Fuchsia, le nouveau système d’exploitation de Google, s’installe discrètement dans le Nest Hub

Gadget

Par Olivier le

Fuchsia, le mystérieux système d'exploitation développé en toute discrétion par Google depuis des années, connait son premier coup de projecteur : il va être utilisé dans la première génération du Nest Hub.

© Google

Depuis les premières rumeurs concernant Fuchsia (elles remontent à 2017), il a été bien difficile de deviner les intentions de Google derrière ce système d’exploitation. Le moteur de recherche a fini par lever un coin du voile, en annonçant que la première génération du Nest Hub lancée en 2018 allait être mise à jour pour recevoir Fuchsia au lieu de Cast OS, qui est basé sur Linux.

Lancement discret mais décisif

Il n’y aura aucun changement de fonctionnalités ni d’interface, en fait l’expérience utilisateur sera similaire. Une des raisons pour lesquelles ce changement de moteur est transparent, c’est que les interfaces et les apps des écrans connectés de Google sont bâties avec Flutter, qui est conçu pour conserver la cohérence de l’expérience sur plusieurs plateformes, y compris Fuschia donc.

Pour les utilisateurs de Nest Hub, ce sera donc un non-événement, il n’est même pas certain qu’ils se rendent compte de quoi que ce soit. Mais pour Google, ce retour d’expérience grandeur nature (mais sur un nombre limité d’appareils) sera précieux : il permettra de savoir ce que Fuschia a dans le ventre et si le système d’exploitation peut s’adapter à cette situation.

Cela veut dire aussi que Google a franchi une étape supplémentaire dans le développement de Fuschia. Le groupe estime que le système d’exploitation est suffisamment solide et performant pour faire ses premiers pas chez des utilisateurs qui ne sont pas des ingénieurs ou des bêta-testeurs. Les prochains mois devront faire la lumière sur l’ambition de Google avec cette nouvelle plateforme, qui pourrait ne pas s’arrêter aux smartphones et aux ordinateurs, mais aussi s’étendre à l’internet des objets.