La majorité des internautes français surfe en très haut débit

Sur le web

Par Olivier le

C'est une très bonne nouvelle : plus de la moitié des Français bénéficient d'une connexion internet à très haut débit, c'est à dire avec un débit égal ou supérieur à 30 Mbit/s. Ces chiffres de l'ARCEP confirment que la fibre s'installe rapidement dans les foyers français.

© Chaitawat Pawapoowadon de Pixabay

Depuis la fin du mois de mars, la France compte une majorité (51 %) d’abonnements à très haut débit, a observé l’ARCEP, le gendarme du secteur des télécoms. Cette dynamique est portée par une progression importante des déploiements en fibre optique (FttH) et de l’adoption de cette technologie par les internautes français.

La fibre en force

La progression du nombre d’abonnements à une offre de connexion à 30 Mbit/s ou plus s’est élevée à 1,1 million durant le premier trimestre 2021. C’est 70 % de mieux qu’au dernier trimestre de l’an dernier ! L’ARCEP a calculé que 15,7 millions des abonnements à l’internet fixe l’étaient concernait ces offres à très haut débit. C’est 9 points de gagné en un an.

La fibre est intégralement responsable de cette situation : 3,8 millions d’accès supplémentaires ont été enregistrés en un an. La technologie représente 11,4 millions du nombre total d’accès à très haut débit à la fin du premier trimestre. En face, les abonnements à internet haut début (ADSL, câble) ne cessent de reculer : au 31 mars, on en comptait 15,1 millions, ce qui représente un recul de 2,8 millions en un an.

Le poids de la fibre va s’intensifier dans les prochains mois, puisque 25,6 millions de locaux sont éligibles aux offres FttH (+31 % sur un an). L’ARCEP observe aussi que le nombre total d’abonnements à haut et très haut débit atteignait 30,8 millions de foyers soit 215.000 de plus (ou 3,1%) en un an.

Source: ARCEP