Lovecraft Country : ces fiches dévoilent les références historiques de la série

Série

Par Felix Gouty le

La Ligue Langston, un institut de formation basée sur une culture afro-américaine ouverte, propose aux fans de la série “Lovecraft Country” des fiches expliquant chaque référence historique de chaque épisode.

Crédits : HBO.

Un hommage rebelle, voilà comment pourrait-on qualifier la nouvelle série Lovecraft Country sur HBO. Pour ceux qui n’en seraient pas (encore) fans, la série, adaptée du roman éponyme de Matt Ruff, suit la pénible traversée d’un homme à la recherche de son père disparu, accompagné de son amie Leti et de son oncle George, dans les années 1950. Le trio, formé de trois personnes afro-américaines, parcourt tant bien que mal les régions ségrégationnistes des États-Unis de l’époque, affrontant constamment le racisme des suprémacistes blancs et l’horreur d’engeances indicibles typiquement lovecraftiennes. Si l’œuvre de Howard Philips Lovecraft, connu pour son racisme, suffit à saisir les références horrifiques, les éléments historiques relatifs à la culture noire américaine sont si riches et nombreux qu’ils peuvent laisser certains jeunes téléspectateurs sur le carreau. La Ligue Langston (en écho à Langston Hughes, poète noir de l’entre-deux-guerres) se permet d’y remédier.

Cet institut de formation d’enseignants et d’éducateurs est orienté vers la transmission d’une culture afro-américaine ouverte. Sa présidente, l’historienne et auteure Erica Buddington, s’est décidée à produire un syllabus pour chaque épisode de la récente série (voir ci-dessus). Ainsi, chacun – qu’il soit simple spectateur ou enseignant – s’évite de perdre une seule miette des références concernant l’histoire et la culture afro-américaines faites dans Lovecraft Country. Chaque fiche se dote de nombreux liens vers des livres, des podcasts ou des vidéos documentaires qui complètent ses nombreuses remises en contexte. On y retrouve notamment des échos aux chansons entendues dans la série – comme “Whitey on the Moon” de Gil Scott-Heron, qui dénonçait l’importance excessive donnée à la conquête de l’espace – ou des rappels sur l’existence du “green book” des bonnes adresses pour les Afro-Américains et les parallèles entre l’architecture référencée par les décors et son lien avec l’histoire esclavagiste des États-Unis. Ces syllabus, uniquement pour les anglophones, sont téléchargeables gratuitement sur le site de la Ligue Langston.

L'Appel de Cthulhu illustré...
130 Commentaires
L'Appel de Cthulhu illustré...
  • Lovecraft, Howard Phillips (Author)
  • 64 Pages - 10/18/2017 (Publication Date) - Bragelonne (Publisher)
Source: io9