Capcom est visé par une plainte pour vol de photos

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

L’entreprise aurait oublié de payer les droits de licences avant d’utiliser ces photos dans certains de ses jeux vidéo iconiques.

Devil May Cry 4
© Capcom

Vendredi dernier, Judy A. Juraceck a déposé une plainte contre Capcom auprès de la cour fédérale de district du Connecticut. Judy Juraceck est une designer ayant publié un ouvrage intitulé Surfaces: Visual Research For Artists, Architects, And Designers en 1996. Dans cet ouvrage, l’auteure traite du sujet des textures et des surfaces utilisant de nombreuses photographies. L’une des finalités de ces photos était d’être utilisables par chaque personne dans le cadre de projets. Cependant, elles doivent être utilisées dans un but non commercial puisque celui-ci requiert une licence spécifique et payante.

Judy Juraceck accuse donc Capcom d’avoir illégalement utilisé de nombreuses photos dans ces jeux Resident Evil 4 et Devil May Cry entre autres. Au total, la designer a enregistré l’utilisation de 80 des photos de son livre et a fourni un rapport détaillé d’une centaine de pages accablant Capcom. Selon ses dires, Capcom n’aurait pas payé les droits de licence correspondants et cela s’apparenterait plus simplement à du vol.

Des preuves irréfutables contre Capcom

Resident Evil Capcom Plainte
Crédits : Judy A Juraceck

Du logo de Resident Evil 4 à certains détails de portes, plusieurs éléments sont effectivement très ressemblants, si ce n’est complètement similaires. Pour sa défense, Capcom pourrait plaider le fait de s’être rendu sur chacun des lieux référencés par Judy Juraceck dans sa publication pour y prendre ses propres photos. Cependant, aucune preuve pour le moment ne peut soutenir cette hypothèse et il serait risqué pour Capcom de compter sur celle-ci.

Selon la plainte, Capcom devrait verser entre 2 500 à 25 000 dollars par photo utilisée, ainsi que la somme estimée de 12 millions de dollars pour violation de copyright et pour les frais juridiques. De son côté, Capcom a déclaré être au courant de la plainte déposée mais n’a pas souhaité faire de commentaire. Les avocats demandent pour le moment un procès avec jury pour départager les deux parties.

Resident Evil Village au meilleur prix Prix de base : 54 €
Voir plus d'offres
Source: Kotaku