Test

[Test] MacBook Air 2020, un vent de fraîcheur

Apple

Par Remi Lou le

L’iconique MacBook Air représente encore et toujours l’entrée de gamme dans l’univers des ordinateurs portables d’Apple. Cette année, Apple lui offre un boost de performances, un nouveau clavier bien plus fiable et baisse même son prix ! Alors, faut-il craquer pour ce nouveau MacBook Air 2020 ?

Moins cher, plus puissant, nouveau clavier robuste, finition d’exception… Sur le papier, le MacBook Air cuvée 2020 semble enfin cocher toutes les cases. Autrefois largement en avance sur son temps, puis à la traîne avant un rafraîchissement bienvenu de sa carrosserie survenu en 2018, le MacBook Air continuait néanmoins de traîner certaines tares qui pouvaient refréner les intéressés. Son clavier papillon hérité du MacBook « tout court » et des MacBook Pro était tristement réputé pour ses problèmes de fiabilité, tandis que les performances s’avéraient bien limitées pour un portable à ce prix, sans compter le stockage anémique de seulement 128 Go en entrée de gamme, indigne de son positionnement tarifaire. Cette fois, Apple semble avoir écouté ses utilisateurs en gommant ces défauts majeurs, à commencer par l’arrivée du nouveau clavier à ciseaux qu’on retrouve également sur les derniers MacBook Pro, mais aussi de performances revues à la hausse et le double de stockage, tout cela s’accompagnant d’une baisse de prix inattendue, mais bienvenue. Mais ça, c’est sur le papier. En pratique, que vaut ce MacBook Air 2020 ?

Avant de procéder au test, jetons un coup d’oeil à ses caractéristiques :

NomMacBook Air (2020)
Dimensions- 304 x 213 x 16 mm
Poids- 1,29 kg
Processeur- Intel Core i3/i5/i7 de 10ème génération
- Cadencé à 1,1 GHz ou 1,2 GHz sur le i7
Processeur Graphique- Intel Iris Plus Graphics
Mémoire vive- 8/16 Go
SSD- SSD 256/512 Go ou 1/2 To
Écran- Diagonale de 13,3 pouces format 16:10
- Type IPS
- Dalle brillante
- Résolution 2560 x 1600 pixels
Système d'exploitation- macOS
Clavier- Clavier rétro-éclairé à mécanisme ciseaux
Alimentation- Batterie de 49,9 Wh
- Recharge via USB-C
Connexion- Wi-Fi 802.11ac
- Bluetooth 5.0
Ports entrée et sortie- 2 x Thunderbolt 3 format USB-C
- 1 x sortie jack audio casque 3,5 mm
PrixA partir de 1 199 euros

Design, Écran et Clavier

Comme toujours chez Apple, on profite d’une finition exemplaire. Le châssis de l’appareil, inchangé par rapport au modèle de 2019, qui était lui-même une copie conforme de celui de 2018, n’en flatte pas moins la rétine. Fait d’aluminium brut ou teinté en or ou gris sidéral (notre modèle de test), le MacBook Air est une belle machine sans fioriture qui s’intégrera facilement à n’importe quel endroit. Côté dimensions, on se retrouve avec une machine plutôt compacte de 30,4 centimètres de largeur, 21,3 centimètres de profondeur et seulement 1,6 cm d’épaisseur à son côté le plus haut et 0,4 cm à son plus bas, pour un poids plume de 1,29 kg. Le MacBook Air n’est certes plus la machine la plus fine du marché, mais cette épaisseur contenue lui permet néanmoins d’offrir des performances décentes, en comparaison du MacBook « tout court » (depuis arrêté) qui avait dû se délester du ventilateur.

MacBook Pro 15 à gauche, MacBook Air 2020 à droite

Du côté de l’écran, pas de grands bouleversements par rapport au modèle de 2019 ni même à celui de 2018. On profite sur ce MacBook Air d’une dalle de 13,3 pouces dite « Retina », d’une définition native de 2 560 x 1 600 pixels. Cet écran reste toujours aussi plaisant à regarder, avec un bon contraste et une luminosité très correcte qui permettra d’utiliser l’ordinateur à l’extérieur sans trop de problèmes – bien que cette dalle soit moins lumineuse que celles de MacBook Pro. On profite néanmoins de bordures d’écran encore trop larges comparés à ce qu’on peut trouver chez la concurrence et d’une webcam 720p à la qualité désastreuse…. Mais c’est malheureusement le cas sur tous les laptops d’Apple.

Mais c’est surtout sous l’écran que se trouve l’une des principales nouveautés de ce modèle… le clavier papillon a enfin été remplacé – comme celui du MacBook Pro avant lui – par un clavier à ciseaux plus traditionnel, le Magic Keyboard. Pourquoi autant de bruit pour un simple clavier, aussi bon soit-il ? Dans les faits, il s’agit surtout d’une histoire de fiabilité. Depuis sa mise à jour survenue en 2018, le MacBook Air n’était pas un appareil si fiable en raison de ce point précis. Les problèmes de touches qui se bloquent, obligeant l’utilisateur à se rendre en Apple Store pour le réparer, avaient tôt fait de rendre cette machine peu recommandable. Même si nous apprécions la frappe courte et sèche du clavier papillon, il est clair qu’il représentait une épée de Damoclès pour les possesseurs de Mac portables. C’est désormais de l’histoire ancienne et ce clavier à la frappe un brin plus souple mais tout de même très stable et gratifiante s’est montré parfaitement satisfaisant à l’usage. Au passage, on prend quelques millimètres d’épaisseur supplémentaire, mais c’est le prix à payer pour avoir (enfin) un clavier fiable.

Si on ne retrouve pas la Touch Bar des MacBook Pro sur ce Air – ici remplacée par une rangée de touches traditionnelles – on a tout de même le droit à un bouton Touch ID, recelant le capteur d’empreinte digitale. Enfin, on bénéficie toujours de ce large trackpad ultrasensible si pratique au quotidien, qui souffle encore aujourd’hui toute la concurrence. Sinon, du côté de la connectique, on profite simplement de deux port Thunderbolt 3 au format USB-C sur la tranche gauche de l’appareil, une prise jack sur la tranche gauche, et c’est tout. Un mot sur les haut-parleurs, situés de part et d’autre du clavier, qui sont vraiment impressionnants malgré leur petite taille.

Performances et Autonomie

La présence d’un nouveau clavier n’est pas la seule bonne nouvelle de cette nouvelle génération de MacBook Air. Apple en profite pour booster drastiquement les performances de son ultraportable en doublant le nombre de coeurs de ses processeurs. De deux coeurs, nous passons donc à huit coeurs sur cette machine de 2020, mais seulement, hélas, sur les machines équipées d’un Intel Core i5 au minimum. Le modèle d’entrée de gamme, équipé d’un processeur Intel Core i3, doit quant à elle se contenter de deux coeurs. On ne saurait donc trop vous conseiller de choisir l’option i5, proposée, une fois n’est pas coutume, à un prix décent en option sur l’Apple Store (+50€), et qui proposera des performances nettement supérieures.

Sur notre modèle de test, équipé d’un Intel Core i5 quadricoeur de 10ème génération et cadencé à 1,1 GHz (3,5 GHz en Turbo Boost), nous n’avons pas eu à nous plaindre des performances. Épaulé par 8 Go de RAM LPDDR4X (soudé et donc non extensible), l’ordinateur s’est montré très à l’aise dans toutes les tâches bureautiques quotidiennes. En poussant un peu la machine, on note néanmoins qu’elle se met à souffler plutôt rapidement de manière un bruyante. En revanche, pas de problème à noter, même sur le montage d’une vidéo avec des rushs en 4K.

En ce qui concerne la partie graphique, le MacBook Air ne propose toujours pas de carte graphique dédiée. Cela a toujours été le cas sur le Air et les seuls laptops Apple à la proposer aujourd’hui sont les MacBook Pro 15 et 16 pouces. Il faudra donc se contenter de la puce Intel Iris Plus Graphics intégré, avec des gains de puissance de près de 80% par rapport à la génération précédente grâce aux puces de 10ème génération d’Intel. Là encore, pas de problème à noter, et on pourra éventuellement se doter d’un eGPU externe pour booster les performances graphiques sur certaines tâches grâce à la présence des deux ports Thunderbolt 3.

Du côté de l’autonomie, Apple annonce jusqu’à 11 heures de navigation web sans fil et jusqu’à 30 jours d’autonomie. Même si nous n’avons pas pu tester l’ordinateur assez longtemps pour nous faire une idée du maintien de la charge en veille, il semblerait que l’autonomie globale soit tout de même en deçà de celle qu’annonce Apple. Dans les faits, on s’est plutôt retrouvé avec une autonomie oscillant autour de 7 à 8 heures avec ce MacBook Air sur une journée type : rédaction de texte, navigation web sur plusieurs fenêtres, montage photo léger, montage vidéo occasionnel… Il s’agit tout de même d’un très bon résultat pour un portable de cette finesse, et la batterie de 49,9 Wh intégrée à ce MacBook Air tient globalement bien la charge.

Notre avis

Après deux générations qui manquaient de souffle et dont le clavier faisait figure d’épée de Damoclès, Apple nous offre enfin une version aboutie du MacBook Air en 2020. Certes, les bordures d’écran sont encore bien larges comparées à certains laptops concurrents, et la connectique gagnerait à être un peu plus complète (seulement deux ports Thunderbolt 3), mais c’est aussi le dessein du MacBook Air d’incarner un ordinateur extrêmement simple, à un prix contenu (pour du Apple). On ne profite donc pas nécessairement de toutes les dernières technologies ni même d’une puissance démesurée, mais qu’importe : la machine est ultra simple à utiliser et suffit pour la vaste majorité des utilisateurs. Oui, le MacBook Air est redevenu cette machine désirable, qu’on peut conseiller les yeux fermés.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • La qualité de fabrication Apple
  • Le nouveau clavier, enfin remanié
  • L’écran
  • La porte d’entrée vers macOS
  • Le modèle i3, à éviter
  • Seulement deux ports Thunderbolt 3
  • Configuration non évolutive