Dossier

Preview : La campagne Solo de Starcraft 2

Par François le

Alors que la beta multi-player se termine, j’ai eu l’occasion, ce matin, d’essayer un petit peu la campagne solo de Starcraft 2 : Wings of liberty… Campagne donc “quasi” 100% Terran. Mais vous savez quoi ? Ce n’est pas grave ! Tout ce que M. Frank Pearce a bien voulu nous dire sur la campagne solo (et un peu sur Battle.net), vous le trouverez, dans la suite ! “Hell, it’s about time…”

Screenshot054

C’est dans le très beau cadre du Loft de la Cité de la Roquette que nous avons pu ce matin suivre une présentation de Battle.net portant sur la campagne solo de Starcraft 2 : Wings of liberty. Nous avons ensuite eu l’occasion d’essayer quelques missions de la campagne solo. C’est M. Frank Pearce, un des fondateurs de Blizzard qui nous a présenté le titre, en commençant par détailler quelques fonctionnalités du nouveau Battle.Net. En plus de vous permettre d’être connecté en permanence avec vos amis jouant à Starcraft 2, vous pourrez aussi voir lorsqu’ils jouent à WOW et (dans un futur relativement proche, en année Blizzard) par la suite si ils jouent à Diablo III (pas la peine de demander, je n’ai pas de détail à ce sujet). Autre fonctionnalité sympa, votre progression (que ce soit en solo ou en multiplayer) sera sauvegardée sur les serveurs Battle.net, ce qui vous permettra de reprendre votre progression depuis n’importe quel PC ayant Starcraft 2 d’installé. Pearce nous a également assuré que les leagues seront les plus équilibrées possibles, ce qui permettra même aux casuals gamers de prendre du plaisir, et éviter de se faire laminer en 2 minutes chrono.

Parlons un peu de la campagne solo maintenant. M. Pearce a bien insisté sur le fait qu’il s’agissait de la campagne solo la plus imposante et la plus travaillée qu’ils aient eu à réaliser, puisqu’elle comprendra en tout pas moins de 29 missions. Lorsque vous terminerez l’une de ces missions, vous obtiendrez différents bonus. D’abord des crédits, que vous pourrez dépenser en louant les services de mercenaires (qui sont en fait des unités de bases avec des capacités accrues), mais aussi pour acheter des améliorations permanentes pour certaines de vos unités. Vous débloquerez également, avec certaines missions, des unités que vous pourrez utiliser par la suite. Lors de vos “balades” sur les cartes de la campagne solo, vous trouverez des artefacts Protoss ou Zergs, qui se transformeront en Research Points. Ces Research Points vous serviront à acheter des unités, des évolutions et différents power-ups. A côté de ça, vous aurez a chaque niveau grâce à votre jauge de recherche (Protoss ou Zerg) le choix d’une technologie sur deux, et vous ne pourrez en prendre qu’une (et l’autre sera donc indisponible pour le reste de la campagne). On notera également que des unités du premier Starcraft, qui n’ont pas fait le trajet jusqu’au nouveau multi (pour des raisons d’équilibrage la plupart du temps) sont toujours présentes dans la campagne solo, comme par exemple le Science Vessel, le Firebat et le Medic. Il y a également des nouvelles unités spécialement designées pour le mode solo, comme par exemple le transport de troupe Hercules qui vous permettra de déployer sur le champ de bataille près de 12 marines d’un seul coup. Un cycle jour/nuit a depuis fait son apparition, et sera utilisé dans la campagne solo pour créer une ambiance propice aux embuscades par exemple.

Pour parler maintenant du scénar’ de la campagne solo, le vaisseau de Jim Raynor en sera le centre. Du coup, plusieurs zones seront disponibles dans le vaisseau : le pont ou vous retrouverez vos cartes et les personnages qui déclencheront les missions, la Cantina qui regroupe les mercenaires dont vous pourriez avoir besoin, mais également un jukebox pour écouter un peu de musique, une télé diffusant des news dérivées de vos missions, mais aussi une borne d’arcade avec Lost Vikings dessus 😉 La dernière zone, l’atelier, vous permettra d’utiliser vos crédits et vos points de recherches.

Mon avis excessivement motivé :

La campagne solo de Starcraft 2 s’annonce palpitante, et pleines de rebondissements. Des personnages connus viendront faire quelques passes d’armes avec vous, et de nouveaux amis (et ennemis) égailleront la campagne. On a très hâte de découvrir l’histoire dans son ensemble, et donc avec les chapitres Zerg et Protoss qui arriveront on l’espère rapidement, mais on peut déjà vous dire que nous, au JDGa, on est sous le charme !

