Un gang de voleurs de Lego arrêté en région parisienne

Business

Par Olivier le

Les Lego ont tellement de succès qu’un véritable marché noir des briques en plastique prospère dans l’ombre du constructeur danois. Un réseau de voleurs a été démantelé par la gendarmerie.

Crédit : M W, Pixabay

Le succès des Lego est tel que les briquettes attisent l’intérêt des voleurs pour ces jouets si appréciés des enfants, des adultes, des collectionneurs… Des passionnés prêts à tout pour assouvir leur addiction, quitte à s’approvisionner chez des receleurs. La gendarmerie d’Orgeval, dans les Yvelines, est parvenue à serrer un véritable gang venu de Pologne, qui écumait les magasins de jouets partout en Europe.

Des briques qui peuvent rapporter gros

En juin dernier, les agents de sécurité d’un magasin de jouets d’Orgeval arrêtent une voleuse de 47 ans venue de Pologne, qui une fois entre les mains des gendarmes, passe aux aveux : avec deux compères, elle subtilisent des boîtes de Lego un peu partout en Europe et à l’époque, surtout en Ile-de-France. Une fois leurs larcins terminés, ils rentraient en Pologne pour écouler les boîtes.

Le Parisien rapporte les propos d’une source expliquant que le gang procédait à des « razzias » : « Ils arrivaient en France, s’installaient dans un hôtel de la région parisienne et écumaient les magasins de jouets du secteur ». La marchandise est précieuse : le marché de la revente est très dynamique, les joueurs cherchent par tous les moyens à acheter leurs Lego moins chers. D’où l’explosion des vols de boîtes de Lego.

Les préjudices peuvent se monter à 20.000 euros, indique un enquêteur. C’est bien davantage aux États-Unis où le vol de Lego prend de l’ampleur depuis cinq ans. Les policiers ont ainsi mis la main sur 200.000 dollars de produits volés lors d’une perquisition à Phoenix !