Dossier

Airbnb : comment débusquer les caméras cachées ?

Sécurité

Par Remi Lou le

Vous n’êtes pas totalement confiant en entrant dans un Airbnb, depuis que vous avez lu les nombreuses histoires qui traînent sur le web et racontant comment un hôte espionnait ses locataires via des caméras cachées ? Ce guide du chasseur de caméras est fait pour vous !

Fondée en 2008 sur une idée de génie de trois Américains, Airbnb s’est rapidement taillé une place de choix dans le paysage du tourisme, jusqu’à, parfois, inquiéter le secteur de l’hôtellerie et pousser certaines grandes villes à y mettre des limites à cause des dérives à la location. Si Airbnb est largement plébiscitée aujourd’hui, et s’impose comme une solution courante en voyage, elle n’est pas dénuée de tout risque. Avec un tel concept, la firme ne peut tout simplement pas vérifier jusqu’au moindre centimètre carré des logements mis à disposition, et, malgré les garanties mises en place par la firme, certains hôtes peu scrupuleux dépassent parfois les limites. C’est ainsi que de nombreuses histoires racontant comment certains utilisateurs ont découvert des caméras cachées dans leur Airbnb ont été relayés sur la toile. Évidemment, si ces histoires n’ont fait que qu’alimenter la paranoïa, n’oublions pas qu’elles ne recensent pas une généralité, mais bien des situations exceptionnelles. Si malgré tout vous éprouvez des soupçons vis-à-vis d’un d’un hôte, d’un objet trônant dans votre chambre, une petite vérification permet d’être rassuré pour de bon et de profiter du séjour. Ça tombe bien, on vous explique comment débusquer les caméras planquées (ou non) dans votre Airbnb !

Un hôte a-t-il le droit d’installer une caméra dans un Airbnb ?

Tout d’abord, avant de vous insurger devant la présence d’une caméra dans une location Airbnb, sachez qu’il est en effet possible pour l’hôte d’en installer, sous certaines conditions. Les hôtes ont pour obligation de signaler la présence d’un système de vidéosurveillance dans leur logement, et ces derniers ne peuvent en aucun cas être installés dans les chambres ou les salles de bain. Si jamais vous veniez à détecter une caméra qui n’a jamais été mentionné ni par l’hôte ni sur l’annonce, contactez immédiatement Airbnb en expliquant la situation.

Où seraient placées les caméras ?

Puisque l’hôte pourrait éventuellement disposer une caméra dans un salon ou dans l’entrée si jamais il le mentionne explicitement dans son annonce, les lieux à scruter avec parcimonie sont la chambre et la salle de bain. Essayer de vous mettre à la place du criminel, et d’imaginer quels endroits seraient préférables pour avoir la meilleure vue possible sur un lit, par exemple. Une commode placé devant le lit sur lequel repose un étrange ours en peluche ? Un interrupteur anormalement gros sur le mur ? Une sorte de trou prononcé dans un recoin ou sur un radio réveil placé sur la table de chevet ? Commencez par vérifier ces endroits en prenant bien soin de ne pas exclure les petits objets (les caméras peuvent être minuscules de nos jours). Côté salle de bain, vérifiez plutôt les interrupteurs, sous le lavabo, ou encore au-dessus de la douche. Sans même procéder à une fouille approfondie, si rien ne vous semble spécialement suspect, c’est déjà bon signe.

Mais que fait cet ours en peluche au beau milieu de cette salle de bain ?…
Crédits : @manbob86 via Pixabay

La technique de la lampe torche

Une fois que vous avez repéré ces objets potentiellement suspects, il existe une technique très simple pour vérifier rapidement s’ils ne contiennent pas de caméras. Pour cela, mettez-vous dans le noir total, puis allumez la lampe torche sur votre smartphone (ou une lampe torche classique). Balayez ensuite la pièce de cette lumière, en insistant particulièrement sur les lieux propices au bon placement d’une caméra. En raison de ses propriétés optiques, l’objectif d’une caméra s’avère extrêmement réfléchissant, et devrait scintiller plus qu’un simple verre au passage d’une lumière comme celle d’une lampe torche.Des reflets devraient  apparaître sur les surfaces brillantes mais si vous voyez une lueur étincelante émaner d’un objet qui ne devrait pas spécialement en projeter, vérifiez plus en détail ledit objet.

La technique du WiFi

Certaines histoires qui tournent sur le web à propos de ces caméras cachés dans un Airbnb évoquent la possibilité de détecter une caméra via le réseau WiFi. La plupart des caméras de surveillance fonctionnent en effet via une connexion WiFi, et la plupart sont même visibles lorsqu’on recherche des appareils auxquels se connecter en WiFi. N’hésitez pas à faire un tour dans vos réglages afin de voir si un appareil suspect au nom évocateur ne s’y trouverait pas. Parfois, ces caméras ne sont pas visibles directement en tant qu’appareil WiFi, mais vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil aux applications (Network Scanner, Fing, iNet…) qui permettent de connaître la liste des appareils connectés à un réseau WiFi en particulier. Si vous voyez qu’une caméra est connectée au même réseau WiFi que vous a fourni l’hôte, il y a de quoi s’inquiéter.

En cas de gros doute, vous pouvez complètement désactiver la box internet de l’hôte, ce qui aura nécessairement pour effet de désactiver toutes les caméras éventuellement cachées dans le logement. En espérant que votre connexion 4G tienne le choc…

Le smartphone est un précieux allié durant cette recherche
Crédits : @StockSnap via Pixabay

Les rayons infrarouges trahissent les caméras

Une autre astuce permet de détecter rapidement si une caméra est éventuellement en train de vous filmer. De nombreuses caméras conçues pour fonctionner dans le noir (c’est le cas de la plupart des caméras de surveillance « grand public ») émettent en effet des rayons infrarouges durant leur fonctionnement. Si ces rayons ne sont pas visibles à l’oeil nu, vous pouvez tout à fait utiliser votre smartphone pour les cerner.

Si votre smartphone est capable de détecter ces rayons (pour le savoir, utilisez une télécommande de télévision tout en vous filmant, logiquement un petit scintillement devrait apparaître sur la vidéo) n’hésitez pas à filmer le logement la lumière éteinte. Si vous détecter ce type de scintillement très significatif dans la vidéo finale, une caméra est à coup sûr en train de vous filmer.

Si vous tombez là-dessus en entrant dans un logement, ce n’est pas bon signe…
Crédits : Bernard Hermant via Unsplash

Logiquement, ces méthodes simples devraient vous permettre de vérifier rapidement et simplement si une caméra rode dans les parages, en cas de doute. Néanmoins, n’oubliez pas que ce type de mésaventure reste exceptionnel, et qu’il convient de ne pas sombrer dans la paranoïa. Si jamais vous veniez réellement à dénicher une caméra cachée dans votre Airbnb, contactez immédiatement leur service client afin d’obtenir un remboursement et d’avoir une chance que le logement soit rapidement retiré de la plateforme. Vous seriez également en droit d’avertir la police, et de rédiger une déclaration pour « atteinte à la vie privée ».

Détecteur de Signal...
99 Commentaires
Détecteur de Signal...
  • Peut détecter les ondes radio, les champs magnétiques, les caméras filaires ou sans fil.
  • Peut détecter l'espionnage des cartes SIM des téléphones mobiles 2G, 3G, 4G, localisateur...
  • Peut détecter les caméras dissimulées sans fil de 1,2 à 5,8G. Appareil professionnel de...
  • Peut détecter un localisateur magnétique en veille. Facile à utiliser (uniquement...