Critique

[Critique Blu-Ray] Comment l’Ultimate Cut a sauvé Batman v Superman

Cinéma

Par Pierre le

Chère Warner, la prochaine fois que Zack Snyder te demande de lui laisser le contrôle total sur le montage final de son film, accepte.

1507-1

Un Ultimate Cut salutaire ?

Batman v Superman est sorti au mois de mars dans les salles obscures. Une sortie qui a grandement divisé, creusant un fossé entre les “fans” et les “critiques” professionnelles. Un cas d’école, presque, qui se reproduit aujourd’hui avec Suicide Squad. Avant même la sortie du film, Zack Snyder avait promis une version longue, dotée de plus de 30 minutes supplémentaires, sur la version blu-ray. Le dit blu-ray est maintenant sorti dans les bacs. L’heure est donc à la “recritique”.

La version steelbook du blu-ray, considérée comme la version définitive, se dote de quatre galettes. Un DVD, un blu-ray 3D et un blu-ray classique, tous trois dans la version cinéma. Le quatrième blu-ray est celui qui nous intéresse le plus, puisqu’il nous offre l’Ultimate Cut. À noter que la version Ultimate est également disponible en version digitale.

La bataille finale reste inchangée
La bataille finale reste inchangée

Avant de parler du film, attardons-nous sur les bonus que nous offre le blu-ray. Des bonus classiques, mais nombreux, qui raviront les fans de l’univers DC. Nous apprenons ainsi comment les équipes du film ont donné vie à ce nouveau Batman, à Wonder Woman, comment la nouvelle Batcave et la Batmobile ont été pensées ou même quels défis ont représentés la mise en place de ce film. Plus de deux heures de bonus qui nous font comprendre les coulisses de l’oeuvre de Snyder.

Notons également que si la version originale est en Dobly 7.1 (également 5.1), la VF ne jouit que du 5.1.

Trente minutes qui changent un film

Nous avions crucifié Batman v Superman. Nous l’avions presque haï. Et nous avions détesté le détester, tant nous l’attendions avec une grande impatience. Lourde, indigeste, parfois proche du non-sens, la version cinéma (de 151 minutes) est maintenant reléguée au rang de premier essai avec cet Ultimate Cut presque considéré comme le film final par Warner. Et après le visionnage de ces trois heures de film, un constat s’impose…

C’est bien mieux !

De 181 minutes, cette version du film se montre plus maîtrisée, plus solide dans son intrigue. La rivalité entre Batman/Bruce et Superman/Clark est mieux amenée, expliquée. Il est quand même magique de constater qu’un montage mieux maîtrisé ainsi que quelques scènes (parfois de quelques secondes) ajoutées peuvent changer le visage d’une intrigue. De même, le plan de Lex (un plan toujours capillotracté, qu’on se le dise) se montre plus clair, plus logique et est mieux amené. Bref, le film dans sa globalité est plus agréable, plus fluide… meilleur, tout simplement.

La scène du désert est la grande gagnante de cette version
La scène du désert est la grande gagnante de cette version

Prenons un exemple concret : la scène du désert au début du film. Elle se montrait survolée dans le cut original, expédiée en quelques minutes alors que celle-ci représentait le point de départ d’une intrigue fouillée. Cet Ultimate Cut corrige le tir, s’attardant plus longuement sur ses enjeux, ses dangers. Une scène dont la durée a presque été triplée comparée à la version cinéma, ce qui rend la suite plus compréhensible, mieux amenée. On comprend mieux la crainte autour du personnage de Superman et les accusations portées contre lui. De même, l’enquête de Lois et les manipulations de Luthor sont plus prenantes.

Nous avons plus de scènes où l'on voit Clark enquêter sur Batman
Nous avons plus de scènes où l’on voit Clark enquêter sur Batman

Des scènes supplémentaires, pour la plupart placées dans les deux premiers tiers du film (mis à part la scène de Steppenwolf, dévoilée avant même la sortie ciné). Néanmoins, le film dispose toujours de ses défauts, comme une Lois reléguée à une demoiselle en détresse par trois fois, un Doomsday tout bidon et des cameos maladroits. Mais ils passent beaucoup mieux lorsque le film se montre agréable dans sa globalité. Pour faire court, Batman v Superman est devenu un bon film, et ce grâce à la magie de l’ultimate cut. Pas un film exceptionnel, mais un bon film. À ce niveau là, ça tient presque du miracle.

Verdict

Si vous avez aimé Batman v Superman, foncez acheter cette Ultimate Cut, qui amplifiera votre plaisir. Si vous n’avez pas aimé le film, nous ne saurons trop vous conseiller de jeter un œil à cette version, qui pourrait vous réconcilier avec le film. Si vous n’aimez pas Zack Snyder, ni les super-héros, vous ne serez pas plus séduits par cette ultimate cut.