Dossier

Les top flops de l’année 2016

Chronique

Par Henri le

L’année 2016 a été particulièrement chargée en actualité sur de nombreux domaines de la high-tech. Mais quelles ont été les grandes déceptions de ces douze derniers mois ?

Head in Hands

La vie des entreprises est rythmée par des succès et des échecs. Et si les sites spécialisés communiquent souvent autour des excellents chiffres de ventes ou d’adhésion de certaines firmes, ils n’hésitent pas non plus à souligner les fiascos économiques ou marketing traversés par d’autres. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2016 fut bien remplie de ce côté-là. Téléphonie, jeu vidéo, action camera, présentation hasardeuses, beaucoup de grands noms ont fait des faux pas, que les amateurs de technologie n’ont pas manqué de remarquer. Nous revenons aujourd’hui avec vous sur quelques-uns des plus grands flops de cette année à travers la liste suivante.

Galaxy Note 7 : Une polémique explosive

C’est probablement une des nouvelles qui aura fait couler le plus d’encre dans le milieu de la high-tech, et elle concerne Samsung. Malgré d’excellentes notes dans la presse spécialisée, le géant coréen a dû rappeler ses modèles de Galaxy Note 7 à cause d’un sérieux problème de batterie. Plus grave encore, ce dernier a provoqué l’explosion de plusieurs smartphones, entraînant blessures et dégâts matériels.

samsung-galaxy-note-7-recall-fire-explosion-3-840x560

Un tollé qui devrait coûter plusieurs milliards de dollars à la firme, et abîmer significativement son image de marque, malgré les excellentes ventes de son Galaxy S7. Samsung aura donc fort à faire pour remonter la pente, malgré une bonne gestion de la crise (politique de rappel et d’échange). On comprend mieux pourquoi la sortie du Galaxy S8 s’annonce capitale pour la firme.

La galère de Windows Phone

Ce n’est pas une surprise, mais 2016 n’a pas été une bonne année pour les Windows Phones, bien au contraire. Ces derniers ont une nouvelle fois souffert du manque d’application et de partenaires fabricants, ce qui a eu pour effet de faire baisser des chiffres de ventes déjà bien bas. Tant et si bien que même Satya Nadella, PDG de Microsoft, reconnaissait l’échec cuisant de la firme sur ce secteur il y a quelques mois. Le passage à Windows 10 mobile s’est fait dans le silence le plus total, et l’arrêt de la gamme Lumia a fini d’achever les choses.

wp10

La firme de Redmond s’en sort beaucoup mieux avec sa gamme Surface et espère récupérer des parts de marché grâce à un Surface Phone bien loti, destiné à un usage professionnel. Mais la firme n’a pas l’air de se presser puisque ce dernier n’est pressenti que pour 2017 au mieux, voire 2018… Il faut malgré tout espérer que Microsoft se reprenne dans un marché logiciel en manque de concurrence. Mais rien n’est fait pour l’instant.

Head in Hands

Les malheurs du Drone Karma

Cela faisait un moment que GoPro se trouvait dans la tourmente, mais les problèmes du drone Karma pourraient finir d’achever la firme. Alors que ce dernier avait réussi à faire naitre une certaine attente, il a connu le pire des destins. La société a décidé de rappeler ses appareils pour un problème de performance relatif à une chute de puissance durant le vol quinze jours seulement après sa sortie.

karma-drone-main

Elle recommande d’ailleurs de ne plus l’utiliser, même si ce dernier fonctionne correctement. Si l’on ajoute à cela ses récents soucis en bourse et la concurrence de marques comme DJI, il ne faut pas être devin pour entrevoir un avenir sombre pour la marque américaine.

La fermeture de Vine

Nous l’avions bien sûr évoqué avec vous, mais cette année a également signé la disparition de Vine. Ce service qui permettait de faire des micro -vidéos de 6 secondes avait pourtant connu un franc succès entre 2013 et 2015. Certains vidéastes talentueux comptabilisaient d’ailleurs des millions de vues. Hélas le site n’arrivait plus à séduire de nouveaux utilisateurs, et à rester rentable. Il était également sérieusement concurrencé par Facebook Live, Instagram et YouTube. Twitter, à qui Vine appartient, a donc décidé de le transformer en une application caméra, mais propose toujours de récupérer les vidéos sur sa plateforme.

vine1