Dossier

Ces smartphones vont marquer l’année 2023

Smartphone

Par Thomas Estimbre le

L’année 2023 est lancée et elle nous promet encore une belle bataille. On fait le point sur les modèles susceptible de bousculer le marché dans les douze mois à venir.

Smartphones femmes mains
© Marcus Aurelius / Pexels

Une nouvelle année pleine de promesses s’ouvre sur le marché du smartphone. Certes, et nous y reviendrons, des zones d’ombres perturbent le secteur et obligent les constructeurs à s’adapter. Cela passe par des modèles toujours plus perfectionnés et durables, deux notions qui vont rythmer les années à venir. Les constructeurs restent à la recherche du modèle qui fera chavirer les cœurs, tout en prenant des engagements quant à la durée des mises jours qu’ils garantissent pour leurs smartphones.

Dans ce dossier, on s’intéresse aux modèles les plus attendus de l’année 2023. Vous y trouverez beaucoup de smartphones haut de gamme (mais pas que), car ce sont eux qui donnent le ton. Les modèles plus abordables viendront plus tard, au même titre que les appareils pliants. Ces derniers agitent le segment, mais ils sont encore loin d’être entre toutes les mains.

Samsung Galaxy S23 (Ultra) : bataille de pixels à venir

On a déjà commencé à vous parler des Galaxy S23 en long, en large et à travers. La nouvelle série de Samsung sera dévoilé dès le 1er février et comptera trois représentants : Galaxy S23, Galaxy S23+ et Galaxy S23 Ultra. Entre les iPhone 14 et les concurrents Android, le numéro un mondial ne veut pas perdre de temps.

Les deux premiers promettent des ajustements afin de mettre la pression sur la concurrence chinoise. Cependant, tout le savoir-faire de Samsung – dans un smartphone classique – prendra place au sein du Galaxy S23 Ultra. Le terme « Ultra » est tendance chez les constructeurs pour mettre en avant le modèle phare d’une gamme. Avec son puissant Snapdragon 8 Gen 2 (même en France) et son capteur principal de 200 mégapixels, le Galaxy S23 Ultra veut encore être le smartphone de tous les superlatifs.

Samsung Galaxy S23 Ultra
© OnLeaks/SmartPrix

Le numéro un mondial pourrait aussi faire la différence sur la partie logicielle. Samsung se démarque en assurant 4 ans de mises à jour Android et 5 ans de mises à jour de sécurité. Dans l’univers Android, la marque donne l’exemple et d’autres – comme OPPO – lui emboîte le pas.

iPhone 15 : la surprise Ultra ?

Citer l’iPhone parmi les smartphones les plus attendus n’est pas vraiment une surprise, mais cela reste un passage obligé. Du haut de ses 15 ans, l’appareil phare d’Apple continue de faire la pluie et le beau temps sur le marché ; en particulier sur le segment premium.

Il est encore un peu tôt pour savoir ce que nous réserve la Pomme en 2023, mais cette cuvée pourrait être historique. En effet, on attend que la gamme passe à l’USB-C et l’ensemble des modèles sera concernée par ce changement incontournable. Apple n’est toutefois pas obligé de franchir le cap dès cette année et pourrait réserver ce changement à sa gamme Pro. Il est d’ailleurs probable que l’écart continue de se creuser entre les modèles de base et les variantes Pro.

iPhone 15 Ultra
Apple lancera-t-il un iPhone 15 Ultra ? © AppleTrack

Les iPhone les plus chers se doterait de la future puce A17 Bionic, tandis que les iPhone 15 « classique » et Plus accueilleraient l’A16 Bionic… qui équipe aujourd’hui les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max. Comme prévu, la marque décalerait sa stratégie pour offrir les dernières nouveautés aux appareils Pro et écouler des composants éprouvés sur ses versions standards.

Les iPhone 15 et 15 Plus pourraient s’équiper d’un nouveaux capteurs de 48 mégapixels. Une nouvelle intéressante qui aiderait à la série à franchir un nouveau cap, même si le téléobjectif et le capteur LiDAR devraient rester exclusifs aux variantes Pro. Les renseignements s’affineront au fil des mois et l’autre grande surprise pourrait venir de l’iPhone 15 Ultra, un nouveau smartphone très haut de gamme. L’arrivée de l’Apple Watch Ultra a relancé les rumeurs au sujet de ce nouveau modèle.

