Mastercard prend en charge les cryptomonnaies, Miami veut payer ses fonctionnaires en bitcoins

Business

Par Olivier le

Le bitcoin et plus généralement les cryptomonnaies connaissent un fort regain d’intérêt depuis quelques mois, obligeant de nombreuses entreprises et des organisations à se repositionner.

Crédit : Mohamed Hassan, Pixabay
Crédit : Mohamed Hassan, Pixabay

Le réseau Mastercard a récemment annoncé qu’il allait prendre en charge les cryptomonnaies. Les clients possédant des cartes Mastercard pourront utiliser leurs monnaies virtuelles chez des commerçants, pour peu que ces derniers acceptent cet argent, bien sûr. Il faut aussi savoir que toutes les cryptos ne sont pas acceptées : pas de bitcoin ou d’ethereum, uniquement des « stablecoins ».

Ruée sur les cryptos

Un stablecoin, c’est une monnaie virtuelle conçue pour minimiser sa volatilité. Elle peut être adossés à une devise traditionnelle comme le dollar, à un panier de devises, à des matières premières ou encore à une autre cryptomonnaie. Plusieurs stablecoins existent, comme le Diem de Facebook (anciennement Libra) ou encore le Tether.

En choisissant de ne supporter que des stablecoins, Mastercard met un pied dans le monde des cryptos en évitant les dangers de la volatilité du bitcoin, dont le cours peut augmenter et baisser de manière très importante d’un jour à l’autre. C’est aussi un choix de sécurité financière pour les clients et les commerçants.

Le grand concurrent de Mastercard, Visa, a fait savoir que lui aussi s’intéressait beaucoup aux cryptomonnaies. Le CEO de Visa, Alfred Kelly, les a ainsi qualifié d’« or numérique ». Si les stablecoins semblent privilégiés, le groupe ne veut se fermer aucune porte et pourrait aussi accueillir toutes les cryptos.

Toujours dans le registre des cryptomonnaies, la mairie de Miami travaille à un projet étonnant : rémunérer les agents municipaux en bitcoins ! Une résolution soutenue par les fonctionnaires locaux permettra à la commission municipale de leur verser tout ou partie de leurs salaires en monnaie virtuelle. Il ne s’agit pour le moment que d’un projet en gestation, mais les cryptos commencent à faire de plus en plus de place dans le monde réel.