Alors que la beta multi-player se termine, j’ai eu l’occasion, ce matin, d’essayer un petit peu la campagne solo de Starcraft 2 : Wings of liberty… Campagne donc “quasi” 100% Terran. Mais vous savez quoi ? Ce n’est pas grave ! Tout ce que M. Frank Pearce a bien voulu nous dire sur la campagne solo (et un peu sur Battle.net), vous le trouverez, dans la suite ! “Hell, it’s about time…”

Screenshot054

C’est dans le très beau cadre du Loft de la Cité de la Roquette que nous avons pu ce matin suivre une présentation de Battle.net portant sur la campagne solo de Starcraft 2 : Wings of liberty. Nous avons ensuite eu l’occasion d’essayer quelques missions de la campagne solo. C’est M. Frank Pearce, un des fondateurs de Blizzard qui nous a présenté le titre, en commençant par détailler quelques fonctionnalités du nouveau Battle.Net. En plus de vous permettre d’être connecté en permanence avec vos amis jouant à Starcraft 2, vous pourrez aussi voir lorsqu’ils jouent à WOW et (dans un futur relativement proche, en année Blizzard) par la suite si ils jouent à Diablo III (pas la peine de demander, je n’ai pas de détail à ce sujet). Autre fonctionnalité sympa, votre progression (que ce soit en solo ou en multiplayer) sera sauvegardée sur les serveurs Battle.net, ce qui vous permettra de reprendre votre progression depuis n’importe quel PC ayant Starcraft 2 d’installé. Pearce nous a également assuré que les leagues seront les plus équilibrées possibles, ce qui permettra même aux casuals gamers de prendre du plaisir, et éviter de se faire laminer en 2 minutes chrono.

Parlons un peu de la campagne solo maintenant. M. Pearce a bien insisté sur le fait qu’il s’agissait de la campagne solo la plus imposante et la plus travaillée qu’ils aient eu à réaliser, puisqu’elle comprendra en tout pas moins de 29 missions. Lorsque vous terminerez l’une de ces missions, vous obtiendrez différents bonus. D’abord des crédits, que vous pourrez dépenser en louant les services de mercenaires (qui sont en fait des unités de bases avec des capacités accrues), mais aussi pour acheter des améliorations permanentes pour certaines de vos unités. Vous débloquerez également, avec certaines missions, des unités que vous pourrez utiliser par la suite. Lors de vos “balades” sur les cartes de la campagne solo, vous trouverez des artefacts Protoss ou Zergs, qui se transformeront en Research Points. Ces Research Points vous serviront à acheter des unités, des évolutions et différents power-ups. A côté de ça, vous aurez a chaque niveau grâce à votre jauge de recherche (Protoss ou Zerg) le choix d’une technologie sur deux, et vous ne pourrez en prendre qu’une (et l’autre sera donc indisponible pour le reste de la campagne). On notera également que des unités du premier Starcraft, qui n’ont pas fait le trajet jusqu’au nouveau multi (pour des raisons d’équilibrage la plupart du temps) sont toujours présentes dans la campagne solo, comme par exemple le Science Vessel, le Firebat et le Medic. Il y a également des nouvelles unités spécialement designées pour le mode solo, comme par exemple le transport de troupe Hercules qui vous permettra de déployer sur le champ de bataille près de 12 marines d’un seul coup. Un cycle jour/nuit a depuis fait son apparition, et sera utilisé dans la campagne solo pour créer une ambiance propice aux embuscades par exemple.

Pour parler maintenant du scénar’ de la campagne solo, le vaisseau de Jim Raynor en sera le centre. Du coup, plusieurs zones seront disponibles dans le vaisseau : le pont ou vous retrouverez vos cartes et les personnages qui déclencheront les missions, la Cantina qui regroupe les mercenaires dont vous pourriez avoir besoin, mais également un jukebox pour écouter un peu de musique, une télé diffusant des news dérivées de vos missions, mais aussi une borne d’arcade avec Lost Vikings dessus 😉 La dernière zone, l’atelier, vous permettra d’utiliser vos crédits et vos points de recherches.

Mon avis excessivement motivé :

La campagne solo de Starcraft 2 s’annonce palpitante, et pleines de rebondissements. Des personnages connus viendront faire quelques passes d’armes avec vous, et de nouveaux amis (et ennemis) égailleront la campagne. On a très hâte de découvrir l’histoire dans son ensemble, et donc avec les chapitres Zerg et Protoss qui arriveront on l’espère rapidement, mais on peut déjà vous dire que nous, au JDGa, on est sous le charme !