Test

Prise en main du Dell XPS 15 pouces 2-en-1 : une référence chez les convertibles haut de gamme

Ordinateurs

Par Camille Suard le

Dell décline son XPS 15 pouces de 2018 en une solution 2-en-1, afin de profiter d’un mode tablette tout en préservant les belles performances de ses PC portables haut de gamme.

Les PC convertibles, ça n’a rien de nouveau. Cela fait maintenant plusieurs années que ce type de produit hybride a fait son apparition dans les rayons. Pourtant, cela reste un format assez inhabituel pour le constructeur Dell plutôt spécialisé du côté des machines puissantes. La gamme de PC portable dédiée aux multimédias XPS accueille un laptop de 15 pouces convertible en tablette sous Windows 10, succédant ainsi au XPS 13 de 2017.

Ce 2-en-1 renferme par ailleurs des caractéristiques surprenantes à la hauteur de son prix (2500 euros) avec un processeur Intel Core i7-8705G (ou i5-8305G), un GPU AMD Radeaon RX Vega 870, 16 Go de RAM (DDR4) ainsi que 512 Go d’espace de stockage pour la version testée. Et c’est bien là qu’il pourrait faire la différence avec la concurrence : proposer un appareil facile à transporter et transformer, capable de faire tourner des logiciels et des jeux vidéo assez demandeurs en ressources.

Avant de mettre à mal le Dell XPS 15, voici sa fiche technique.

NomDell XPS 15 2-en-1 (CN95701)
CatégorieConvertible PC portable/Tablette
Dimensions35,4 cm x 23,5 cm x 1,6 cm
Poids2 kg
Processeur- Intel Core i7-8705G (3,1 GHz)
Processeur Graphique- Intel HD Graphics 620
- Radeon RX Vega M GL
- 4 Go dédié
Mémoire viveDDR4-SDRAM 16 Go
SSDSSD M.2 PCI- Express 512 Go
Écran- Dalle IPS 4K (3840 x 2160 pixels)
- 15,6 pouces
- 16:9
- Brillant
- Tactile
Système d'exploitation- Windows 10
Clavier- Clavier magnétique
- Rétroéclairé à deux niveaux
AlimentationAdaptateur d'alimentation 130 W
Connexion- Wi-Fi 808.11 ac
- Bluetooth 4.1
Ports entrée et sortie- 2 x USB Type-C
- 2 x Thunderbolt
- Carte micro SD uniquement
- 1 x sortie jack audio casque + microphone 3,5 mm
Audio- Haut-Parleurs stéréo
- Microphones intégrés
CouleursGris argenté
Prixà partir de 1 900 euros

Acheter le Dell XPS15 aux meilleurs prix

Design et Ecran

Fermé, il ressemble à n’importe quel ordinateur portable du constructeur texan. Famille XPS oblige, ce 15 pouces 2-en-1 arbore un style classique, mais aux finitions impeccables. Le PC respire la qualité d’un flagship. Cela se confirme notamment avec le fibre de carbone présent sur la partie autour du clavier, très confortable au contact de la peau.

 

Sa charnière en aluminium permet au clavier de pivoter à 360 degrés pour transformer son PC en tablette, le positionner en mode tente ou encore basculer le tout à plat pour profiter d’un écran tactile et d’un clavier. Malgré toutes ces distorsions possibles et répétées, la fabrication paraît robuste et ne souffre d’aucune faiblesse.

L’appareil pèse 2 kg pour une épaisseur de 16 mm… autrement dit, même s’il est transportable, on peut dire qu’il pèse son poids. Le trimbaler dans tous ses déplacements peut vite devenir une corvée. Rappelons que face à lui se dressent les MacBook bien plus compact et léger. Malgré cette nette différence de confort, on retrouve quasi ou presque la même sensation que sur les récents modèles d’Apple côté clavier : des touches rétroéclairées (avec ici deux intensités au choix) avec un système magnétique… qui fait pourtant du bruit. Ça ne plaira pas à tout le monde, question de goût et d’habitude. Le pad est bien centré et réactif. La taille assez étroite de ce dernier convient dans tous les cas très bien à de petites mains.

 

Passons à la partie qui fâche sans doute le plus sur ce XPS : la connectique. Là encore Dell emprunte beaucoup à son principal rival. L’USB Type-A disparaît totalement au profit de quatre ports USB Type-C répartis équitablement sur les deux tranches du PC. Chacun d’entre eux a la capacité de recharger ce dernier et deux parmi eux se dotent de la compatibilité Thunderbolt 3, pour une vitesse de transfert accrue. Heureusement, le fabricant fournit bel et bien un adaptateur USB C vers A. Utile, mais si l’ensemble de vos accessoires sont principalement filaires avec Type-A ou que vous souhaitez une connexion Internet autre que Wi-Fi, il faudra nécessairement passer par une autre solution multiprise. L’ordinateur héberge aussi un lecteur de carte micro SD et un port pour une prise jack.

Le XPS convertible testé profite d’une dalle IPS SHP148E brillante et tactile avec une diagonale de 15,6 pouces. Celle-ci affiche une définition 4K offrant ainsi une lisibilité confortable. L’écran, grâce à sa forte luminosité et ses contrastes a priori excellents, fait son petit effet. Cela se voit renforcé par une belle occupation de la dalle sur la surface : les bordures sont particulièrement fines. Notons enfin que si cet écran est agréable pour une utilisation à l’horizontale, l’expérience convainc un peu moins en mode portrait, la faute à un format 16:9 vieillissant et plus adapté aux ordinateurs qu’aux tablettes.

