Test

[Impressions] Nier: Automata – Les Nier à vif

Par Corentin le

Après une longue période de jeux de commande pas forcément très intéressants, un Star Fox Zero franchement en dessous de ce qu’on était en droit d’attendre et la fausse couche douloureuse de Scalebound, PlatinumGames cherche à redevenir synonyme d’action débridée, de sensations jouissives et de jouabilité au cordeau. Je coupe court au suspense, Nier: Automata sera la nouvelle pépite du beat’em all et le digne successeur des deux derniers titres issu du même moule : Bayonetta 2 et Metal Gear Rising: Revengeance. Point de sorcière ni de cyborg au passé tragique, on contrôle ici 2B, une androïde sapée pour aller au bal avec une robe noire et des talons hauts – une tenue parfaitement manifestement adaptée pour le combat rapproché dans la tête d’un Japonais – et, bon sang, qu’est-ce qu’il est bon de virevolter dans des chorégraphies aussi plaisantes à regarder qu’agréables à jouer. Après 4 heures de jeu, faisons un petit point sur ce que va nous proposer Nier: Automata.

Nier Automata 08

Tuer avec style, l’automate adore

Il est peu de développeurs qui peuvent se targuer d’avoir une « empreinte » de gameplay. Une sensation qui nous envahit les mains et le corps et qui nous fait immédiatement reconnaître une patte, en faisant abstraction de toute notion de style graphique ou de thématique. Nintendo parvient à faire cela avec ses jeux de plateformes, quant à PlatinumGames, c’est clairement avec ses beat’em all que la magie opère. À peine les premiers mouvements effectués avec 2B et ça s’écoule en vous. C’est fluide, c’est agréable. On est en contrôle et la distance entre vous et le jeu est proche de zéro. Quant à la jouissance de trancher les robots au sabre, il est lui à son paroxysme, au moins autant qu’avec l’ami Raiden.

Comme souvent avec PlatinumGames : deux coups. Un faible, rapide et susceptible de provoquer des combos, et un fort, lent et parfait pour conclure une offensive. En réalité, il est possible d’attribuer l’arme que l’on veut à chacun des deux boutons, mais en tout cas, c’est comme ça que c’est pensé au début de l’aventure. Foncer tête baissée peut être intéressant pour ne pas laisser la possibilité à l’adversaire d’initier une attaque, mais le système de jeu récompense évidemment l’esquive qui donne accès à des contres redoutables. Les ennemis attaquent souvent par meute et vous ne vous concentrerez jamais que sur un, voire deux adversaires à chaque fois. À vous de repérer dans le brouhaha ambiant le petit signal sonore ainsi que le flash rouge dans les yeux de l’ennemi prêt à vous assener un coup pour appuyer sur la gâchette magique et devenir intouchable le temps d’une roulade au timing précis.

Nier Automata 04

La meilleure défense, c’est la contre-attaque

Si placée correctement, 2B aura l’opportunité d’attaquer juste après. Elle pourra notamment soulever le belligérant dans les airs d’un coup de sabre bien placé, le rejoindre et l’enchaîner au-dessus de la mêlée, sous le regard impuissant de ses camarades restés en bas. Si vous vous placez correctement, cette technique vous permettra même d’embarquer plusieurs ennemis d’un coup dans ce pugilat aérien. Avant que les coups ne deviennent inefficaces, pensez bien à conclure votre combo avec un coup fort pour ramener tout ce beau petit monde sur la terre ferme dans une violente chute qui fera le ménage à l’impact. Votre personnage ne pouvant encaisser que 3 à 4 gros coups en tout et pour tout, vous devrez de toute façon maîtriser l’art subtil de l’esquive et de la contre-attaque pour survivre.

Nier Automata 09

Mais Nier : Automata ne s’arrête pas là, car c’est une dimension entière de shoot’em up qui a également été intégrée au jeu. On aurait pu craindre une sorte de résultat chimérique qui ne parvient pas à être tout à fait bon ni dans l’un ni dans l’autre des deux genres, mais c’est le contraire qui se produit grâce à des choix de design très intelligents. Parlons d’abord de la caméra. En fonction de la salle dans laquelle vous vous situez ou en fonction du moment, elle changera drastiquement de position. Normalement libre et derrière vous, elle peut d’un seul coup se mettre à filmer l’action en vue du dessus. Votre stick droit ainsi libéré vous permet d’orienter le tir de votre petit drone qui vous suit partout. Et d’un seul coup, vous voilà dans un shooter en double stick ! Sur certaines rambardes, elle peut se mettre sur le côté à vous suivre automatiquement. Et vous voilà d’un seul coup dans un jeu d’action plateforme ! Certaines séquences verront 2B s’équiper d’un exosquelette possédant des réacteurs et des canons. Et vous voici dans un shoot’em up 3D façon Sin and Punishment ! Nier : Automata offre un mélange des genres réussi, permettant une variété impressionnante de styles de jeux typés arcade de s’exprimer. On ne crache vraiment pas dessus tant ils sont magistralement agencés.

