Volkswagen veut lancer ses robotaxis autonomes en 2025

Urban Mobility

Par Olivier le

Les premiers taxis électriques et autonomes de Volkswagen pourraient commencer à circuler en 2025. Le constructeur automobile veut se lancer sur ce marché très prometteur avec son van ID.Buzz.

© Volkswagen

Volkswagen développe actuellement une version autonome de son van électrique ID.Buzz, et le constructeur ne manque pas d’ambition puisque le véhicule devra être capable d’une conduite autonome de niveau 4. Le minibus pourra se conduire seul sans chauffeur humain, néanmoins ce dernier doit toujours être en mesure de prendre le volant en cas de problème (le niveau 5 permet à un véhicule de conduire seul sans aide humaine).

Conduire dans les zones urbaines densément peuplées

Cet ID.Buzz de niveau 4 sera prêt à transporter des biens et des personnes à l’horizon 2025. Pour y parvenir, Volkswagen utilise la technologie d’intelligence artificielle Argo, actuellement testée dans six grandes villes américaines, et qui sera aussi expérimentée à Munich, en Allemagne, dans le courant de l’année.

Les derniers développements sont aussi les plus importants : il s’agit pour le constructeur automobile de se concentrer sur les zones urbaines densément peuplées. Ce sont les lieux les plus complexes pour cette technologie, mais aussi ceux qui fournissent la base d’une utilisation intensive pour les offres de mobilité autonome, explique Christian Senger, responsable de la conduite sans chauffeur chez VW.

Volkswagen fait partie de ces constructeurs automobiles traditionnels qui essaient de rattraper les leaders du secteur, comme Waymo. Quitte à travailler ensemble : la technologie Argo compte le concurrent Ford comme partenaire financier, ainsi que… Volkswagen. Les deux géants ont mis la main à la poche en 2019. Argo a dévoilé la semaine dernière son propre capteur LIDAR, capable de « voir » à 400 mètres la nuit.

Quant à la version « standard » de l’ID.Buzz, sa commercialisation devrait intervenir dans le courant de l’année prochaine.