TikTok va collecter les données biométriques des utilisateurs américains

apps

Par Amandine Jonniaux le

Le réseau social a modifié sa politique de confidentialité, et s’autorise désormais à collecter certaines données biométriques, comme les empreintes faciales et vocales de ses utilisateurs.

TikTok
© Pixabay

L’information aurait pu passer inaperçue. Mercredi, TikTok a modifié sa politique de confidentialité, en ajoutant à sa section “Informations sur l’image et l’audio”, la possibilité pour l’entreprise decollecter des identifiants biométriques et des informations biométriques”, et notamment “les empreintes faciales et les empreintes vocales”, à partir des contenus postés par les utilisateurs et utilisatrices. Concrètement, TikTok devrait désormais être en mesure de reconnaître et de collecter automatiquement “des identifiants biométriques et des informations biométriques telles que définies par les lois américaines”. Contactée par le média américain TechCrunch, la firme s’est pour le moment refusée à tout commentaire, arguant simplement que si une collecte de données biométriques devait avoir lieu, elle s’assurerait en amont du consentement de ses utilisateurs.

Un nouveau point noir pour TikTok, qui apparaît alors que l’entreprise multiplie les actions pour prouver sa transparence et sa bonne foi après avoir été la cible de Donald Trump pendant son mandat présidentiel. En Europe, il y a heureusement peu de chance que ce changement de CGU ne soit validé par le RGPD et les différents organismes de régulations.

Du côté de la France, le réseau social vient de s’associer à Pôle Emploi pour accompagner les demandeurs et demandeuses d’emploi dans leurs recherches via le tag #MissionEmploi. Les Français pourront ainsi retrouver un espace entièrement consacré à la recherche d’emploi et à la formation. Lancée aujourd’hui, l’initiative permettra aussi de mettre directement en contact des utilisateurs avec des entreprises, et prodiguera également plusieurs conseils pour optimiser les recherches des plus jeunes.