Dossier

Tout ce qu’on sait déjà sur le Galaxy S10, le prochain flagship de Samsung

Smartphone

Par Henri le

En attendant sa présentation officielle le 20 février prochain, cet article passe en revue toutes les informations utiles récoltées sur le Galaxy S10 jusqu’ ici.

Crédit : Ben Geskin

L’année 2019 sera cruciale pour Samsung, surtout en ce qui concerne la téléphonie. Le géant coréen fait aujourd’hui face à une concurrence féroce des acteurs chinois, qui rogne sur leur marge pour proposer des smartphones extrêmement performants à des prix plus agressifs que les siens. Après un Galaxy S9 sans surprise (mais de grande qualité), la firme doit désormais proposer un appareil qui sort du lot face à des marques qui ont su proposer de belles innovations ces derniers mois.

Samsung, qui fêtera les dix ans de la gamme Galaxy dispose déjà d’un champion tout désigné : Le S10. Ce smartphone, qui sera décliné en trois versions, est probablement le plus attendu de l’année. Et comme souvent dans l’industrie, la marque a bien du mal à empêcher les fuites d’information concernant ce dernier. Voyons ensemble ce que le plus gros fabricant de smartphones au monde nous a préparé.

Crédits : 91Mobiles

Comme nous vous l’expliquions précédemment, le Galaxy S10 se déclinera en trois modèles et autant de tailles d’écran. Les dalles Amoled Infinity-O du S10 et S10 Plus devraient mesurer 6,1 et 6,4 pouces tandis que la version « SE » ou « Lite » se contenterait d’une diagonale de 5,8 pouces. C’est en tout cas ce qu’indiquent les « serial leakers » Evan Blass, et OnLeaks (que vous allez croiser souvent) et les rendus de Ben Geskin.

Crédits : Ben Geskin

Les écrans devraient tous opter pour une définition en Quad HD+ et afficher des bordures extrêmement fines. Ils adopteront très certainement un design « poinçonné », laissant apparaître un ou deux capteurs photo avant selon le modèle. Un moyen d’éviter l’encoche, dont Samsung s’est beaucoup moqué, avant de l’adopter sur des gammes inférieures.

Crédits : AllAboutSamsung

Tout pense également à croire que le coréen a intégré un lecteur d’empreinte sous l’écran. Mais contrairement à ses concurrents (Huawei ou Oppo par exemple), ce dernier serait ultrasonique et donc plus réactif (selon The Investor). On ne sait en revanche pas si le SE en sera équipé.

Et le hardware dans tout ça ? Il ne devrait pas y avoir de grosses surprises de ce côté-là puisque tous les S10 embarqueront un SoC Exynos 9820 (présenté en novembre) en Europe tandis que c’est le Snapdragon qui assurera cette tâche aux États-Unis. Les configurations pourraient varier passant de 6 à 10 Go de RAM selon le modèle.

Le stockage minimum devrait être de 128 Go même si l’on n’exclut pas qu’un modèle ne dispose que de 64 Go. Samsung s’est par ailleurs lancé dans la fabrication de puce de 1 To pour le stockage et pourrait bien proposer une version dotée d’une telle capacité. Le port micro-SD devrait toujours répondre présent, au même titre que le port jack 3,5 mm, comme l’indiquait les derniers clichés du site All About Samsung.

Crédits : AllAboutSamsung

Quid de la photo ? Tout comme pour son Galaxy A7, la firme aurait opté pour un triple capteur horizontal. Il devrait être composé d’un module standard, d’un téléobjectif (pour les portraits notamment) et d’un ultra grand-angle, idéal pour les paysages ou les prises de vue à plusieurs.

Le site XDA-Developers, qui a fouillé dans le code la future surcouche, estime qu’il disposera d’un mode nuit similaire à celui que l’on peut trouver sur le Google Pixel 3. La version « Lite » pourrait ne disposer que d’un double capteur comme on peut le constater chez certains vendeurs de coques.

En parlant de surcouche, on sait déjà que le smartphone sera le premier à être commercialisé directement avec One UI. Fonctionnant sous Android 9.0 Pie, cette interface remplace Samsung Experience devrait offrir une meilleure ergonomie, mais aussi mieux tirer partie de l’OLED grâce à un mode sombre ingénieux.

Samsung a également l’intention de nous étonner grâce à des innovations logicielles. Des internautes ont ainsi fait fuiter des clichés montrant par exemple la présence d’un gestionnaire de cryptomonnaies. Une idée loin d’être inutile quand on connait l’engouement de certains pour la question.

Récemment, le site TechTastic dévoilait un carton explicatif énumérant différentes options. Parmi ces dernières figuraient la possibilité d’utiliser la charge sans-fil inversée. Cette technologie permet au smartphone de recharger un autre smartphone ou des appareils compatibles grâce à la technologie sans-fil Qi. On a hâte de découvrir la présentation officielle pour confirmer ces rumeurs, en espérant que la firme coréenne ait réussi à conserver quelques surprises.