Dossier

CES 2022 : NVIDIA présente ses nouvelles cartes graphiques, et ça va décoiffer

Hardware

Par Antoine Gautherie le

NVIDIA avait des nouveautés en stock au rayon des cartes graphiques pour ce CES 2022 : voici un récapitulatif des annonces GPU de l'écurie verte.

© NVIDIA

Parmi toutes les interventions du CES, celle d’NVIDIA faisait incontestablement partie des plus attendues. L’écurie verte vient de terminer son exposé et en a profité pour dévoiler les nouveaux soldats de son armée de cartes graphiques : dites bonjour à la RTX 3050, à la RTX 3090 Ti, et aux versions portables des 3070 Ti et 3080 Ti.

Alors que l’industrie est toujours empêtrée dans une pénurie interminable, l’accès aux cartes graphiques est plus difficile que jamais. La RTX 3060, qui était censée signer du ray-tracing sur les machines milieu de gamme, a vu son prix s’envoler bien loin de son tarif de sortie, et avec lui, les espoirs de nombreux joueurs.

Dans ce contexte, la RTX 3050 arrive vêtue d’une cape de super-héroïne. NVIDIA présente la nouvelle benjamine de la gamme comme la porte d’entrée idéale pour goûter aux graphismes de dernière génération sans se ruiner. Sur le papier, cette carte devrait être la toute première carte de classe 50 à dépasser le seuil des sacro-saintes 60 images par seconde en raytracing.

Mais dans la réalité, il y a de bonnes chances que ce scénario utopique ne se déroule pas comme prévu. Le prix du reste de la série 30X0 est toujours supérieur de 1,5 à 2 fois supérieur au tarif original, et il serait étonnant que cette carte ne suive pas une trajectoire similaire. Elle dispose cependant d’un avantage sur ses grandes soeurs; puisqu’elle est nettement moins puissante, l’augmentation pourrait être plus raisonnable. Une affaire qu’il conviendra de suivre attentivement dans les mois à venir.

© NVIDIA

La RTX 3090 Ti passe, et la concurrence trépasse

L’autre élément qui méritera toute notre attention sur cette période, c’est l’arrivée annoncée d’un autre nouveau membre de la famille. Vous venez de découvrir la petite dernière, voici la matriarche, la RTX 3090 Ti ! Ce véritable monstre débarque armé de ses 24 GB de GDDR6X, un nouveau standard à la bande passante monstrueuse de 21 Gb/s. On voit déjà tous les benchmarks du marché suer rien qu’à l’évocation de ces chiffres, et il y a de quoi; cette machine promet réellement de les maltraiter à grands coups de dizaines de teraflops.

Malheureusement, nous ne disposons pas encore d’une date de sortie ou d’un prix. On peut déjà affirmer que ce dernier sera tout simplement exorbitant, surtout dans le contexte actuel. Il faudra cependant patienter jusqu’à la fin du mois pour le savoir.

Les RTX 3070 Ti et RTX 3080 Ti débarquent en version portable

 

La dernière annonce d’Nvidia du côté des GPU concerne l’univers des ordinateurs portables. Ceux-ci vont avoir l’insigne honneur de recevoir une délégation de l’écurie verte constituée des RTX 3070 Ti laptop et RTX 3080 Ti laptop. Deux cartes déjà disponibles sur PC, mais qui manquaient encore à l’appel dans l’univers laptop.

La dernière des deux hérite par conséquent du nouveau titre officieux de “Carte graphique portable la plus puissante du marché”, et avec une marge considérable. Grâce aux performances qu’on leur connaît déjà, ces cartes devraient faire les beaux jours de leurs futurs propriétaires, qu’il s’agisse de jouer en très haute résolution ou de se livrer à des tâches créatives exigeantes. Les machines équipées de RTX 3080 Ti portables seront très bientôt produites par de nombreux constructeurs et seront disponibles à partir de 2499$ (~2213 €).

© NVIDIA

La 3070 Ti portable, de son côté, permettra de jouer sans concession, avec le raytracing, à n’importe quel titre en 1440p. Elle devrait aussi se montrer plus que capable d’assumer des charges de travail conséquentes. Une bonne nouvelle pour les artistes ou autres professions qui utilisent l’accélération matérielle au quotidien. Les appareils équipés de la RTX 3070 Ti portable seront bientôt disponibles chez de nombreux constructeurs à partir de 1499$ (1293€).