OPPO Find X6 Pro : un futur roi de la photo ?

Derrière les « historiques » que sont Samsung et Apple, OPPO a peut-être le smartphone le plus attendu de l’année dans ses cartons. Après le très convaincant Find X5 Pro, la marque chinoise présentera le Find X6 Pro et ce smartphone pourrait bien être le nouveau roi de la photo. Depuis la chute de Huawei, OPPO tend à s’imposer comme son « successeur » avec des modèles premium à l’aise en photo.

Le Find X6 Pro compte enfoncer le clou en proposant une fiche technique soignée, mettant l’accent sur les performances photographiques. Il embarquerait trois capteurs de 50 mégapixels. Parmi eux, le Sony IMX989 de 1 pouce que nous avons vu dans le Xiaomi 12S Ultra et qui offre des performantes intéressantes.

Le futur Find X6 Pro promet de mettre le paquet sur la photo. © Evan Blass

Pour l’accompagner, OPPO ajouterait un ultra grand-angle de 50 mégapixels (IMX890) et un téléobjectif (IMX766 ou IMX890) avec un zoom optique x3. Et pour piloter ce smartphone ? L’inévitable SoC Snapdragon 8 Gen 2 de Qualcomm, sans oublier la puce MariSilicon X de deuxième génération. Notez aussi que l’appareil disposera de l’expertise du spécialiste de la photo Hasselblad.

OPPO n’a pas dévoilé la date de sortie de son futur flagship. Si l’on se fie aux habitudes du constructeur, la présentation pourrait avoir lieu fin février, ou début mars. Il sera accompagné du Find X6.

OnePlus 11 : de la puissance, beaucoup de puissance

Contrairement à plusieurs modèles cités ici, le OnePlus 11 est déjà officiel. En attendant son lancement international, le OnePlus 11 a fait ses débuts en Chine. Des débuts réussis si l’on en croit le constructeur qui veut prouver des choses en 2023.

Très proche d’OPPO, Oneplus entend conserver sa singularité. Le Oneplus 11 colle plutôt bien à la philosophie de la marque avec son écran AMOLED de 6,7 pouces, affichant en 1 440 x 3 216 pixels jusqu’à 120 Hz. L’appareil dispose des dernières technologies (LTPO 3.0, Dolby Vision, HDR10+…) et se veut très puissant.

OnePlus 11
Déjà officiel, le OnePlus 11 n’est pas encore disponible en France. © OnePlus

Parmi les premiers modèles du marché à embarquer le Snapdragon 8 Gen 2 de Qualcomm, il ajoute jusqu’à 16 Go de RAM et 512 Go de stockage en UFS 4.0. Pour la photo, le spécialiste photo Hasselblad accompagne une configuration prometteuse composant de trois capteurs, dont un capteur principal Sony IMX890 de 50 mégapixels (OIS). Un ultra grand-angle IMX581 de 48 mégapixels et un téléobjectif IMX709 de 32 mégapixels avec zoom optique 2x sont présents.

Le smartphone aura droit à un lancement mondial le 7 février prochain. Il pourrait se révéler un peu plus abordable que ses concurrents premium.

Google Pixel 8 et 8 Pro : toujours plus d’ambition

À l’instar des iPhone 15, le lancement des Pixel 8 n’interviendra pas avant la deuxième partie de l’année. Google se concentre pour le moment sur ses Pixel 7 et l’arrivée du Pixel 7a, qui sera aussi l’un des modèles à suivre cette année. Concernant les Pixel 8, il se murmure quand même que les smartphones de Google pourraient connaître une évolution majeure du capteur photo. Cet élément est déjà un point fort de la gamme, alors que la firme de Mountain View n’intègre pas nécessaire les derniers capteurs du marché. Le traitement logiciel fait la différence, ce qui n’empêche pas le constructeur de travailler sur de nouvelles solutions.

