Test

Lara Croft and the Temple of Osiris : le TEST abécédaire de la rédaction

Notre avis
7 / 10

Par Redac JDGa le

Comme on s’est beaucoup amusé en jouant tous ensemble à Lara Croft and the Temple of Osiris, qui, on le rappelle, est un spin off de la série Tomb Raider façon jeu d’action en vue isométrique, on a décidé de s’amuser également en écrivant un test un peu particulier. Voici notre test abécédaire.

9_Screenshot_LCTOO_Four_Heroes

A comme Aspect graphique : S’ils sont loin d’être désagréables (notamment en plein jour) les graphismes de Lara Croft and The Temple of Osiris restent peu inspirés et pas si différents de son aîné, dommage pour un jeu new gen.

B comme Boss : Les boss sont généralement de très gros machins bien résistants. Pas forcément très difficiles à battre néanmoins, avec des pattern assez évidents.

C comme Co-op : LCATTOO est jouable à 4 en coopération, et vous auriez tort de ne pas y jouer dans cette configuration-là, même si le côté vraiment bordélique qui en ressort n’aide pas à avancer. Seul, disons-le franchement, c’est chiant. A 2, c’est en revanche déjà très bien.

D comme Défis : Si vous êtes pressé et que vous avez flingué une de vos sauvegardes par inadvertance (voir lettre S), vous pouvez rusher chaque tombeau et oublier tous les défis proposés à leur entrée (terminer le tombeau en moins de X minutes, tuez le boss de telle manière, etc.). Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez refaire encore et encore le même tombeau pour réussir tous les objectifs annexes.

E comme Ennemis : Des crocodiles et des squelettes. En grand nombre.

F comme Feu : Dans ce jeu, quand on allume pas les ennemis, on allume des woks en or qui donnent de l’argent. Cherchez pas. Sinon, on s’en sert beaucoup pour allumer le gaz. Car oui, au temps des pharaons, on avait le gaz de ville fourni par Suez.

G comme grappin : Une fois qu’un collègue vous a mis le grappin dessus, impossible de s’en défaire de soi-même. Crise de nerf garanti.

SS-Bridge_Battle_Zoom

H comme Haine : Le sentiment que vous avez quand vous vous mangez la 23e mine de Kocobé (voir la lettre M)

I comme Intrigue : C’est simple, il n’y en a pas. L’intrigue c’est : “ON VA PÊTER LA D’JEULE AUX DIEUX”. Et on n’a pas besoin de plus.

J comme Jarres : Elles ont la vie dure. Pas comme Jean-Michel.

K comme Khépri : Un genre de scarabée géant accroché à une énorme pierre qui aurait fait un bon intertitre : Khepri, c’est fini.

L comme Level Design : C’est un bon point à mettre au crédit du jeu de Crystal Dynamics : le level design de chaque niveau change en fonction du nombre de participants, et donc, la manière dont les énigmes se résolvent. Seul, vous n’avez qu’à escalader cette caisse pour gravir cette corniche. A deux, on notera l’absence de caisses. Isis devra alors utiliser un de ses pouvoirs spéciaux pour former un bouclier d’énergie sur lequel le second joueur pourra grimper. Ce dernier l’aidera ensuite en activant un mécanisme ou en utilisant son grappin pour le tirer sur ladite corniche, etc., etc. De la même manière, bien évidemment, plus d’ennemis vous attaqueront selon que vous êtes seul, à deux ou à quatre.

M comme Mine : La possibilité pour chaque joueur de poser une mine au sol (signalée par une aura de couleur qui correspond à la couleur de celui qui la pose) a multiplié par 8000 le taux d’injures/journée dans la rédaction. Il faut dire que ce joyeux drille de Kocobe, qu’on a enfermé dans les toilettes depuis, s’amusait à poser des mines partout puis à les faire exploser quand un autre joueur marchait à côté. Accessoirement, les mines sont généralement très efficaces contre les ennemis et participent à la résolution de certaines énigmes quand il faut déplacer des grosses boules chelou super lourdes.

LC2-Screenshot_Flood_Tomb

N comme Natte : Elle pète complètement un plomb à l’écran titre. Vous verrez, c’est très drôle.