La technologie d’optimisation Max-Q passe la quatrième

Mais les problèmes habituels des PC portables n’ont pas disparu pour autant; ceux-ci restent sujets au bruit, aux problèmes de batterie, et aux soucis de surchauffe. Pour y remédier, NVIDIA a également mis à sour sa technologie Max-Q, qui s‘offre une quatrième génération.

Pour ceux qui n’en sont pas familiers, il s’ agit d’un système qui œuvre déjà en arrière-plan sur de nombreux appareils équipés de GPUs Nvidia; il permet d’optimiser la répartition de la charge de manière dynamique à tous les niveaux du système. Cette quatrième version promet de pousser le concept encore plus loin.

© NVIDIA

Désormais, ce système basé sur l’IA pourra adapter de manière dynamique la charge du processeur et de la carte graphique pour leur permettre de coopérer. Il permettra à la carte graphique de consacrer ses ressources non utilisées directement à l’optimisation du processeur. Cela permettra d’optimiser la charge du processeur, et ainsi multiplier les performances de certaines applications créatives par trois. On reste sceptique sur ce chiffre en particulier, mais le concept est validé; d’après NVIDIA, cela devrait aussi se traduire par une hausse de performance globale. Celle-ci ne sera pas forcément gigantesque, mais au moins perceptible quelle que soit l’utilisation.

Nous avons donc plus que hâte de voir les retombées de ces annonces. Quand tout ce beau matériel sera-t-il disponible sur le marché ? À quel prix ? La pénurie continuera-t-elle de démolir le marché ? La réponse au cours des semaines à venir !

8 Commentaires

  1. Zveltis

    5 janvier 2022 at 4:49

    Mais pourquoi présenter de nouvelles cartes tous les 4 matins si ils sont incapable de répondre à la demande de celles déjà existantes ?

  2. endiendo

    5 janvier 2022 at 7:23

    une vrai innovation, ce serait l’equivalent d’une 2070, qui consommerait 80w max, et qui coûterait moins de 300 euros.

  3. endiendo

    5 janvier 2022 at 7:25

    le ‘toujours plus’ ne sert à rien et on en a marre.
    c’est bien beau d’avoir plein de perf avec des cartes faisant 300w et 800 euros, mais le jour moyen s’en f… puisque hors de portée à cause du prix…

  4. FREDERIC LAMU

    5 janvier 2022 at 10:25

    Franchement, ça ressemble à du matériel de minage, car au niveau simulation, 3D, je pense qu’il y a ce qu’il faut. Le tarif est rédhibitoire et les performances sans doute exceptionnelles et au-delà d’un usage pointu .Qui réellement peut s’en acheter car c’est le prix d’un ordinateur. Si j’en achète ce sera une palette de 100.

  5. Joss13400

    5 janvier 2022 at 12:47

    Ils peuvent se les garder leurs carte parce qu’elles décoiffent pas leurs prix, nous ne somment pas des blaireaux.

  6. Morin

    5 janvier 2022 at 14:48

    Laissez moi deviner, prix MSRP *2 hein ? bon bah aucun intérêt

    A quand un GPU avec une puce intelligente intégrée dedans pour bloquer toute tentative de minage ?

    A bah non pas possible ça risque de baisser les ventes

  7. Benoit Charbonnier

    7 janvier 2022 at 11:55

    Le problème actuel avec les cartes graphiques Nvidia, c’est qu’elles sont beaucoup trop chères.

  8. Jessy

    9 janvier 2022 at 3:17

    En fait en tant que gamer, ça ne sert a rien de dire qu’il faut boycotter tous ça…. car au final, les vrais clients reste les mineurs, c’est encore plus bénef pour eux car plus de stock pour eux, vu qu’ils les commandent par centaines voir milliers…. ça fait maintenant plus d’un an que la clientèle des CG glisse du gamer au mineur …. la seul solution serait de trouver une façon de rendre les CG spécial gamer obsolète pour le mining, et sortir des CG opti expres juste pour le mining…. sinon ça sera le serpent qui se mort la queue pendant des années….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *