Instagram revoit sa politique sur les seins nus : on vous explique tout

Buzz

Par Amandine Jonniaux le

Le réseau social, souvent pointé du doigt pour sa censure du corps féminin, vient de publier un communiqué de presse visant à redéfinir ce qui sera autorisé ou non sur sa plateforme. 

Mise en lumière par des publications récentes, à commencer par celles de la militante féministe Barbara Butch avec la Une du magazine Télérama, Instagram semble avoir pris conscience que sa censure du corps féminin était parfois (souvent) abusive. Le réseau social a ainsi décidé de prendre les choses en main, en annonçant officiellement aujourd’hui certains changements de politique concernant la nudité de ses utilisatrices. La plateforme a ainsi expliqué que les images de poitrine destinées à promouvoir l’acceptation de soi ne seraient plus systématiquement censurées, arguant que “ce ne sont pas le type d’images qu’Instagram souhaite voir disparaître de la plateforme”.

Concrètement, s’il n’est toujours pas possible pour une femme de montrer ses tétons (contrairement à un homme), cette dernière pourra en revanche se montrer seins nus, à condition de les couvrir de ses mains, ou par tout autre moyen. Seule interdiction, explique le réseau social : la tendance du « breast squeezing » qui consiste à presser sa poitrine en la déformant. Un comportement “souvent associé à du contenu pornographique”, justifie la plateforme. Pour autant, et dans le but d’éviter à nouveau les erreurs de modération, l’entreprise de Mark Zuckerberg a tenu à redéfinir clairement le breast squeezing auprès du grand public et de ses modérateurs, en expliquant qu’“il faut plier les doigts en un mouvement de pression, ce qui entraînera un changement de forme des seins”. En cas de doute, Instagram a également indiqué que la publication ne serait pas supprimée.

Depuis déjà plusieurs années, la plateforme de partage de photos est devenue un lieu de ralliement pour les militants de causes en tous genres. En marge de Black Lives Matter et Free Ouïghours, on y a ainsi vu naître le hashtag #NoBra, qui militait pour l’abandon du soutien-gorge pendant le confinement. Ces mouvements, destinés à promouvoir l’acceptation de soi, utilisent souvent la nudité comme moyen d’expression. Grâce à la mise à jour de sa politique en matière de nudité, Instagram espère ainsi “que sa communauté pourra davantage se sentir libre de s’exprimer”.

Le grand livre des réseaux...
1 Commentaires
Le grand livre des réseaux...
  • Bielka, Samuel (Author)
  • 329 Pages - 02/06/2020 (Publication Date) - Gereso (Publisher)