O comme Ornithorynques : On n’en a pas vu et c’est bien dommage.

P comme Pas cher : Le jeu ne vaut que 19,99 €, et dispose d’une sympathique durée de vie, alors on ne va pas se plaindre. La version avec le Season Pass coute 39,99€, ce qui est peut-être plus discutable.

Q comme Quêtes annexes : Collectibles + donjons supplémentaires.

R comme Roulade : Lorsque vous aurez compris que rouler va plus vite que courir (vous pouvez tenir votre torche en même temps), vous ne ferez plus que ça. Les déplacements de l’équipe se résument donc à une bande de joyeux lurons qui font des saltos, en poussant des “ha!” ou “ho” ! C’est rigolo.

S comme Sauvegardes : On a perdu notre progression alors que nous étions à 38%. Tout ça à cause d’un système pas très clair, qui (si vous allez un peu trop vite) écrase votre progression au moment où un collègue vous rejoint dans la partie. Prudence, donc.

T comme Taux d’intérêt : Celui de la France (1,4 % d’après les Échos).

U comme Uniforme : Il y a un clair manque de diversité au niveau des décors qui se ressemblent trop d’un tombeau à l’autre.

V comme Vicieux : Ces piques qui sortent du sol. AAARGH. Ils m’ont encore tué !

W comme Weaboo : Comme on n’a pas trouvé de mots en W, alors on vous remet cette affreuse vidéo.

SS-Khepri_Boss

X comme Xanax : Vous en aurez besoin après avoir joué avec Kocobé et Henri.

Y comme YOLO : Le cri qu’on fait quand on pose une mine à 1 mètre du boss en priant de ne pas se faire toucher.

Z comme Zigzag : C’est comme ça qu’il faut se déplacer dans les nombreuses phases de fuites en avant où il faut éviter plein d’obstacle.

Merci aux 4 joueurs qui ont accepté de souffrir pendant une petite dizaine d’heures que l’aventure a duré, à savoir Henri, Kocobe, Kevin et moi-même.

Lara Croft and the Temple of Osiris, déjà disponible sur PC, PS4, Xbox One

Comme on s’est beaucoup amusé en jouant tous ensemble à Lara Croft and the Temple of Osiris, qui, on le rappelle, est un spin off de la série Tomb Raider façon jeu d’action en vue isométrique, on a décidé de s’amuser également en écrivant un test un peu particulier. Voici notre test abécédaire.

9_Screenshot_LCTOO_Four_Heroes

A comme Aspect graphique : S’ils sont loin d’être désagréables (notamment en plein jour) les graphismes de Lara Croft and The Temple of Osiris restent peu inspirés et pas si différents de son aîné, dommage pour un jeu new gen.

B comme Boss : Les boss sont généralement de très gros machins bien résistants. Pas forcément très difficiles à battre néanmoins, avec des pattern assez évidents.

C comme Co-op : LCATTOO est jouable à 4 en coopération, et vous auriez tort de ne pas y jouer dans cette configuration-là, même si le côté vraiment bordélique qui en ressort n’aide pas à avancer. Seul, disons-le franchement, c’est chiant. A 2, c’est en revanche déjà très bien.

D comme Défis : Si vous êtes pressé et que vous avez flingué une de vos sauvegardes par inadvertance (voir lettre S), vous pouvez rusher chaque tombeau et oublier tous les défis proposés à leur entrée (terminer le tombeau en moins de X minutes, tuez le boss de telle manière, etc.). Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez refaire encore et encore le même tombeau pour réussir tous les objectifs annexes.

E comme Ennemis : Des crocodiles et des squelettes. En grand nombre.

F comme Feu : Dans ce jeu, quand on allume pas les ennemis, on allume des woks en or qui donnent de l’argent. Cherchez pas. Sinon, on s’en sert beaucoup pour allumer le gaz. Car oui, au temps des pharaons, on avait le gaz de ville fourni par Suez.

G comme grappin : Une fois qu’un collègue vous a mis le grappin dessus, impossible de s’en défaire de soi-même. Crise de nerf garanti.