[nextpage title= »Expérience logicielle, performances et autonomie »]

Expérience logicielle

Windows 10 est installé nativement sur la machine et on peut saluer la retenue de la part du constructeur américain : Dell n’a pas profité de l’occasion pour préinstaller pléthores d’applications de son cru. Un excellent point pour une rapide prise en main sans pollution au premier démarrage. Rien de particulier à ajouter sur le retour expérience en mode PC, mais voyons plutôt ce que le système d’exploitation a à offrir côté tablette. Il est possible de sélectionner manuellement dans les raccourcis paramètres en bas à droite de l’écran pour passer au mode tablette ou bien de renverser l’écran.

Le système de tuiles, qui a débarqué avec Windows 8 fonctionne toujours autant. Il est très pratique de passer d’une application à une autre, en glissant simplement son doigt sur la surface. Cependant, avec les années, on constate que l’éditeur a peu à peu délaissé les utilisateurs. Les logiciels ne sont pas très nombreux à proposer une version vraiment pensée pour le format tablette. Il suffit de jeter un rapide coup d’oeil sur le Windows Store pour le constater. Des applications il y en a, certes, mais utiliser ces dernières en mode tablette n’a rien de très folichon. Résultat, même en essayant de lancer mes applications préférées comme Slack, Twitter ou même pour la navigation de Steam et Netflix, je suis à chaque fois rapidement retournée au mode PC portable.

Performances et autonomie

Dell réussit à implanter son Kaby Lake-G, fabriqué avec AMD, dans un appareil relativement peu épais. Cette solution permet de basculer de la configuration graphique basique d’Intel vers l’unité d’affichage Radeon pour les applications et jeux qui demandent davantage de puissance. Pour notre test, nous avons eu la chance d’avoir le modèle avec un processeur Intel Core i7-8705G composé de 4 coeurs (3,1 GHz et 4,1 GHz avec le mode Turbo), 16 Go de mémoire vive et donc d’une puce graphique Intel Radeon Vega M GL (931 MHz à 1,01 GHz avec le mode Turbo). Cette dernière a la particularité de pouvoir compter sur ses propres 4 Go de mémoire. Côté espace de stockage, notre version de test comporte un généreux SSD de 512 Go.

Il ne s’agit pas d’un PC pour gamers, ne l’oublions pas. Jouer à des jeux de type MOBA, Fortnite et jeux récents, mais pas trop gourmands, ne pose aucun problème. Pour voir, j’ai lancé Prey puis la démo du remake de Resident Evil 2. Et sans surprise, l’appareil chauffe (les ventilateurs sont placés en dessous) et l’expérience de jeu n’a rien de très agréable, avec une baisse de framerate même avec des performances graphiques diminuée dans les paramètres des jeux. Cela n’empêche pas à ce 2-en-1 de faire tourner avec fluidité l’ensemble des logiciels sous Windows 10. Je n’ai pas rencontré de problème pendant ces quelques jours d’utilisation quotidienne. Si vous souhaitez cependant un peu plus de puissance, mais que la configuration de Dell vous intéresse, vous pouvez vous tourner vers le XP 15 pouces classique.

Tel évoqué un peu plus en amont dans cette prise en main, l’appareil hybride n’est pas des plus pratiques à transporter dans nos déplacements quotidiens. Il s’agit davantage d’un support de travail ou de loisir à utiliser chez soi ou au bureau. Sa batterie reste cependant particulièrement robuste : la moindre des choses pour une dalle 4K, tactile et très lumineuse. Ce XPS peut, avec une luminosité de l’écran poussée au maximum, permettre la lecture de vidéo (1080p) pendant environ 3 heures et demie. Après, pour une utilisation assez variée comprenant la lecture d’articles sur le web, un peu de jeu vidéo, un passage sur YouTube et du traitement de texte, la machine tient 3 heures avec un affichage au maximum optimisé, et jusqu’à 5 heures et demie avec un réglage plus économique. Ce n’est pas si mal, mais ça n’a rien de très impressionnant non plus sur un PC 2-en-1 censé être mobile.

[nextpage title= »Où l’acheter, Galerie Photo et conclusion »]Le XPS 15 pouces 2-en-1 peut être acheté depuis la boutique en ligne de Dell. Les prix oscillent entre 1900 et 3250 euros, rappelons que notre configuration est celle proposée à 2500 euros.

Notre avis

Ce Dell XPS 15 pouces 2-en-1 est une valeur sûre : des performances grâce à sa nouvelle plateforme Intel/AMD, des matériaux nobles avec finitions parfaites, un écran 4K de très bonne facture, autonomie convenable, un SSD de 512 Go pour le modèle testé... Les reproches se font surtout dans les détails et peuvent être rattrapés grâce à quelques solutions. Je pense notamment à l'omniprésence de l'USB-C qui se règle avec l'ajout d'adaptateurs pour brancher ses accessoires en USB-A et profiter d'une connexion filaire à Internet. Peu pratique à transporter à cause de son poids plus celui de son chargeur, ce PC convertible s'utilise davantage chez soi ou au travail.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • La qualité de fabrication
  • Un bel écran lumineux
  • Des performances au rendez-vous
  • Pas tellement pratique pour un usage mobile
  • Juste de l'USB Type-C
  • Pourquoi un clavier magnétique fait le bruit d'un mécanique ?