Microsoft devrait annoncer Windows 11 le 24 juin prochain

Alors que l’entreprise a confirmé hier l’arrivée d’un nouvel évènement pour le 24 juin prochain censé évoquer le futur de son système d’exploitation, plusieurs indices laissent présager l’annonce de Windows 11.

Windows 11
© Microsoft

Microsoft va-t-il officialiser l’arrivée de Windows 11 à la fin du mois ? Hier, le GAFAM confirmait la tenue d’un événement destiné à évoquer le futur de son système d’exploitation PC le 24 juin prochain. Selon le média The Verge, l’entreprise aurait en réalité prévu gros, en officialisant la sortie de son nouvel OS Windows 11.

Plusieurs indices sèment le doute

Premiers indices avancés par The Verge en faveur de l’annonce de Windows 11, les récents visuels publiés par Microsoft pour teaser son événement du 24 juin. À travers la fenêtre de l’entreprise, deux faisceaux de lumière viennent en effet dessiner ce qui pourrait s’apparenter à un “11”. De plus, le rendez-vous a été donné à 11 heures précises par Redmond. Enfin, c’est à Yusuf Mehdi, vice-président corporate de Microsoft que l’on doit le dernier indice. Sur Twitter, l’homme a en effet expliqué qu’il n’avait jamais été “aussi impatient de voir une nouvelle version de Windows depuis Windows 95”. On peut donc supposer que Microsoft a prévu un peu plus qu’une simple mise à jour pour son OS, et que c’est bel et bien une nouvelle version de Windows qui nous attend le 24 juin.

En réalité, très peu d’informations ont fuité concernant Windows 11. Pour le moment connu sous le nom de code Sun Valley, le nouvel OS de Microsoft devrait cependant opérer une importante refonte graphique de son système, en proposant notamment un nouveau système de menu, ainsi qu’un store en ligne réaménagé. Si l’information se confirme le 24 juin, ce changement d’OS marquera un cap important dans l’histoire de l’entreprise, qui avait juré au lancement de Windows 10 qu’il s’agirait là de la dernière version de son OS. Après un changement de direction, Panos Panay l’actuel directeur des produits chez Microsoft veut probablement apporter sa pierre à l’édifice.