Critique

Critique Thor : Le Monde des ténèbres – Thor pillé par ses scénaristes

Cinéma

Par Pierre le

Thor est un personnage important dans l’univers Marvel et la firme ne pouvait donc pas passer à côté d’une adaptation cinématographique. En 2011, Thor est donc sorti dans les salles. Le film de Kenneth Branagh, même s’il a plu à certains avec son ton décalé, n’a pas convaincu la majorité des fans. Mais l’Asgardien a droit à une deuxième chance avec Le Monde des Ténèbres (The Dark World), réalisé par Alan Taylor. Malheureusement, Thor 2 ne se montre pas à la hauteur du super-héros…

Les personnages du premier volet sont de retour
Les personnages du premier volet sont de retour

Critique garantie sans spoilers (mais avec pleins de jeux de mots pourris)

Thor (Chris Hemsworth) est un héros. Il a empêché l’invasion de la Terre, arrêté Loki et reconquit la plupart des royaumes sous le protectorat d’Asgard. Mais voilà, un nouveau méchant pointe le bout de son nez : Malekith (Christopher Eccleston). Elfe noir de son état, Malekith est obsédé par la destruction de l’univers. Pour accomplir son oeuvre, ce méchant aura besoin d’une substance appelée Ether, qu’il devra utiliser lors de la Convergence des neufs mondes, qui se produit tous les 5 000 ans. Pas de bol pour lui, Jane Foster (Natalie Portman ) récupère l’Ether par hasard. Malekith part donc en croisade pour récupérer son dû, ce qui a le don d’énerver Thor. Et quand Thor est énervé, Thor tue…

Marvel a-t-il eu Thor ?

Vous l’aurez compris, le scénario est loin d’être le point fort de Thor : Le Monde des ténèbres. Classique à en mourir, partant dans tous les sens, mettant trois quarts d’heure à décoller, il est très loin de faire honneur au personnage créé par Stan Lee. Pourtant, le film regorge de qualités, de bonnes idées qui n’ont pas été approfondies. Par exemple, Thor 2 se passe à la fois sur la Terre et à la fois sur d’autres planètes. Cette deuxième facette est plutôt sympathique, offrant une aventure Heroic-Fantasy intéressante sans être transcendante. Mais le choix des scénaristes de tout rapporter à la Terre créé ruptures étranges, lourdeurs et incohérences. Si le décalage entre le monde d’Asgard et l’univers terre-à-terre du Nouveau-Mexique marchait dans le premier film, la mayonnaise ne prend pas ici.

Asgard is under attack ? Get Loki !
Asgard is under attack ? Get Loki !

Nous sommes d’autant plus déçus que certaines scènes valent clairement le détour (dont le combat final, qui dispose d’une mise en scène très intéressante). Malheureusement, ces scènes sont noyées dans un océan de médiocrité regorgeant de moments absurdes et de ficelles qui montrent clairement la paresse des scénaristes. Vous savez, Thor 2 est le genre de film où les héros se trouvent toujours au bon endroit au bon moment pour que l’histoire avance.

Cherche pas, t’as Thor

L’aspect esthétique du film est cependant réussi. On pense surtout aux scènes se déroulant sur Asgard. Alan Taylor sait y faire concernant l’Heroic Fantasy (il a notamment œuvré sur beaucoup d’épisodes de Game of Thrones) et ça se voit. Contrairement au premier film, le monde d’Asgard est plus cohérent, plus vivant, plus palpable. Malheureusement, tout cela est gâché par un scénario au ras des pâquerettes et par des acteurs qui n’y croient pas.

"Bonjour, je suis Malekith, un méchant sans saveur"
« Bonjour, je suis Malekith, un méchant sans saveur »

Si Chris Hemsworth reste fidèle à lui-même, se contentant de transformer Thor en une grosse brute au coeur d’or, on ne peut qu’être déçu par la prestation de Nathalie Portman qui fait ici simplement acte de présence sur le plateau de tournage. Christopher Eccleston aurait lui pu faire un méchant intéressant de Malekith, mais malheureusement, il n’est qu’un average bad-guy placé là comme un obstacle à la quête de Thor. Cependant, il faut noter l’excellente prestation de Tom Hiddleston en Loki. L’acteur aime son rôle, s’éclate dans la peau du frère maudit de Thor et ça se sent. Néanmoins, on regrette sa quasi-inutilité dans le scénario. Cela nous donne l’impression que le personnage n’a été inclut dans le film que pour assurer le fan service.

