Dossier

[Dossier] Cowabunga ! L’incroyable histoire des Tortues Ninja (1ère partie)

Radical, dude !

Les années 80 sont alors sur le point de se terminer, et avec elle toute une ère d’innocence et de liberté. Personne n’en a alors encore conscience, et c’est probablement ce qui permet aux tortues de voir le jour sur grand écran. 1990 voit la sortie de Teenage Mutant Ninja Turtles : The Movie, un film à l’esprit beaucoup plus sombre et sérieux que le dessin animé. D’ailleurs, le film aurait pu s’intituler Return to New York, puisqu’il reprend presque entièrement cet angle scénaristique du comic book original, reproduisant même certains plans quasiment à l’identique. Les tortues conservent tout de même leurs couleurs tirées du dessin animé, ainsi que leur humour, mais l’esprit est résolument plus noir, plus adulte. C’est principalement ce qui fait que de nombreux fans n’ayant pas connaissance du comic original ont du mal à aimer ce film à sa juste valeur. Les fans de la première heure eux, sont aux anges, tant le film est réussi. Les costumes sont criants de réalisme, notamment grâce au fait qu’ils sont gérés – ainsi que tous les effets spéciaux – par le légendaire Jim Henson. Ce sera d’ailleurs le dernier film sur lequel il travaillera. Minute de silence, pour ce grand monsieur qui nous a tous fait rêver plus d’une fois, mais qui à l’époque a dû se faire maudire par les cascadeurs. Parce que bon, des costumes de 30 kilos quand même, fallait les faire, les pirouettes, avec. Pour palier au fait que ces énormes costumes ralentissent les mouvement des acteurs et des cascadeurs, le film est tourné entre 22 et 23 images par seconde, un procédé habituel à Hong Kong pour les films de Kung-Fu et qui vise à dynamiser les séquences d’action. L’astuce ne se voit pas à l’œil nu et rend les tortues plus vraies que nature. Comme avec le Superman de Richard Donner en 1978, on a beau savoir que c’est un film, on y croit.

tortue 9

Mais tout ce qui monte doit finir par redescendre, et vous allez voir dans la seconde partie de notre dossier que la hype autour des Tortues Ninja ne fait pas exception à cet adage.

Pour la suite, c’est par ici !