologie commercialement parlant puisque c’est Huawei qui a dégainé plus vite, Oppo a été le premier à montrer la technologie en avant-première au MWC de Barcelone.

Depuis, Oppo continue de cultiver son image de marque avec différents partenariats. Si en Asie, cela se traduit avec des stars internationales ou locales, en Europe, c’est autour des événements culturels que la marque est plus que présente. On notera par exemple des événements sportifs comme Roland Garros et Wimbledon, mais aussi sur des festivals de musiques comme le Sunburn Goa en Asie ou plus localement pour nous, Rock en Seine, Porte de Saint-Cloud. Le sponsoring d’une équipe de football fait partie aussi de la communication d’Oppo et ce n’est pas n’importe quelle équipe puisqu’on parle du FC Barcelone avec ses superstars comme Lionel Messi.

Et enfin, depuis le début de cette année, pas encore de nouveaux smartphones dans la gamme Reno mais un retour au smartphone premium, deux ans après le Find X. Voici l’Oppo Find X2 Pro, un smartphone premium équilibré et qui a tout pour plaire puisqu’il propose tout ce qu’on peut demander à un smartphone premium (le test est ICI). Mais ce n’est pas tout puisque la marque chinoise a procédé à l’élargissement de la gamme Find X2 avec les Find X2 Lite et Find X2 Neo (le test arrive en fin de semaine). D’ici la fin de l’année, Oppo complètera sans nul doute son écosystème avec de nouveaux produits dans de nouvelles catégories et on est impatient de découvrir ce que la marque nous prépare pour la suite.