Verdict

On ne peut que regretter ce ratage qu’est Thor : Le Monde des ténèbres. Bonnes idées non-exploitées, scènes excellentes malheureusement trop peu nombreuses, scénario qui aurait pu être intéressant s’il n’avait pas été si fouilli… Bref, un film remplit de bonnes intentions qui finalement ne marche pas. Enfin, vous savez ce qu’on dit, Jotunheim est pavé de bonnes intentions…

Ah, une dernière chose ! Ne manquez pas la scène post-générique. Sous aucun prétexte. Si celle d’Iron Man 3 n’était là que pour le décor, celle de Thor 2 vaut vraiment le détour si vous êtes un fan de l’univers Marvel. Une bonne surprise à ne pas manquer…

La partie Heroic Fantasy du film est étrangement réussie
La partie Heroic Fantasy du film est étrangement réussie

20 réponses à “Critique Thor : Le Monde des ténèbres – Thor pillé par ses scénaristes”

  1. @jesse custer : « Critique garantie sans spoilers (mais avec pleins de jeux de mots pourris) », ce n’est pas comme si ce n’était pas annoncé hein…

  2. J’avais quand même apprécié le 1er volet, c’était pas un chef d’oeuvre, mais il était sympa à regardé, j’ai passé quand même un bon moment devant ma TV. Je pense que j’irai voir ce 2e volet quand même pour me faire ma propre idée ! 🙂

  3. Ben c’est logique que Disney-Marvel va assurer le minimum syndical pour faire patienter le public avant Avengers2. J’espère que les Xmen ne seront pas relégués au second plan (vu la catastrophe qu’est le dernier Wolverine, je flippe déjà).

  4. Après, il faut voir comment on le regarde. C’est toujours le problème des adaptations qui doivent à la fois contenter les fans mais aussi engranger un nouveau public. Parfois, la balance plonge plus d’un côté que de l’autre, et quand on vise plutôt un nouveau public comme c’est le cas ici, on tombe assez aisément dans la facilité.

    Enfin, je n’ai pas vu le film, je me ferai une meilleure idée en allant en salle. Je ne connais pas les comics et l’univers Marvel, juste les grandes lignes par-ci par-là, donc ça peut rester un bon divertissement, tout dépend comment on aborde le film. Comme tutur971 je trouve que ça peut être sympa à regarder, et agréable visuellement 🙂

  5. @jesse custer : Je comprends pas, on écrit des commentaires avant même de lire l’intégralité de l’article ?? C’est pas comme si l’article faisait 10 pages non plus. C’est quoi cette manie pourrie ? Be the first at all cost ?

    On ne se fait pas un avis de ce genre de film en allant le voir, on a déjà un avis dessus en ayant vu juste un seul film Marvel. Alors les « je me fait ma propre idée » genre j’ai ma pseudo liberté de pensée : comment ils disent les gamins déjà ? big kikoo truc lol là ?

  6. Dommage qu’il ait des soucis avec les participes passés…
    ReconquiS et pas reconquiT,
    incluS et pas incluT,
    rempliS et pas rempliT.

    Les jeux de mots m’ont fait rire, et la critique est bien sentie, cependant.

  7. mugenjin > Disney n’a pas encore récupéré les droits d’adaptation de X-Men, qui sont encore sous contrat chez la Fox je crois, donc ils ne peuvent pas faire partie du Marvel Cinematic Universe. Et donc ils ne sont pas responsables non plus de la catastrophe du dernier Wolverine, c’est la Fox…

  8. moi qui trouvais déjà le premier volet pas terrible…. je risque pas de dépenser le moindre centime pour le second.

    Toute manière aujourd’hui les (vraiment) bons films, se comptent annuellement sur les doigts d’une main (oui oui pas plus de 5 bon films par an…)

  9. @Hiko : tout dépend ce que tu appelles bon film.
    Tu sais, les goûts et les couleurs …

    Et y a tellement de variétés de films. Moi j’aime bien plusieurs genres, et je trouve qu’il y en a plus de 5 du fait :p
    C’est sur que si tu ne te limites que à un seul type de film (ex : action), peu de chances qu’il y en ait plus de 5 par ans de vraiment bon :p

  10. Moi j’étais à l’avant-première au Grand Rex et j’ai trouvé le film très sympa, riche en action, mais aussi en humour, un bon gros divertissement efficace. Après l’ambiance au grand Rex avec tous les fans qui hurlent dès l’apparition de Loki ou de Natalie Portman, et qui rient de bon coeur sur chaque bonne blague aide peut-être, mais j’ai passé un très bon moment.

  11. Mais pourquoi Eccleston? Pour l’accent funky en V.O.? Le pire docteur pour camper l’ennemi le moins intéressant de Thor. Pas de surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *