Le projet Loon s’envole définitivement dans les airs

drone

Par Olivier le

L’aventure Loon, c’est terminé. Ce projet né au sein du labo X de Google n’est pas parvenu à trouver une viabilité commerciale, regrette ses concepteurs. L’idée était pourtant bonne.

Crédit : Loon
Crédit : Loon

Lancé en 2013 par Google dans le cadre de ses paris fous regroupés sous la bannière X, Loon va finalement fermer ses portes. Cette initiative visait à lancer des ballons stratosphériques qui, du haut de leur 20 kilomètres d’altitude, peuvent connecter les habitations à internet. Idéal pour les zones les plus reculées, mais le pari de maintenir des ballons dans des conditions climatiques et météo complexes n’aura pas tenu le choc de la réalité économique.

Pas de rentabilité à court terme

Déjà en 2017, Alphabet, la maison-mère de Google, annonçait une réduction de la voilure suite aux premiers essais. L’année suivante, Loon devenait une division à part entière d’Alphabet, en même temps que le projet de drones de livraison Wing. Mais malgré un certain nombre de partenaires prêts à soutenir les ballons de Loon, « nous n’avons pas trouvé de moyen de réduire suffisamment les coûts pour construire une activité soutenable à long terme », déplore Alistair Westgarth, le CEO de l’entreprise.

Le patron de X et président de Loon, Astro Teller, précise que « la route d’une viabilité commerciale s’est montrée plus risquée et plus longue que prévu ». Il souligne tout de même les « réussites technologiques de l’équipe [de Loon] ces neuf dernières années ». Ça ne suffira pas pour faire de Loon un succès rentable.

Le projet pilote a été mené en Nouvelle-Zélande, puis des tests ont eu lieu en Californie, au Pérou et à Puerto Rico. Au Kenya, le projet est aussi bien avancé et il reste en activité jusqu’au mois de mars. Loon a mis en place un fond de 10 millions de dollars pour aider à l’amélioration de la couverture internet dans le pays. Le projet Taraa prend le relais : lui aussi créé dans le cocon X, il utilise une technologie de distribution d’internet via des lignes optiques sans fil. Une techno mise au point par… Loon.

Source: Loon