COVID-19 : oubliez le gel hydroalcoolique grâce à ces gants auto-désinfectants

Gadget

Par Felix Gouty le

La start-up Spinali Design, établie à Mulhouse, vend aujourd’hui une paire de gants qui exploite les propriétés des UV pour se désinfecter d’eux-mêmes.

Crédits : Spinali Design.

Appuyer sur le bouton d’ascenseur correspondant au rez-de-chaussée. Se laver les mains avec du gel hydroalcoolique. Agripper une barre de maintien dans le métro. Se laver les mains avec du gel hydroalcoolique. Ouvrir la porte de son bureau. Se laver les mains avec du gel hydroalcoolique. Cette tâche hygiénique répétitive peut être extrêmement anxiogène en cette période de pandémie de COVID-19. Une start-up alsacienne de Mulhouse propose une alternative, pour éviter de passer ses mains à l’alcool à chaque instant. Spinali Design vend aujourd’hui une paire de gants intelligents qui se désinfectent par la seule action de la lumière. L’entreprise est spécialisée dans la confection de vêtements connectés ou “datatextile“, comme par exemple un maillot de bain vibrant qui rappelle à un proche de venir vous remettre de la crème solaire.

La lumière comme désinfectant

Lors de leur fabrication, les gants noirs Spinali sont traités avec du dioxyde de titane (TiO2), qui joue le rôle de semi-conducteur catalyseur selon le principe de la photocatalyse. Cette dernière accélère une photoréaction, comme l’oxydo-réduction de certaines molécules organiques par l’action d’un photon, grâce aux propriétés d’une molécule semi-conductrice comme le TiO2. En l’occurrence, ce principe photochimique accentue l’action destructrice des ultra-violets sur les micro-organismes – y compris des virus comme le coronavirus SARS-CoV-2. Grâce au TiO2 dont il est imprégné, le textile des gants Spinali accélère l’absorption des UV-A et UV-B, par une exposition à la lumière naturelle du Soleil, ou des UV-C, à la lumière artificielle. Pour rappel, les UV absorbés provoquent la formation de nouvelles liaisons anormales dans le matériel génétique des êtres vivants touchés et empêchent ainsi leurs cellules de se répliquer, entraînant leur mort.

Une application mobile permet d’estimer le temps de désinfection des gants à la lumière naturelle ou artificielle (Crédits : Spinali Design).

Les gants se dotent, en plus, d’un capteur (d’une autonomie de 300 jours) qui communique avec une application propriétaire sous iOS et Android. Cette dernière estime le temps nécessaire d’exposition à la lumière pour que les gants approchent le plus possible des 99% de désinfection. Spinali Design indique qu’il suffit de 30 secondes pour y parvenir, sous lumière UV artificielle, contre plusieurs minutes au Soleil. La start-up alsacienne vend chaque paire de gants 59 euros ainsi qu’un boîtier d’émission d’UV-C artificiels complémentaire à 29€.

Lifebuoy Gel Antibactérien...
144 Commentaires
Lifebuoy Gel Antibactérien...
  • Ce gel hydroalcoolique contient 72,1% d'alcool et élimine 99,9% des bactéries.
  • Une utilisation de ce gel hydroalcoolique antibactérien diminue le risque d'infections
  • Son format individuel vous permet de le garder à portée de main dans votre sac ou la poche de...
  • Ce gel désinfectant peut être utilisé plusieurs fois par jour.