Disney prépare déjà une suite à Cruella

Cinéma

Par Julie Hay le

Alors que le premier opus n’est pas encore arrivé dans nos vertes contrées, Disney prévoit déjà s’offrir une suite à Cruella.

© Disney

Comme Maléfique avant elle, Cruella est au cœur d’un film produit par Disney et qui promet de revenir aux origines de l’antagoniste des 101 dalmatiens. Le personnage, incarné par Emma Stone, a visiblement conquis le cœur du public américain puisque la firme aux grandes oreilles prévoit déjà de lui offrir un second long-métrage. Selon The Hollywood Reporter, Disney vient de donner son feu vert pour une suite de ses aventures. On devrait donc logiquement retrouver l’actrice dans le rôle-titre, ainsi qu’une majeure partie de ses co-stars. La réalisation sera à nouveau confiée à Craig Gillespie (Moi, Tonya) alors que Tony McNamara reviendra à l’écriture du scénario. Pour l’instant, les détails de l’intrigue sont gardés secrets, et on le comprend. Si le film est sorti dans les salles obscures américaines, il n’a pas encore été diffusé dans nos vertes contrées.

Prévu pour le 23 juin en France, Cruella nous emmène à Londres dans les années 70 aux côtés de la jeune Estella. Escroc talentueuse et bien décidée à se faire à nom dans le milieu de la mode, elle est recrutée par la baronne von Hellman pour l’aider dans la création de sa nouvelle collection. Mais leur rencontre va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à découvrir son côté obscur et à donner naissance à l’impitoyable Cruella. Dans ce premier opus, Emma Stone fait face à une autre figure emblématique du 7e art, Emma Thompson. L’actrice qui s’est notamment illustrée avec le film Dans l’ombre de Mary et Nanny Mcphee, y incarne l’antagoniste principale. Paul Walter Hauser (Le cas Richard Jewell), Joel Fry (Game of Thrones) et Kirby Howell-Baptiste (The Good Place) jouent quant à eux respectivement Horace, Jasper et Anita Darling.

Kirby Howell-Baptiste déjà prête pour une suite

Il y a quelques semaines, lorsque nous avons rencontré Kirby Howell-Baptiste, l’actrice nous a confié n’avoir aucune information sur un potentiel second opus. “La chose intéressante avec la fin c’est qu’elle est extrêmement ouverte, je pense que c’est une origine story, mais qu’il marque le début d’autre chose.” On devra néanmoins attendre les annonces officielles de Disney pour en avoir le cœur net. Si le succès à l’international est semblable à celui aux États-Unis, déjà 50 millions de dollars au box-office, nul doute que la firme aux grandes oreilles décidera de poursuivre l’aventure pour un ou plusieurs opus.

Voir ou revoir les 101 dalmatiens sur Disney+