Après Harry Potter, Chris Columbus veut réaliser une suite

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

Après avoir réalisé les deux premiers volets de la saga Harry Potter, Chris Columbus n’a pas caché son envie de reprendre la caméra pour réaliser l’adaptation de la pièce L’Enfant maudit… avec les acteurs originaux.

Harry potter -daniel radcliffe
© Warner Bros

Vingt ans se sont écoulés depuis la sortie au cinéma de Harry Potter à l’école des sorciers. Réalisé par Chris Columbus en 2001, le film a contribué au succès d’une saga littéraire déjà plébiscitée par les fans, tout en lançant l’une des franchises cinématographiques les plus appréciées des années 2000. Bonne nouvelle pour les fans du petit sorcier, les aventures de Harry Potter pourraient se poursuivre sur grand écran. Après l’excellente fan fiction House of Gaunt sortie à la rentrée, le réalisateur des deux premiers volets de la licence a indiqué au magazine Variety qu’il ne serait pas contre l’idée de se replonger dans l’univers de J.K. Rowling.

Le cinéaste a ainsi lancé une invitation à la romancière, en expliquant qu’il “adorerai(t) réaliser L’Enfant maudit”, la pièce de théâtre écrite par Jack Thorne et validée par J.K. Rowling, parue en 2016. Pour rappel, l’intrigue de L’Enfant maudit se déroule 19 ans après Les Reliques de la mort. On y suit Albus Severus, le plus jeune fils de Harry et Ginny Potter, qui fait son entrée à Poudlard dans la maison Serpentard. Là-bas, le jeune garçon se lie d’amitié avec Rose Granger-Weasley et Scorpius Malefoy, le fils de Drago Malefoy.

Le retour des acteurs originaux ?

Pour Chris Columbus, cette adaptation sur grand écran a tout pour se faire : non seulement l’énorme fan-base de la licence assurera au film un succès mondial, mais en plus “les enfants ont le bon âge pour jouer ces rôles” estime le cinéaste en citant notamment le trio iconique formé par Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint. Un “petit fantasme” qui a donc toutes ses chances de voir le jour ?

N’en déplaise aux fans, l’adaptation de L’Enfant maudit pourrait bien ne jamais se faire. D’abord parce que comme l’a justement concédé Chris Columbus, il ne s’agit là que d’un fantasme. Pour mener à bien le projet, il faudrait également l’aval de J.K. Rowling, ainsi que des équipes des productions. Plus compliqué encore, il faudrait réussir à convaincre les acteurs originaux de la saga Harry Potter. On rappelle que depuis les prises de position TERF (Trans-exclusionary radical feminist) de J.K. Rowling, Daniel Radcliffe et Emma Watson s’étaient fermement désolidarisés des propos de l’auteure sur les réseaux sociaux.

Source: Variety

2 Commentaires

  1. Pereira

    9 novembre 2021 at 13:02

    Une excellente idée. J’ai moi même envoyé un courrier à J k Rawling en le proposant le même projet.

  2. Gadsby

    10 novembre 2021 at 11:12

    Ce serait bien en effet. D’autant que Columbus avait à coeur de respecter l’univers des livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *