Dossier

The Devil in Me : son univers tordu et effrayant expliqué par Tom Heaton

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

Tom Heaton, le directeur de jeu de The Devil in Me, nous dévoile les coulisses de sa production.

The devil in me dark pictures
© Bandai Namco

Le 20 novembre, les fans de jeux d’horreur se sont plu à attendre la sortie de The Devil in Me, la dernière entrée de l’anthologie The Dark Pictures. Développée par Supermassive Games, la saga marque la fin de sa première saison avec ce quatrième et dernier jeu, différent de ses prédécesseurs à bien des égards. Pour l’occasion, nous avons pu rencontrer Tom Heaton, le directeur du jeu, qui nous a expliqué plus en détails la création de The Devil in Me.

Découvrir The Devil in Me

Dans ce titre, vous incarnez une bande de jeunes journalistes faisant un documentaire sur le célèbre serial killer H. H. Holmes. Ce dernier a construit un hôtel meurtrier en plein cœur de Chicago dans lequel l’homme d’affaires s’est amusé à torturer et massacrer ses victimes. Dans The Devil in Me, les jeunes ont affaire à une reproduction moderne du “Château des meurtres” qui s’avère tout aussi mortelle que l’originale.

Ceux qui ont pu jouer au titre savent déjà qu’une de ses principaux atout est son level design intelligent, mais aussi et surtout sa narration poignante. Comme dans n’importe quel jeu Supermassive Games, l’intrigue est au cœur du jeu et Tom Heaton déclare que c’était un des plus grands défi du développement :

Le plus grand challenge, quand on fait un de ces jeux, c’est de raconter une histoire très convaincante, avec des personnages vraiment intéressants, qui peut aussi être ramifiée et aller dans différentes directions et donner à chacun quelque chose d’unique. C’est toujours très difficile […] mais aussi très gratifiant, je dirais.

the devil in me interview
Crédits : Bandai Namco

Des nouvelles mécaniques immersives

La force de The Devil in Me réside aussi dans son gameplay à la pointe de la modernité qui permet aux joueurs de s’immerger complètement dans l’histoire concoctée par les scénaristes. Tom Heaton explique :

En passant d’un jeu à l’autre, nous avons toujours cherché à offrir au joueur quelque chose d’inédit et de très différent de ce qui l’a précédé. Nous avons regardé comment notre exploration fonctionne, comment nous nous promenons dans le monde et interagissons avec les choses, et nous l’avons remanié pour le rendre beaucoup plus interactif pour le joueur. Ils peuvent maintenant sauter et grimper, se faufiler dans des espaces sous lesquels ils peuvent ramper, se balancer sur des poutres, courir, etc. Ils ont donc beaucoup plus d’autonomie et cela permet au monde d’être rempli de secrets.”

Tout au long de l’aventure, vous alternez entre 5 personnages différents et êtes amenés à faire des choix qui vont grandement impacter leur destin à chacun. La réflexion est donc de mise, mais la rapidité aussi alors que vous devez parfois vous cacher ou sauver un de vos coéquipiers in extremis. Le directeur de jeu déclare :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *