Dossier

[Lettre ouverte] The Elder Scrolls Online : “Je t’aime, mais il faut que tu changes”

Par Pierre le

Nous avons envoyé Pierre du Journal du Geek arpenter les terres de The Elder Scrolls Online. Il en est revenu le cœur lourd, et a décidé d’écrire une lettre adressée au RPG online de Bethesda.

teso

Cher Elder Scrolls,

Je t’aime. Voilà, c’est dit. Je t’aime et tu le sais. À chaque fois que j’entends ton nom, j’ai envie de te faire des gros poutous sur le ventre. Mais voilà, Elder Scrolls, les choses doivent changer. Tu ne peux pas toujours faire la même chose pour me séduire. Tu n’as pas non plus à t’inspirer des autres pour faire monter ma passion.

qzzeazJe t’ai connu alors que tu étais à ton deuxième épisode. Certes, j’étais encore mineur à l’époque, mais cela n’avait pas d’importance. Tu as continué à faire chavirer mon cœur avec Morrowind, tu m’as contenté avec Oblivion et tu m’as tellement bouleversé avec Skyrim que par pudeur, je ne raconterai pas nos longues nuits ici. Puis un jour, tu m’as proposé un plan à plusieurs avec TES Online. J’avoue que j’étais sceptique, au début. Néanmoins, la curiosité a été la plus forte et j’ai décidé de tenter le coup.

Me voilà donc en toi avec plein d’autres gens, Elder Scrolls. Pour cette occasion, je pensais que tu aurais sorti le grand jeu. Néanmoins, après quelques heures, je dois avouer que je suis déçu. Certes, tu as fait des efforts pour me plaire, mais tu ne peux pas toujours utiliser la même formule pour me séduire. Tu ne peux pas non plus faire des promesses que tu ne peux pas tenir.

Sans titreTiens, par exemple, ton système de quête que tu m’avais promis. Tu m’avais dit qu’il fallait que j’explore par moi-même tous tes recoins pour trouver tes quêtes, comme dans tes jeux solos. Une promesse non-tenue, je dois te l’avouer. Certes, quand j’arrive à un endroit, je n’ai qu’une seule quête qui m’est proposée, mais j’en trouve d’autres sur ma progression, sans chercher. Me voilà donc à enchaîner les missions sans forcément avoir le sentiment d’accomplissement que j’avais avant. Désolé de te le dire, mais tu es classique. Tu t’inspires trop des autres pour me satisfaire. Et sache que je ne suis pas un garçon facile en ce qui concerne les MMO.

Sans titred0pngAlors oui, ton monde est grand et ouvert. J’avoue avoir même été étonné par l’ampleur que prend ton jeu, niveau taille et niveau aventure, à partir du niveau 10. J’ai été sous le charme de tes quêtes extrêmement bien écrites. Mais tu ne peux pas te contenter de me proposer une aventure aussi guidée, Elder Scrolls, j’en attendais plus de toi.

Regarde tes combats, par exemple. Tu as repris exactement le même système que tes jeux solos en y ajoutant une composante MMO, notamment avec la barre de compétence. C’est pareil, je sais, mais il y a un truc qui ne va pas. Regarde Skyrim, par exemple. Chaque combat était une aventure en soit. Je ne dis pas qu’il y en avait peu, juste qu’il y en avait suffisamment. Et là, Elder Scrolls ? Que me proposes-tu ? Des combats à la chaîne ? Je sais que tu es un MMO, mais justement, c’était là qu’il fallait faire un effort.

zzezqrtteJ’ai honte de te critiquer, Elder Scrolls, mais tu sais que j’ai raison. Certes, une bêta ne permet pas de tâter entièrement ta dernière création, mais j’ai peur. Peur que ce que j’ai vu soit la même chose pendant tout ton pexing. J’ai surtout peur que tu sois inintéressant dans ton endgame. Là aussi, tu promets beaucoup avec ta Cyrodiil entièrement ouverte. Mais j’attends de voir. Séduis-moi, Elder Scrolls. Séduis-moi, je t’en conjure. Séduis-moi ou je retournerai avec cette catin de World of Warcraft.