Google Pixel 7 Pro
© JournalduGeek.com

Grâce aux efforts de Samsung, Google cherche à ce que son Pixel 8 prenne en charge le HDR échelonné. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à lire notre article dédié à cette innovation. Concrètement, les futurs appareils serait capable de limiter l’effet de flou sur les sujets en mouvement et donc d’améliorer la qualité des clichés. Cependant, elle obligerait la firme à intégrer un nouveau capteur (Isocell GN2) de 50 mégapixels dans ses Pixel 8. Sa précence aiderait en basse lumière et ce module est aussi réputé moins énergivore que l’actuel Isocell GN1 des Pixel 7. Le modèle de base offrirait également un nouveau design plus compact.

Le lancement des Pixel 8 est prévue pour l’automne 2023. On pourrait en savoir plus dès le printemps, lors de la conférence Google I/O. Cette année, il ne fut pas exclure la possibilité de voir débarquer un smartphone pliant dans la gamme Pixel.

Xiaomi 13 et 13 Pro : plus que des outsiders

Lancé en Chine en décembre dernier, le Xiaomi 13 Pro fera bientôt ses grands débuts en Europe. Réputé pour le rapport qualité-prix de ses smartphones, Xiaomi veut gravir en échelon en s’invitant sur le segment haut de gamme. Avec le Xiaomi 13 Pro, cela pourrait bien être la bonne tant ce modèle présente des arguments convaincants.

Lors de sa présentation, on a eu la confirmation que le constructeur chinois n’était pas là pour faire de la configuration. Son Xiaomi 13 Pro offre un écran OLED de 6,73 pouces (LTPO) affichant en 2K (1 440 x 3 200 pixels) jusqu’à 120 Hz. La luminosité grimpe jusqu’à 1 900 nits, ce qui est plutôt impressionnant.

Xiaomi 13 et Xiaomi 13 Pro
© Xiaomi

Sous le capot, le Snapdragon 8 Gen 2 est bien là avec un maximum de 12 Go de RAM et 512 Go de stockage (UFS 4.0). Pour la photo, il se dote d’un capteur Sony IMX989 de 1 pouce de 50 mégapixels (f/1,9) avec Hyper OIS. Celui-ci est associé à un téléobjectif de 50 mégapixels (f/2,0, distance focale de 75 mm) offrant un zoom optique x3,2. C’est également un ultra grand-angle de 50 mégapixels (f/2,2) qui prend place au dos de l’appareil, offrant une configuration polyvalente.

Les Xiaomi 13 et 13 Pro se montreraient en Europe à l’occasion du MWC 2023. On gardera également un oeil sur le possible lancement d’un Xiaomi 13 Ultra dans les mois qui viennent.

Samsung Galaxy A54 : celui qui se vendra le mieux

Le Galaxy A54 fait un peu figure d’intrus parmi les modèles évoqués ici. Il ne sera ni premium ni vraiment haut de gamme et ne disposera pas forcément d’une fonctionnalité phare lui permettant de se démarquer. Pourtant le Samsung Galaxy A54 a toute sa place dans ce dossier, occupant une place à part.

Après l’arrêt de la gamme Galaxy Note, c’est le Galaxy S FE qui est aux abonnés absents. Le sucesseurs des Galaxy A52 et A53 a donc toutes les cartes en main pour faire le lien entre le milieu de gamme et le haut de gamme chez le numéro un du marché. Ces prédecesseurs étaient des best-sellers et le Galaxy A54 essayera de répéter la même recette, celle du rapport qualité-prix alléchant.

Samsung Galaxy A54 5G
© Android Headlines

Pour cela, on attend un écran AMOLED qui dépasse les 6 pouces (de 6,4 à 6,6 pouces selon les rumeurs) et un taux de rafraîchissement à 120 Hz. Sous le capot, la puce gagnerait une mise à jour (Exynos 1380) et on attend un capteur principal de 50 mégapixels, en plus de l’ultra grand-angle de 12 mégapixels et du module macro (5 mégapixels).

Une configuration suffisamment solide avec un prix qu’on espère toujours contenu. Le petit plus : le support logiciel serait équivalent aux Galaxy S, soit quatre ans de mises à jour Android et cinq ans de correctifs. Il devrait être officialisé dès ce mois de janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *