Dossier

Apple Pro Display XDR : Quelques alternatives à l’écran très coûteux de la Pomme

Apple

Par Henri le

Parmi les produits présentés à la WWDC 2019, Apple s’est fendu d’un écran qui s’annonce d’excellente qualité, proposé à un prix très élevé. Que propose la concurrence ?

La présentation de l’Apple Pro Display XDR fut un des temps forts de la dernière conférence d’Apple. Afin d’accompagner la sortie de son nouveau Mac Pro, la firme de Cupertino a dévoilé ce nouveau moniteur, qui vise évidemment le très haut de gamme et répondra sans doute à tous les critères de qualité.

Il reprend le design façon « râpe à fromage » du Mac Pro au dos, et offre des spécifications assez impressionnantes. Dalle Retina 32 pouces 6K, couleurs 10-bits, certification P3, HDR, True Tone, luminosité à 1 000 nits… Cette fiche technique se paye néanmoins puisque l’écran est vendu 4999 dollars dans sa version standard et 5999 dollars pour le modèle nano-texture, équipé d’un super revêtement antireflet. Le pied est quant à lui vendu séparément pour la somme de 1000 dollars, ce qui n’a pas manqué de faire jaser.

Afin de justifier de tels tarifs, Apple a expliqué que sa dalle entendait concurrencer du matériel professionnel utilisé pour la calibration par des photographes et des studios de cinéma, et dont le tarif peut grimper jusqu’à 40 000 euros. Inutile de dire que son nombre de clients potentiels est loin d’être équivalent à celui d’un smartphone ou d’un iPad, et que la firme vise les entreprises les plus fortunées. Mais les plus grands fans auront du mal à suivre cette fois-ci. Voici donc une sélection de très bons écrans pour ceux qui veulent du matériel de « Pro » à un tarif plus doux.

DELL UltraSharp UP3218K : pour ceux qui veulent de la (très) haute définition

Le contenu en 8K a beau être famélique, Dell a malgré tout voulu proposer le premier écran au monde capable de supporter cette définition. Cette dalle InfinityEdge de 31,5 pouces qui affiche en 7608 x4320 pixels permet de profiter des moindres détails d’une image (compatible). Les plus pointilleux apprécieront la large couverture des espaces de couleur standard avec 100 % des espaces Adobe RGB, sRGB et Rec. 709 et 98 % de l’espace DCI-P3. Il est par ailleurs possible de paramétrer les couleurs à votre convenance avec le mode Custom Color ou le SDK.

Sa belle finition en aluminium cache une connectique plutôt riche, puisque l’on retrouve deux DisplayPorts, une sortie audio jack 3,5 mm et quatre ports USB 3.0. Il est actuellement disponible sur Amazon pour 3352 euros. Une sacrée machine pour les pros.

LG 49WL95C-W : Pour ceux qui veulent tout faire en même temps

Ce modèle se démarque des autres par un « form factor » original, qui peut néanmoins se révéler très utile lorsque l’on travaille sur plusieurs fichiers à la fois. En effet, il représente l’équivalent de deux écrans de 27 pouces en QHD, mais sans bordure au milieu ! Deux ordinateurs peuvent d’ailleurs être contrôlés avec une seule souris.

Cette longue dalle IPS courbée, au format 32 :9, affiche une définition de 5120 x 1440 px. Elle prend notamment en charge le HDR 10 et dispose d’un capteur de luminosité ambiante. Il couvre 99 % de la palette colorimétrique RGB, ce qui est une bonne nouvelle pour les amateurs de photographie.

Son pied permet d’ajuster facilement la hauteur et l’inclinaison pour une vision optimale. Enfin, la présence de ports USB Type-C, qui permettent de transférer des données et de charger d’autres appareils (même pc portables) en font un partenaire de travail très agréable au quotidien. Son temps de réponse de 5 ms ne le destine pas vraiment aux gamers, mais ce n’est pas le but de cette sélection. Il est disponible pour 1442 euros sur Amazon.

ASUS PA329Q : L’écran qui fait tout

Le Taïwanais a beau exceller dans les moniteurs dédiés au gaming, il s’adresse également à ceux qui cherchent du matériel professionnel pour le graphisme. C’est dans cette optique que la firme commercialise sa gamme ProArt, capable d’afficher des couleurs optimisées. Cette dalle IPS de 32 pouces 10 bits offre une résolution 4K UHD et propose un affichage des couleurs étendu avec 100 % de l’espace Adobe sRGB, 99,5% du Adobe RGB, 100% du Rec.709. Il est également compatible avec les espaces de couleurs DCI-P3, utilisé pour le cinéma. Il affiche un sacré contraste dynamique : 100 000 000:1. Son pied ergonomique est réglable en hauteur et respire la qualité. Il permet également de profiter de l’écran en mode portrait.

La connectique est complète puisqu’il est équipé de 4 ports HDMI, mais aussi de deux DisplayPorts, dont un au format mini-Display. On constate également la présence d’un hub USB de 5 ports en 3.0 (dont un compatible avec la recharge rapide) et d’un lecteur de carte 9-en-1. Plus besoin de toucher à son PC ! Il est disponible pour 1253 euros sur Amazon.

BenQ PD3200U : Le très bon rapport qualité/prix

Vous avez beau vouloir de matériel de travail, il n’est pas toujours possible de débourser des sommes aussi importantes que celles que vous avez pu constater jusqu’ici. Le BenQ 3200U affiche un tarif plus abordable et livre tout de même d’excellentes performances pour du graphisme. Cet écran IPS 4K 10 bits retranscrit à 100% des espaces chromatiques sRGB et Rec.709 et offre de larges angles de vue de 178 degrés. Il propose par ailleurs plusieurs options d’affichage : Mode CAO/FAO, mode Animation, mode Darkroom etc…

Comme ses prédécesseurs, il est possible de régler sa hauteur, son inclinaison ou encore de la faire pivoter. Un détecteur d’orientation adapte d’ailleurs l’image automatiquement. La connectique est assurée par 2 ports HDMI 2.0, un DisplayPort, un Mini-DisplayPort et 4 ports USB 3.0. Vous pourrez travailler longuement sans (trop) craindre pour vos yeux, car le PD3200U est équipé d’un filtre anti-scintillement et lumière bleue. Cerise sur le gâteau, il est bien calibré dès le déballage. Il coûte environ 700 euros sur Amazon.