Nous avons envoyé Pierre du Journal du Geek arpenter les terres de The Elder Scrolls Online. Il en est revenu le cœur lourd, et a décidé d’écrire une lettre adressée au RPG online de Bethesda.

teso

Cher Elder Scrolls,

Je t’aime. Voilà, c’est dit. Je t’aime et tu le sais. À chaque fois que j’entends ton nom, j’ai envie de te faire des gros poutous sur le ventre. Mais voilà, Elder Scrolls, les choses doivent changer. Tu ne peux pas toujours faire la même chose pour me séduire. Tu n’as pas non plus à t’inspirer des autres pour faire monter ma passion.

qzzeazJe t’ai connu alors que tu étais à ton deuxième épisode. Certes, j’étais encore mineur à l’époque, mais cela n’avait pas d’importance. Tu as continué à faire chavirer mon cœur avec Morrowind, tu m’as contenté avec Oblivion et tu m’as tellement bouleversé avec Skyrim que par pudeur, je ne raconterai pas nos longues nuits ici. Puis un jour, tu m’as proposé un plan à plusieurs avec TES Online. J’avoue que j’étais sceptique, au début. Néanmoins, la curiosité a été la plus forte et j’ai décidé de tenter le coup.

Me voilà donc en toi avec plein d’autres gens, Elder Scrolls. Pour cette occasion, je pensais que tu aurais sorti le grand jeu. Néanmoins, après quelques heures, je dois avouer que je suis déçu. Certes, tu as fait des efforts pour me plaire, mais tu ne peux pas toujours utiliser la même formule pour me séduire. Tu ne peux pas non plus faire des promesses que tu ne peux pas tenir.

Sans titreTiens, par exemple, ton système de quête que tu m’avais promis. Tu m’avais dit qu’il fallait que j’explore par moi-même tous tes recoins pour trouver tes quêtes, comme dans tes jeux solos. Une promesse non-tenue, je dois te l’avouer. Certes, quand j’arrive à un endroit, je n’ai qu’une seule quête qui m’est proposée, mais j’en trouve d’autres sur ma progression, sans chercher. Me voilà donc à enchaîner les missions sans forcément avoir le sentiment d’accomplissement que j’avais avant. Désolé de te le dire, mais tu es classique. Tu t’inspires trop des autres pour me satisfaire. Et sache que je ne suis pas un garçon facile en ce qui concerne les MMO.

Sans titred0pngAlors oui, ton monde est grand et ouvert. J’avoue avoir même été étonné par l’ampleur que prend ton jeu, niveau taille et niveau aventure, à partir du niveau 10. J’ai été sous le charme de tes quêtes extrêmement bien écrites. Mais tu ne peux pas te contenter de me proposer une aventure aussi guidée, Elder Scrolls, j’en attendais plus de toi.

Regarde tes combats, par exemple. Tu as repris exactement le même système que tes jeux solos en y ajoutant une composante MMO, notamment avec la barre de compétence. C’est pareil, je sais, mais il y a un truc qui ne va pas. Regarde Skyrim, par exemple. Chaque combat était une aventure en soit. Je ne dis pas qu’il y en avait peu, juste qu’il y en avait suffisamment. Et là, Elder Scrolls ? Que me proposes-tu ? Des combats à la chaîne ? Je sais que tu es un MMO, mais justement, c’était là qu’il fallait faire un effort.

zzezqrtteJ’ai honte de te critiquer, Elder Scrolls, mais tu sais que j’ai raison. Certes, une bêta ne permet pas de tâter entièrement ta dernière création, mais j’ai peur. Peur que ce que j’ai vu soit la même chose pendant tout ton pexing. J’ai surtout peur que tu sois inintéressant dans ton endgame. Là aussi, tu promets beaucoup avec ta Cyrodiil entièrement ouverte. Mais j’attends de voir. Séduis-moi, Elder Scrolls. Séduis-moi, je t’en conjure. Séduis-moi ou je retournerai avec cette catin de World of Warcraft.