En bourse, Disney+ ne fait clairement pas le poids face à Netflix

Série

Par Elisa Rahouadj le

Des analystes estiment que Disney+ ne vaudrait qu'un petit dixième de Netflix en termes de valorisation boursière.

disney plus netflix bourse (1)
© Disney / Netflix / JDG

Sur le marché de la SVOD, Amazon, Disney et Netflix se livrent une bataille sans merci, qui dure depuis quelques années déjà, mais qui s’intensifie de plus en plus. Alors que l’on apprend aujourd’hui qu’Amazon Prime va devenir plus cher en France d’ici le mois de septembre, Disney+ et Netflix donnent eux un peu moins de nouvelles. Pour autant, on peut compter sur les analystes de Wall Street pour nous tenir informés de la situation boursière des deux firmes.

Le groupe financier américain Wells Fargo vient de dévoiler une analyse plutôt intéressante de la situation économique et boursière de Disney+ en comparaison avec celle de Netflix. Et selon lui, le constat est clair : Disney+ ne vaudrait pas plus d’un dixième du N rouge en termes de valorisation. Et pourtant, la firme aux grandes oreilles fait beaucoup mieux en termes de capitalisation et de valeur d’entreprise.

Actuellement, la capitalisation boursière de Disney, ce qui équivaut à la valeur totale de toutes ses actions, est plus importante que celle de Netflix à hauteur de 85 milliards de dollars. Là où les choses se gâtent, c’est lorsque l’on regarde la valeur de l’activité DTC (Direct-to-consumer) de Disney, qui est deux fois moins importante que celle de Netflix. Et cette analyse a un rapport direct avec la rentabilité de l’entreprise, que Wall Street valorise avant tout.

Disney+ a un modèle très peu rentable

Malgré son nombre d’abonnés grandissant, Disney+ a bien du mal à faire des bénéfices, contrairement à son principal rival. Et pour cause, Disney mise sur un modèle économique qui n’a pas encore fait ses preuves sur le long terme, et propose certains de ses long-métrages directement sur sa plateforme, ce qui lui rapporte essentiellement moins d’argent que les sorties cinéma. La firme fait aussi le pari de multiplier les séries Star Wars et Marvel à gros budget comme nous le prouve le récent planning dévoilé lors de la Comic-Con de San Diego.

Aux dernières nouvelles, Disney+ comptabilisait plus de 137,7 millions d’utilisateurs, et 205,6 millions d’abonnés quand on cumule toutes les offres de Disney (Hulu, Disney+, HotStar et ESPN+), tandis que Netflix culminait à 221 millions d’abonnés malgré une baisse de régime depuis de début d’année. Reste à voir comment les deux entreprises vont évoluer à l’avenir.

S’abonner à Disney+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *