Benchmarks : OnePlus a de nouveau triché

Général

Par Olivier le

Pour la troisième fois de son histoire, OnePlus a été pris en flagrant délit de tricherie avec les benchmarks. Cette fois, le constructeur a décidé de brider les performances de plusieurs applications très utilisées dans ses OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro.

© Journal du Geek

La sauvegarde des capacités des batteries a bon dos. OnePlus s’est servi de cette excuse pour expliquer pourquoi certaines applications très populaires (dont Chrome, WhatsApp ou encore Twitter) étaient bridées de ses derniers smartphones. Le constructeur indique réduire les performances du Snapdragon 888 des OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro pour ces apps suite à des retours d’utilisateurs qui voulaient une meilleure autonomie.

Des performances bridées sur les apps les plus utilisées

Le problème, c’est d’une part que OnePlus ne permet absolument pas de désactiver ce bridage, et d’autre part que le constructeur s’est abstenu de communiquer sur le sujet. Ce qui n’est pas sans rappeler Apple qui a procédé un peu de la même manière pour limiter l’impact des applications gourmandes sur les batteries vieillissantes des iPhone 6 et 6s. Visiblement, OnePlus n’a donc rien appris de l’expérience malheureuse d’Apple.

Par ailleurs, OnePlus n’a pas bridé les performances des apps de benchmarks, comme Geekbench : par conséquent, les deux smartphones affichaient des performances en ligne avec la puce Snapdragon 888. Mais lors de l’utilisation des applications incriminées, le bridage est plus sensible. Geekbench a donc décidé de retirer de ses bases de données les relevés réalisés depuis les OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro. Et la plateforme va également vérifier si ce bridage n’a pas été implanté sur d’autres appareils de la marque.

C’est le site AnandTech qui s’est rendu compte que les applications ne fonctionnaient pas à pleine puissance sur ces appareils. Si Geekbench donnait bien les résultats attendus, ce n’était pas le cas pour les outils en ligne, accessibles depuis un navigateur. Or, ces derniers sont artificiellement bridés, ce qui explique la différence dans les performances…