Dossier

[Dossier] Ces super vilains qui ont un jour décidé de retourner leur veste

Dossiers / Comparatifs

Par Feel le

Alors que Suicide Squad vient de sortir en salles, on s’est dit qu’il serait sympa de faire un petit tour des super vilains qui ont un jour décidé de retourner leur veste. Que ce soit par intérêt ou par revirement total de leurs valeurs, nombreux sont les grands méchants qui se sont essayés à être gentils. Parfois drôles, souvent épiques, le Journal du Geek revient sur ces moments où le mal a fait du bien.

01

Harley Quinn, Deadshot, Slipknot, Boomerang, Enchantress, Katana, Killer Croc, El Diablo. Le point commun entre tous ces super vilains ? Ils ont tous rejoint, plus ou moins volontairement, la Suicide Squad, une bande de têtes brûlées prête à presque tout pour remplir sa mission. Sauf que dans le cas présent, sa mission n’est pas de faire du mal à une bande d’innocentes victimes, comme ça, pour la déconne, mais de servir le bien. Avec des méthodes bien à eux, évidemment (tout le monde a vu les trailers ou lu les comics), mais l’idée est là : un groupe de criminels tous plus dangereux les uns que les autres, qui se retrouve de l’autre côté de la corde, le temps d’une mission (ou ici d’un film de 2h10).

Et si le film mettra aussi le Joker en scène, il y a fort à parier que lui n’aura pas l’intention de ne serait-ce que faire semblant d’être sympa deux minutes. Si la version interprétée par Jared Leto est un tant soit peut fidèle au Joker du comic book, nul doute qu’il n’y a aucun espoir de changement ou de repentance de son côté. Le Joker représente après tout LA figure emblématique du mal, le pendant absolument négatif de Batman, le Yang de l’homme chauve-souris (voir notre article sur sa relation avec Batman).

Et si nombre de super vilains, aussi bien chez DC que chez Marvel, n’ont jamais eu envie de changer de camp, il y en a tout un tas d’autres qui ont un jour ou l’autre décidé de changer d’équipe. Ah ouais ? Bah ouais.