Greyhound : Tom Hanks offre son premier carton à Apple TV+

Apple

Par Antoine Gautherie le

Après avoir été sauvé du naufrage par Apple TV+, « Greyhound » a réalisé un départ canon et a même réussi à doper considérablement l’audience de la plateforme. Une mise en abyme intéressante pour le dernier film de Tom Hanks, où il joue le capitaine d’un navire en pleine Bataille de l’Atlantique, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

© Sony Pictures Entertainment / Apple TV +

Apple TV+ tiendrait-il son premier grand succès ? C’est la tendance qui semble se dégager depuis la sortie de Greyhound, le dernier film avec Tom Hanks disponible en exclusivité sur la plateforme. D’après les sources d’Apple Insider, il s’agirait des résultats d’audience les plus importants pour une œuvre estampillée Apple depuis le lancement de la plateforme de streaming, en novembre 2019. Certes, cela n’en dit pas long dans la mesure où le service est non seulement jeune et dispose d’un catalogue relativement rachitique à l’heure actuelle. Ce qui est néanmoins plus étonnant et encourageant pour la marque à la pomme, c’est que les chiffre d’audience auraient été comparables à ceux d’un “hit estival au box-office”. Les chiffres exacts n’ont pas été communiqués et il faut donc prendre ces informations avec des pincettes puisqu’il est clair qu’Apple a désespérément besoin d’audience, et donc de publicité pour sa plateforme. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit seulement d’une manœuvre de publicité, car les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là pour la bande à Tim Cook. D’après les mêmes sources, 30% des spectateurs de Greyhound seraient également des néo-arrivants tout juste inscrits sur la plateforme, ce qui suggère qu’ils se sont inscrits spécifiquement pour regarder ce film.

Le moral est donc au beau fixe du côté d’Apple TV+, après une période d’incertitude que l’on imagine assez morose. Le film était d’abord censé sortir sur grand écran, avant que la pandémie de COVID-19 ne passe par là et ne jette un sérieux doute sur son avenir. C’est Apple qui a joué au pompier de service en rachetant les droits pour une somme estimée à 70 millions de dollars. Ce changement de programme avait semble-t-il fait peur à Tom Hanks, qui évoquait alors un “chagrin immense” à l’idée de passer du cinéma au streaming. Depuis, le discours a évolué et Hanks se réjouit désormais que le film ait été “sauvé en mer par un convoi avec un gros logo Apple”. Que ce revirement soit issu d’un changement d’état d’esprit ou d’une mise au point en termes de communication, le constat semble en tout cas clair : à l’heure actuelle, Apple TV+, c’est un petit peu le Tom Hanks Express et on ne peut que féliciter la marque d’avoir réussi à se trouver une telle poule-aux-œufs-d’or.