Un fragment de la fusée Long March 5B de 23 tonnes est à la dérive et se dirige vers la Terre

Science

Par Gabriel Foffano le

Une partie de la Long March 5B, une fusée chinoise, erre seule dans l’espace et pourrait entrer en collision avec la Terre, mais personne ne peut dire avec exactitude sa réelle destination.

Un morceau de la fusée chinoise Long March 5B pesant plus de 23 tonnes serait à destination de notre Terre.
© SpaceX / Unsplash

La Chine a dernièrement lancé, Long March 5B afin d’aider à propulser sa station spatiale dans l’espace. Néanmoins, une partie de la fusée chinoise s’est désolidarisé et se retrouve maintenant à environ 160 kilomètres au-dessus de l’atmosphère en chute libre vers la Terre à plus de 28 000 km/h.

Une entrée dans l’atmosphère d’ici lundi ?

Si cette dernière garde cette vitesse, elle pourrait entrer en contact avec l’atmosphère d’ici à lundi — bien que cela reste encore incertain. En effet, il y a peu de chance qu’elle entre en collision d’un seul bloc sur la Terre. Vu la vitesse où cette dernière chute sur notre planète, elle se désintégrerait grâce à la chaleur, mais certains morceaux pourraient survivre et continuer leurs courses en direction de la planète bleue à une vitesse considérablement réduite d’environ 200km/h environ.

Néanmoins, l’association Aerospace Corporation prévoir bien une collision avec la Terre ce week-end. Pour l’association, les fragments atterriraient vers le nord-est de l’Afrique. D’autres chercheurs spéculent que les fragments s’écraseront vers New-York, mais cela est bien moins probable. En bref, personne n’est capable de dire précisément le lieu et l’heure exacte de l’impact puisque cela dépend de nombreux facteurs comme la météo et l’intensité du soleil dans la région.

Une partie de la fusée Long March 5B fait plus de 23 tonnes et mesure l’équivalent de dix étages.
Une partie de la fusée Long March 5B fait plus de 23 tonnes et mesure l’équivalent de dix étages.

Jonathan McDowell, astrophysicien au Center for Astrophysics de Cambridge dans le Massachusetts a déclaré que « laisser de telles choses se produire rend la Chine irresponsable ». Le gouvernement américain a également enfoncé le clou vis-à-vis de la Chine en déclarant subtilement « qu’il est dans l’intérêt commun de toutes les nations d’agir de manière responsable dans l’espace pour assurer la sûreté, la stabilité, la sécurité et la durabilité à long terme des activités spatiales. ».

Long March 5B ne serait qu’un exemple parmi d’autres

La Chine n’a pas encore répondu aux déclarations du gouvernement américain ni à celles de l’association. En attendant, le pays a encore prévu d’envoyer des fusées et d’autres éléments dans l’espace, ce qui préoccupe certains pays vis-à-vis des futures activités spatiales.