Facebook part en guerre contre Facebo0k et d’autres imposteurs

Sur le web

Par Felix Gouty le

“facebook-verify-inc.com”, “instagramhjack.com” ou “videocall-whatsapp.com” : autant de noms de domaine frauduleux envers lesquels Facebook est aujourd’hui parti en chasse.

Crédits : @geralt via Pixabay

Ces derniers mois, Facebook a été sans merci envers les copieurs, qui tentent d’imiter ses divers réseaux sociaux pour arnaquer d’autres personnes. Christen Dubois, la directrice du service juridique et spécialiste des litiges concernant la propriété intellectuelle chez Facebook, déclare s’attaquer à de nouveaux imposteurs dans un communiqué. “Nous scannons régulièrement le paysage Internet à la recherche de noms de domaine et d’applications qui copient nos marques, explique Christen Dubois. La plainte effectuée aujourd’hui fait partie de notre détermination constante à protéger les gens du phishing, des arnaques bancaires et d’autres méthodes de fraudes en ligne.” Hier, Facebook a en effet déposé une plainte en Virginie contre une entreprise basée en Inde et appelée Compsys Domain Solutions Private Ltd. Cette dernière délivre un service de proxy à l’origine de la création de noms de domaine frauduleux.

La compagnie de Mark Zuckerberg en a repéré 12 qui imiteraient volontairement et par pure malveillance ceux de ses plate-formes et applications comme Facebook, WhatsApp ou Instagram. Parmi eux, on retrouve, par exemple, “facebook-verify-inc.com”, “instagramhjack.com” ou “videocall-whatsapp.com”. Le but de ces noms de domaine frauduleux est de tromper une personne et de l’amener à fournir des données personnelles. Celles-ci peuvent ainsi être l’objet de multiples arnaques bancaires ou identitaires, comme des tentatives de phishing, mais aussi de vols de mot de passe. Cette entreprise indienne n’est pas la première cible du célèbre réseau social. D’autres services de proxy ont eux aussi subi le courroux de Facebook : comme Whoisguard sollicité par Namecheap pour 45 noms de domaine fallacieux (dont “facebo0k-online.com”) en mars dernier ou ID Shield d’OnlineNIC en octobre 2019. L’occasion pour rappeler qu’il faut impérativement faire attention à l’orthographe des noms de domaine rencontrés : une simple lettre manquante peut passer inaperçue dans notre cerveau (comme dans “facbook”) mais peut nous entraîner à atterrir sur un site frauduleux.

The Social Network [Blu-Ray]
  • Audience Rating: Tous publics
Source: Facebook