Critique

Shia LaBeouf pris en flagrant délit de plagiat !

Général

Par Elodie le

Débutant et déjà plagiaire, ça fait tâche sur la photo. Shia Labeouf, qui venait de sortir son troisième court-métrage, s’est fait prendre la main dans le pot de confiture d’un autre.

shia_LaBoeuf_plagiat-excuses

Depuis que James Franco s’est diversifié professionnellement en devenant acteur-réalisateur-scénariste-écrivain-peintre-poète-sculpteur-musicien-prof-étudiant, ça fait des jaloux dans les rangs hollywoodiens. Tout le monde veut sa carte multitâche. Depuis deux ans, c’est Shia Laboeuf qui s’est lancé dans le grand bain de la réalisation en plus de son travail d’acteur sur les plateaux de Transformers et Nymphomaniac notamment.

Après la sortie de deux courts métrages remarqués, Maniac, vrai faux documentaire suivant deux tueurs en série durant leurs faits d’armes, avec le chanteur Kid Cudi (en français dans le texte) et Born Villain, co-écrit avec Marylin Manson dont c’est le clip, Shia Labeouf avait transformé l’essai lors du Festival de Cannes avec la projection de son troisième court métrage, HowardCantour.com, portrait d’un critique de cinéma online qui entreprend une réflexion sur son propre milieux. Lors de sa sortie, Shia Labeouf avait expliqué sur le site be.com que ce nouvel opus était une sorte de revanche face aux nombreuses critiques dont il a été l’objet :

C’est une critique des critiques ! J’ai eu des hauts et des bas en la matière, comme tous les comédiens, et j’ai eu envie d’exorciser certaines peines à travers ce court-métrage. Étrangement, il a été très favorablement accueilli par la critique ! [rires]

Étrangement. Sauf qu’il en est un qui n’a pas particulièrement apprécié le film, c’est Daniel Clowes, auteur de la bande dessinée Justin M. Damiano datant de 2007, dont le héros ressemble beaucoup trop à celui d’HowardCantour.com, de même que les dialogues presque repris dans leur intégralité. Comme il l’explique à BuzzFeed

La première fois que j’ai entendu parler de ce film c’est ce matin lorsque qu’une personne m’a envoyé le lien. Je n’ai jamais parlé ou rencontré Shia LaBeouf […] j’ai été pour le moins choqué en découvrant qu’il s’était servi du scénario et d’une partie des visuels d’une histoire très personnelle que j’ai faite il y a six ou sept ans, et qu’il a fait passer pour la sienne. Je n’arrive pas à imaginer ce qui lui est passé par la tête

D’autant que l’acteur n’a, à aucun moment, fait référence à l’auteur que ce soit en début ou en fin de projet.

howardCantourcom_shiaLaboeuf

Mis en ligne lundi 16 décembre sur Vimeo, il est désormais impossible de retrouver le court métrage ou le teaser sur la plateforme en ligne. Pour la bonne et simple raison que l’acteur l’a fait retirer suite aux accusations de plagiat qui ont commencé à circuler.

Pris la main dans le sac, l’acteur n’avait plus qu’à faire acte de contrition. Il s’est ainsi exprimé via une série de tweet

Copying isn’t particularly creative work. Being inspired by someone else’s idea to produce something new and different IS creative work.

— Shia LaBeouf (@thecampaignbook) 17 Décembre 2013

 

« Copier n’est pas un travail particulièrement créatif. S’inspirer de l’idée d’un autre pour produire quelque chose de nouveau et différent C’EST du travail créatif »

« Dans l’excitation et la naïveté du cinéaste amateur, je me suis égaré dans le processus créatif et j’ai négligé de suivre les règles d’attribution des crédits »

« Je suis embarrassé de ne pas avoir mentionné Daniel Clowes pour son roman graphique d’origine Justin M. Damiano, qui m’a servi d’inspiration »

« J’ai vraiment été ému par son travail et je savais que ça ferait un court métrage poignant et pertinent. Je demande pardon à tous ceux qui ont cru que je l’avais écrit »

« Je regrette profondément la manière dont les événements se sont déroulés et je veux que Daniel Clowes sache que je respecte beaucoup son travail »

J’ai merdé.

Il finit en s’excusant auprès de sa famille, son casting et remercie ceux qui l’ont soutenus. Il prend l’entière responsabilité de ses actes et souhaite que sa vie reprenne comme avant. Il semblerait tout de même que le sort s’acharne puisque, comme le fait justement remarquer Vodkaster, la première partie des excuses auraient elles-mêmes été… plagiées. Soyons charitable en cette période de fêtes et classons cela dans les erreurs de jeunesse. Pauvre Shia…

 

Justin_M_Damiano_Daniel_Clowes
Par Daniel Clowes

9 réponses à “Shia LaBeouf pris en flagrant délit de plagiat !”

  1. et à coté des youtubeurs qui essayent de s’en sortir se voit contrains de refilé tous le financement des pubs aux riches ayant droits.

    C’est marrant quand même, quand des gros bonnets d’Hollywood font du gros plagiat on dit rien par contre quand un mec qui touche un salaire correct utilise 2 seconde d’image disney la ça réagit.

    And justice for all.

  2. C’est vrai que c’est un peu saoûlant, cette mode des acteurs de vouloir faire un job qui n’est pas le leur. Et quand en plus, ils se la pètent… Enfin il est pas le premier, ni le dernier. Pour une partie de la populasse, plagier et payer après, c’est largement plus profitable.

  3. Juste une petite chose, c’est Shia LaBeouf et non LaBoeuf ! C’est même marqué sur les illustrations de son compte twitter 😉

  4. Maniac était inspiré de “C’est arrivé près de chez vous”, la raison pour laquelle il est en français d’ailleurs mais là, il n’y a aucune inspiration pauvre Shia!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *