Test

Impressions : Disaster : Day of Crisis

Par Rédacteur Invité le

Vous avez l’âme d’un héros ? Vous avez toujours rêvé d’être pompier ? Depuis la sortie de la Wii vous aimez tripoter des objets vibrants tout en gigotant devant votre téléviseur ? Disaster : Day of Crisis semble être fait pour vous… si vous aimer les jeux bavards. Présenté dans sa version jouable lors du […]

Vous avez l’âme d’un héros ? Vous avez toujours rêvé d’être pompier ? Depuis la sortie de la Wii vous aimez tripoter des objets vibrants tout en gigotant devant votre téléviseur ? Disaster : Day of Crisis semble être fait pour vous… si vous aimer les jeux bavards.

Présenté dans sa version jouable lors du Festival du Jeu Vidéo, nous avons put tâter les deux premiers niveaux de ce titre à sensation. Disaster : Day of Crisis, au passage développé par Monolith Productions et exclusif à la Wii, vous met dans la peau de Raymond Brice, un jeune homme qui n’aurait visiblement rien à envier aux héros de blockbusters hollywoodiens, et qui aura fort à faire pour survivre à une pléthore de catastrophes naturelles (tempêtes, tremblement de terre…) dans un environnement franchement urbain. Passons sur le scénario, apparemment bourré de rebondissement pas toujours très logiques, qui vous mènera à la poursuite de terroristes ayant enlevé la sœur d’un de vos amis décédé… Une pseudo richesse narrative qui fait sentir sa lourdeur à peine le jeu en main, la faute à des cinématiques longuettes, un tantinet fades et des dialogues à rallonge entre des personnages qui manquent cruellement de charisme.

Ça aurait pu sembler mal parti, et pourtant… Les différentes situations catastrophiques traversées seront la parfaite occasion pour mettre à profit les possibilités du combo nunchuk wiimote, rudement bien utilisé grâce à des phases de jeu variées, qui ne manqueront pas de mettre vos nerfs à rude épreuve : phases de tirs à la première personne (qui au passage se reprochent bien plus d’un Time Crisis sur Playstation 2 que d’un jeu de 2008…), de courses à pied (afin d’éviter des effondrements en secouant les deux manettes en rythme), de conduite ou bien encore Quick Time Event, pour ne citer que les principales…

Le jeu semble en fait se classer dans le genre du pot pourri, en offrant un large éventail des gameplay proposés par le concept même de la Wii. Le tout afin de combler une trame qui mériterait d’être plus originale… Déjà disponible au Japon, le titre devrait être disponible le 24 octobre en Europe. Attendons de se faire un véritable avis sur cette version européenne avant de classer le titre dans le tiroir des jeux au concept “sympa mais pas indispensable”.

(Article rédigé par Yannick, notre dernière recrue en date !)

Vous avez l’âme d’un héros ? Vous avez toujours rêvé d’être pompier ? Depuis la sortie de la Wii vous aimez tripoter des objets vibrants tout en gigotant devant votre téléviseur ? Disaster : Day of Crisis semble être fait pour vous… si vous aimer les jeux bavards.

Présenté dans sa version jouable lors du Festival du Jeu Vidéo, nous avons put tâter les deux premiers niveaux de ce titre à sensation. Disaster : Day of Crisis, au passage développé par Monolith Productions et exclusif à la Wii, vous met dans la peau de Raymond Brice, un jeune homme qui n’aurait visiblement rien à envier aux héros de blockbusters hollywoodiens, et qui aura fort à faire pour survivre à une pléthore de catastrophes naturelles (tempêtes, tremblement de terre…) dans un environnement franchement urbain. Passons sur le scénario, apparemment bourré de rebondissement pas toujours très logiques, qui vous mènera à la poursuite de terroristes ayant enlevé la sœur d’un de vos amis décédé… Une pseudo richesse narrative qui fait sentir sa lourdeur à peine le jeu en main, la faute à des cinématiques longuettes, un tantinet fades et des dialogues à rallonge entre des personnages qui manquent cruellement de charisme.

Ça aurait pu sembler mal parti, et pourtant… Les différentes situations catastrophiques traversées seront la parfaite occasion pour mettre à profit les possibilités du combo nunchuk wiimote, rudement bien utilisé grâce à des phases de jeu variées, qui ne manqueront pas de mettre vos nerfs à rude épreuve : phases de tirs à la première personne (qui au passage se reprochent bien plus d’un Time Crisis sur Playstation 2 que d’un jeu de 2008…), de courses à pied (afin d’éviter des effondrements en secouant les deux manettes en rythme), de conduite ou bien encore Quick Time Event, pour ne citer que les principales…

Le jeu semble en fait se classer dans le genre du pot pourri, en offrant un large éventail des gameplay proposés par le concept même de la Wii. Le tout afin de combler une trame qui mériterait d’être plus originale… Déjà disponible au Japon, le titre devrait être disponible le 24 octobre en Europe. Attendons de se faire un véritable avis sur cette version européenne avant de classer le titre dans le tiroir des jeux au concept “sympa mais pas indispensable”.

(Article rédigé par Yannick, notre dernière recrue en date !)