Dune pourrait finalement bénéficier d’une « vraie » sortie ciné

Cinéma

Par Olivier le

La décision de Warner Bros. de sortir tous ses films 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément a ravi les abonnés de la plateforme de streaming, mais provoqué la colère de certains réalisateurs et studios partenaires de la major.

Crédit : Warner Bros.
Crédit : Warner Bros.

Matrix 4, Godzilla vs. Kong, Mortal Kombat… Tous les blockbusters produits par Warner et prévus pour une sortie dans les salles de cinéma l’année prochaine seront aussi visibles en même temps sur HBO Max, la plateforme de streaming du groupe. Ce qui n’a pas manqué de provoquer la fureur des exploitants dont les salles sont toujours fermées en raison de la crise sanitaire, mais aussi celles des réalisateurs.

Calmer la colère

Denis Villeneuve, dont la première partie de Dune doit bénéficier de cette sortie hybride cinéma/streaming le 1er octobre prochain, a laissé éclater sa colère. Pour lui, AT&T, l’opérateur propriétaire de Warner Bros., a tout simplement « pillé l’un des plus importants et respectables studios de l’histoire du cinéma ». Le réalisateur déplore que le géant des télécoms n’ait « absolument aucun amour du cinéma ou du public ». Une critique aussi reprise par Christopher Nolan.

Les réalisateurs regrettent de ne pas avoir été prévenus de la décision de la major. En fait, tous ont appris la nouvelle en même temps que le grand public. En coulisses, certains tentent pourtant de sauver les meubles, tout particulièrement pour Dune. Deadline relaie une rumeur selon laquelle le studio Legendary, qui a financé 75 % du film ainsi que de Godzilla Vs. Kong, négocie pour une sortie de Dune au cinéma.

Si Warner Bros. privilégie finalement une sortie salles pour Dune avant une mise à disposition sur HBO Max, cela pourrait aider à rabibocher tous les acteurs autour du blockbuster très attendu. Il conserverait ainsi son « potentiel de franchise », explique le site. Denis Villeneuve a en effet prévu deux films, qui correspondent au premier livre de Frank Herbert. Si le succès en salles est là, alors il y aura sans doute moyen d’en faire davantage…

Quant à Godzilla Vs. Kong, c’est une sortie hybride qui se précise, le film devant sortir le 1er mai. L’accord qui se dessine pour ce film spécifique le valorise à hauteur de 250 millions de dollars, soit ce que proposait Netflix pour l’empocher.

Source: Deadline