Critique

[James Bond] Et Sony demanda à Daniel Craig de « la fermer »

Cinéma

Par Elodie le

C’est peu dire que Sony Pictures n’a pas goûté les propos de Daniel Craig expliquant qu’il « préfér[ait] se trancher les veines que rempiler dans le costume de James Bond. Sony Pictures préférait qu’il « se la ferme ».

sony_pictures_daniel_craig_la_ferme

Le timing tombe mal. Très mal. Cet été, quatre jours après la fin d’un tournage éprouvant de 8 mois qui l’aura amené aux quatre coins du globe, Daniel Craig s’exprimait dans les colonnes de Time Out. Visiblement harassé (le journaliste précise qu’il lui a fallu pas moins de 4 doubles expresso au cours de l’interview) et pas mécontent d’être en vacances, il ouvrait littéralement les vannes :

« Actuellement ? Je préfèrerais briser ce verre et me tailler les veines [que rempiler]. Non, pas en ce moment. Pas du tout, même. J’en ai fini avec ça, à cet instant. C’est terminé. Tout ce que je veux faire, c’est tourner la page », lançait-il.

Des propos qui pourraient se comprendre, mais exprimés ainsi, dans un média, alors qu’il tient le rôle prestigieux d’une franchise qui l’est tout autant, avec une liste de prétendants qui n’attendent que son départ… ils restent bloqués en travers de la gorge de Sony Pictures.

Malheureusement pour Daniel Craig, ces propos sortent aujourd’hui, hors de leur contexte d’alors et quelques semaines à peine avant la sortie mondiale, le 11 novembre, du 24e opus des aventures de l’agent 007, Spectre. Des dirigeants de Sony Pictures auraient sommé Daniel Craig de « la fermer » et d’arrêter de « critiquer Bond » alors que la communication autour du film va débuter.

Une source ayant travaillé sur le tournage de Spectre explique au New York Post les raisons qui auraient poussé Daniel Craig à tenir ce genre de propos :

« Il y a eu des problèmes dès le départ avec le script, Craig s’est blessé sur le tournage et a dû être opéré au genou. Ils étaient toujours en train de re-filmer des scènes le mois dernier alors que le film sort dans quelques semaines. C’était un tournage difficile, c’est le moins que l’on puisse dire. »

D’autant que Craig explique dans l’interview que les producteurs voulaient lui faire enchaîner deux James Bond d’affilé, des « tarés » selon lui. Une bonne place ne vaut pas forcément de tout accepter.

Des arguments rejetés par une personnalité hollywoodienne qui s’est épanchée dans les colonnes du Post en qualifiant l’acteur de « mec prétentieux » : « Il pense qu’il vaut mieux que James Bond et que ça ne lui a pas apporté la créativité qu’il mérite », déclare-t-elle.

Vérité ? Jalousie ? Tentative de déstabilisation alors que la file de prétendants au trône s’allonge ? Quoi qu’il en soit, James Bond se retrouve une nouvelle fois dans la ligne de mire.

daniel_craig_sony_pictures_james_bond

Ellen Pompeo (Meredith Grey dans Grey’s Anatomy) : « Ce mec a besoin d’un rappel à la réalité »