SS-Bridge_Battle_Zoom

H comme Haine : Le sentiment que vous avez quand vous vous mangez la 23e mine de Kocobé (voir la lettre M)

I comme Intrigue : C’est simple, il n’y en a pas. L’intrigue c’est : “ON VA PÊTER LA D’JEULE AUX DIEUX”. Et on n’a pas besoin de plus.

J comme Jarres : Elles ont la vie dure. Pas comme Jean-Michel.

K comme Khépri : Un genre de scarabée géant accroché à une énorme pierre qui aurait fait un bon intertitre : Khepri, c’est fini.

L comme Level Design : C’est un bon point à mettre au crédit du jeu de Crystal Dynamics : le level design de chaque niveau change en fonction du nombre de participants, et donc, la manière dont les énigmes se résolvent. Seul, vous n’avez qu’à escalader cette caisse pour gravir cette corniche. A deux, on notera l’absence de caisses. Isis devra alors utiliser un de ses pouvoirs spéciaux pour former un bouclier d’énergie sur lequel le second joueur pourra grimper. Ce dernier l’aidera ensuite en activant un mécanisme ou en utilisant son grappin pour le tirer sur ladite corniche, etc., etc. De la même manière, bien évidemment, plus d’ennemis vous attaqueront selon que vous êtes seul, à deux ou à quatre.

M comme Mine : La possibilité pour chaque joueur de poser une mine au sol (signalée par une aura de couleur qui correspond à la couleur de celui qui la pose) a multiplié par 8000 le taux d’injures/journée dans la rédaction. Il faut dire que ce joyeux drille de Kocobe, qu’on a enfermé dans les toilettes depuis, s’amusait à poser des mines partout puis à les faire exploser quand un autre joueur marchait à côté. Accessoirement, les mines sont généralement très efficaces contre les ennemis et participent à la résolution de certaines énigmes quand il faut déplacer des grosses boules chelou super lourdes.

LC2-Screenshot_Flood_Tomb

N comme Natte : Elle pète complètement un plomb à l’écran titre. Vous verrez, c’est très drôle.

O comme Ornithorynques : On n’en a pas vu et c’est bien dommage.

P comme Pas cher : Le jeu ne vaut que 19,99 €, et dispose d’une sympathique durée de vie, alors on ne va pas se plaindre. La version avec le Season Pass coute 39,99€, ce qui est peut-être plus discutable.

Q comme Quêtes annexes : Collectibles + donjons supplémentaires.

R comme Roulade : Lorsque vous aurez compris que rouler va plus vite que courir (vous pouvez tenir votre torche en même temps), vous ne ferez plus que ça. Les déplacements de l’équipe se résument donc à une bande de joyeux lurons qui font des saltos, en poussant des “ha!” ou “ho” ! C’est rigolo.

S comme Sauvegardes : On a perdu notre progression alors que nous étions à 38%. Tout ça à cause d’un système pas très clair, qui (si vous allez un peu trop vite) écrase votre progression au moment où un collègue vous rejoint dans la partie. Prudence, donc.

T comme Taux d’intérêt : Celui de la France (1,4 % d’après les Échos).

U comme Uniforme : Il y a un clair manque de diversité au niveau des décors qui se ressemblent trop d’un tombeau à l’autre.

V comme Vicieux : Ces piques qui sortent du sol. AAARGH. Ils m’ont encore tué !

W comme Weaboo : Comme on n’a pas trouvé de mots en W, alors on vous remet cette affreuse vidéo.

SS-Khepri_Boss

X comme Xanax : Vous en aurez besoin après avoir joué avec Kocobé et Henri.

Y comme YOLO : Le cri qu’on fait quand on pose une mine à 1 mètre du boss en priant de ne pas se faire toucher.

Z comme Zigzag : C’est comme ça qu’il faut se déplacer dans les nombreuses phases de fuites en avant où il faut éviter plein d’obstacle.

Merci aux 4 joueurs qui ont accepté de souffrir pendant une petite dizaine d’heures que l’aventure a duré, à savoir Henri, Kocobe, Kevin et moi-même.

Lara Croft and the Temple of Osiris, déjà disponible sur PC, PS4, Xbox One

Notre avis

FUN

7 / 10