Dossier

L’Apple iPad 2 en photos

Apple

Par Anh Phan le

Comme à son habitude, Apple tenait à Londres une conférence de presse en direct de la Californie. Certes, on ne pouvait voir Steve que sur un écran géant mais toujours est-il qu’à la fin, on a pu faire une première prise en main de la bête. Je ne reviens pas sur les caractéristiques techniques et les prix que vous pourrez trouver ICI.

Au niveau de la prise en main, la version blanche n’a pas la classe de la version noire. Evidemment, c’est assez subjectif mais c’est mon opinion. On pourrait penser que les quelques 100g de différence entre l’iPad et son successeur ne feront pas de grandes différences et bien c’est plutôt vrai. Dans l’absolu, 600g, ça reste lourd mais avec son épaisseur de 8,8mm seulement, on a l’impression d’avoir quelque chose de bien plus léger. Alors oui, à la longue, ça reviendra au même ou presque mais au début, c’est un peu déroutant. On n’a pas eu le temps de tester le nouveau processeur graphique mais le tout fonctionne plutôt pas mal, on regrettera sans doute le manque d’évolution dans l’OS et comme vous l’avez déjà signalé, on trouve dommage qu’il n’y ait pas de ports SD/SDHC ou USB, il faudra donc encore passer par les éternels adaptateurs d’Apple vendus à prix d’or comme le coup de l’HDMI…

Pour ce qui est de la “cover”, c’est plutôt sympa et on garde une certaine finesse globale, sans compter sa fonction de socle plutôt pratique et bien plus jolie que l’étui officiel pour l’iPad 1. Par contre, le dos ne sera pas protégé et je suis sûr que beaucoup prendront au final un étui tiers protégeant la totalité de l’appareil. Pour ce qui est des logiciels, on y reviendra mais filmer avec un iPad, très peu pour moi, ce qui me fait encore plus regretter le fait qu’on ne puisse pas brancher directement un APN ou un caméscope, il va falloir encore passer par ces adaptateurs qu’on a plus tendance à perdre qu’autre chose.

Au final, et pour l’instant, l’iPad 2 est une juste évolution. Ce n’est pas la révolution attendue mais pour ceux qui cherchent une tablette, c’est une valeur sure en attendant quelques mois avant que la concurrence arrive à maturité.



Comme à son habitude, Apple tenait à Londres une conférence de presse en direct de la Californie. Certes, on ne pouvait voir Steve que sur un écran géant mais toujours est-il qu’à la fin, on a pu faire une première prise en main de la bête. Je ne reviens pas sur les caractéristiques techniques et les prix que vous pourrez trouver ICI.

Au niveau de la prise en main, la version blanche n’a pas la classe de la version noire. Evidemment, c’est assez subjectif mais c’est mon opinion. On pourrait penser que les quelques 100g de différence entre l’iPad et son successeur ne feront pas de grandes différences et bien c’est plutôt vrai. Dans l’absolu, 600g, ça reste lourd mais avec son épaisseur de 8,8mm seulement, on a l’impression d’avoir quelque chose de bien plus léger. Alors oui, à la longue, ça reviendra au même ou presque mais au début, c’est un peu déroutant. On n’a pas eu le temps de tester le nouveau processeur graphique mais le tout fonctionne plutôt pas mal, on regrettera sans doute le manque d’évolution dans l’OS et comme vous l’avez déjà signalé, on trouve dommage qu’il n’y ait pas de ports SD/SDHC ou USB, il faudra donc encore passer par les éternels adaptateurs d’Apple vendus à prix d’or comme le coup de l’HDMI…

Pour ce qui est de la “cover”, c’est plutôt sympa et on garde une certaine finesse globale, sans compter sa fonction de socle plutôt pratique et bien plus jolie que l’étui officiel pour l’iPad 1. Par contre, le dos ne sera pas protégé et je suis sûr que beaucoup prendront au final un étui tiers protégeant la totalité de l’appareil. Pour ce qui est des logiciels, on y reviendra mais filmer avec un iPad, très peu pour moi, ce qui me fait encore plus regretter le fait qu’on ne puisse pas brancher directement un APN ou un caméscope, il va falloir encore passer par ces adaptateurs qu’on a plus tendance à perdre qu’autre chose.

Au final, et pour l’instant, l’iPad 2 est une juste évolution. Ce n’est pas la révolution attendue mais pour ceux qui cherchent une tablette, c’est une valeur sure en attendant quelques mois avant que la concurrence arrive à maturité.