[nextpage title= »En 2B-ien, 2B-onheur »]

D’autant qu’en toute circonstance, le cœur de jeu reste fidèle à lui-même et ne fait que s’adapter aux facéties de caméra ou de déplacements. Les coups au corps à corps sont toujours utilisables même quand la caméra est fixe et il est possible de canarder les ennemis à tout va, même pendant les passages en beat’em all « normaux ». Le petit robot qui nous accompagne peut soit mitrailler, soit charger un gros laser qui engendrera ensuite un gros cooldown. Il peut être particulièrement utile pour dézinguer un ennemi éloigné. Certains peuvent générer des salves de boulettes dignes d’un danmaku. Et bien que certaines, d’une couleur différente, puissent être détruites d’un coup de sabre ou de mitraillette, elles peuvent si elles vous touchent vous arrêter net durant vos combats au corps à corps. S’en débarrasser en priorité et à distance pourra donc rapidement se révéler nécessaire pour s’occuper de l’infanterie qui se rue sur vous. Quand vous décidez de tirer, la caméra se repositionne immédiatement derrière le drone qui affiche alors un petit réticule bien pratique.

Nier Automata 06

Si cet enchevêtrement de systèmes de jeux marche aussi bien, c’est aussi grâce au choix judicieux d’assignation des boutons. Tout ce qui concerne le tir, hormis la visée au stick droit, se fait avec l’un ou l’autre des boutons de tranche. Cela signifie que rien ne vous empêche de tenir à distance un ennemi à la mitraillette pendant que votre enchaînez un ennemi au sabre, avec les boutons de façade. D’autant qu’un lock de caméra bien pratique est disponible – sauf dans certains modes de difficultés – et permet de garder un angle de caméra pertinent, à la fois pour le tir et pour la mêlée.

Nier Automata 10

Balade au clair de dunes

Vous avez peur d’un jeu linéaire et arcade ? Rassurez-vous, ce système est incrusté dans une structure RPG qui crée le liant et évite que le jeu ne soit qu’une simple série de combats sanctionnés par un score. C’est là que Nier se démarque de ses illustres prédécesseurs MGR et Bayonetta 2. Le monde est ouvert, vos déplacements sont libres, on vous donne des quêtes, vous devez gérer votre équipement, glaner des ressources, libérer des points de sauvegardes, etc. Quant aux menus, ils sont riches – trop riches, presque ? – et les options de personnalisation de votre personnage nombreuses.

Nier Automata 02

L’univers ne gâche absolument rien. La Terre est dévastée et votre État-major envoie deux de ses meilleurs androïdes – 2B (vous) et 9S (qui a les traits d’un jeune garçon) – depuis sa base spatiale afin d’aider des poches de résistances contre des robots-aliens inquiétants. On déambule dans des décors urbains en ruine magnifiques où la nature a repris ses droits, des plateformes maritimes industrielles imposantes ou encore des déserts de sable dans lesquels sont ensevelies de nombreuses structures de métal. Les musiques également promettent de jolies choses, mais ça, c’est quelque chose dont nous avait habitué le Nier de 2010.

Nier Automata 13

Notre avis

Plus qu’un jeu d’arcade dont seul PlatinumGames a le secret, ce qui aurait déjà été excellent, on sent que c’est une véritable aventure qui nous attend dans ce Nier: Automata. Il joue sur plusieurs tableaux et, du temps qu’on a pu y jouer, semble gagner sur chacun d’entre eux. RPG solide, beat’em all nerveux et shoot’em up intense, voilà les 3 ingrédients massifs qui semblent constituer ce qui demeure d’autant plus l’un de mes jeux les plus attendus de cette année 2017.

Nier: Automata est prévu sur PS4 le 10 mars prochain. Une version PC arrivera peu de temps après.