Cinéma : ce qui change dès le 21 juillet avec le pass sanitaire

Cinéma

Par Julie Hay le

Aujourd’hui, la présentation d’un pass sanitaire devient obligatoire dans les lieux de cultures et de loisirs accueillant plus de 50 personnes. Voici ce qui va changer dans les salles obscures dès ce mercredi 21 juillet.

cinéma pass sanitaire
© Denise Jans on Unsplash

Les règles changent dans les salles obscures en ce 21 juillet 2021. Une dizaine de jours après l’allocution d’Emmanuel Macron, le pass sanitaire devient obligatoire dans tous les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes. Ces nouvelles mesures s’appliquent donc logiquement aux cinémas, qui vont devoir adapter leurs protocoles sanitaires. Voici les choses qui changent dès ce mercredi.

Le Pass Sanitaire obligatoire pour se faire une toile

Dès aujourd’hui, tous les spectateurs devront montrer patte blanche avant de pouvoir profiter des nombreux long-métrages à l’affiche des salles obscures françaises. Concrètement, chacun devra présenter un justificatif de vaccination complet. La vaccination est considérée comme complète 7 jours après la 2e injection pour les vaccins comme Pfizer, Moderna et AstraZeneca. Pour les personnes ayant reçu une dose de Johnson & Johnson de Janssen devront quant à elles patienter 4 semaines avant de pouvoir présenter leur Pass Sanitaire.

Si vous n’êtes pas vaccinés, vous devrez obligatoirement présenter un résultat négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48 heures. Il sera également possible de présenter un certificat de rétablissement avec un test RT-PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Le masque devient optionnel

Fini la buée sur les lunettes de vue pour les cinéphiles. Avec surprise, le gouvernement a annoncé la fin du masque obligatoire dans les salles de plus de 50 personnes. Concrètement, lorsqu’un pass sanitaire est exigé, les spectateurs pourront se passer de leurs masques le temps de la séance. En revanche, il peut néanmoins être “rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l’exploitant ou l’organisateur.”

Pas de jauges

Depuis le 30 juin dernier, les cinémas peuvent enfin faire salle comble. Les jauges mise en place à la réouverture ont progressivement été supprimées et ne reviendront visiblement pas cet été. Les spectateurs n’auront donc pas à observer la distance autrefois réglementaire de plusieurs sièges entre les visiteurs ou groupes de visiteurs. Néanmoins, pour déjouer les nouvelles règles sanitaires, certains exploitants pourraient organiser des séances à 49 spectateurs et ainsi s’affranchir de l’obligation de présentation d’un pass sanitaire.

Des premières semaines d’essai

Pour mettre en place toutes ces mesures, le gouvernement se laisse un délai d’adaptation “d’une semaine ou un peu plus” selon le porte-parole Gabriel Attal. Durant cette période, il ne devrait pas y avoir de sanction pour les exploitants de salles et les organisateurs d’événements.

Vous voilà fin prêts à vous adonner au plaisir de la salle obscure. Rappelons qu’en ce jour béni du 21 juillet, le premier opus de Kaamelott vient de sortir au cinéma. Découvrez notre critique ici.